AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Dim 16 Déc - 15:29









    La semaine de cours venait de s'achever, enfin le week end, enfin le repos. Ces derniers jours furent éprouvant pour Kyarah. Entre gérer une école, affronter Darkane et supporter sa grossesse, la Brune était exténuée. Et aucun lieu à Poudlard ne pouvait l'apaiser, à part peut être les appartements de Severus, mais bien trop surveillé par l'autre Trainée. Il ne valait mieux pas donner des raisons en plus à Prisca de leurs nuire.

    Square Grimmaurd restait alors le seul endroit ou Black pouvait trouver la tranquillité qu'elle recherchait. Certes, durant la fin de semaine, le QG de l'Ordre du Phénix était rarement vide, mais cela était bien mieux que cette école grouillant d'élèves agités.

    C'est alors qu'elle traversa le parc en début d'après midi. Ce parc remplis d'étudiants allongés dans l'herbe, profitant des rayons de soleil de l'été mourant. Tous étaient insouciants. Personne ne se préoccupait de la guerre extérieur à Poudlard, mais aussi celle qui régnait à l'intérieur de ces murs. Le bien et le mal, une guerre omniprésente et éternelle.

    Cette atmosphère lui était insupportable, c'était pour cette raison évidente que Kyarah venait de passer les grilles délimitant l'enceinte de l'école. Puis elle transplana, direction Londres et son Square Grimmaurd.


    Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


    Parce que c'était la ou elle se sentait le mieux. Parce qu'elle s'y sentait en sécurité. Parce que c'était la maison de ces ancêtres. Parce que son père et son oncle y avaient grandi. La maison portant le numéro 12 apparaissait peu à peu à ses prunelles océans. La Brune poussa un long soupir de soulagement, et elle passa la porte d'entré, l'ouverture vers un lieu à peu près paisible.

    Elle c'était attendue à ce qu'il y ai une réunion, comme tout les week end depuis la découverte de ce nouveau camp, ce nouveau danger, les Ombres. Ce clan d'ailleurs, parlons en. Kyarah ne savait quoi vraiment en penser. Etait-ce eux qui lançaient les détraqueurs sur les Sang de Bourbe et leurs familles? Ou était-ce le Seigneur des Ténèbres? Aucune idée. Leurs recherches n'avaient abouti qu'à trouver leur QG probable, Azkaban. Et voilà un souci en plus dans l'esprit de la Belle.

    Mais se trouver dans cette demeure commençait déjà à l'apaiser. Les millions de questions qui bouillonnaient dans sa tête s'effaçaient peu à peu pour laisser place à un léger bonheur et même à un sourire agréable sur son visage pâle. Tout entre ces murs lui faisaient penser à Sirius, son oncle défunt. Peut être celui qui lui manquait le plus. Elle aurait la peau de Lestrange pour ce crime. Son oncle avait toujours était celui qui la comprenait, et qui l'a soutenait. Quel gâchis de n'avoir passé que trop peu de temps auprès de lui. Saleté de vie. Saleté de destin.

    La silhouette au ventre arrondi de Kyarah glissait sur le sol d'un pas léger, direction le sous-sol, direction la cuisine. Cette vaste pièce qui avait réuni maintes et maintes fois les membres de l'Ordre pour des réunions secrètes. Ces réunions lui manquaient. Il y en avait encore, certes, mais la jeune femme était évincée de celle-ci, tout comme son amant. Jugé comme des personnes n'ayant pas tout à fait prouvé leur allégeance.

    C'était pour cela que le couple caché n'assistait plus qu'à quelques réunions concernant les Ombres ou bien les Mangemorts, mais jamais celle ou l'Ordre établissait des plans contre le Seigneur des Ténèbres. Comme si ils étaient des espions. Il devait certainement y avoir le sujet de leur rédemption soudaine dans leurs conversations. Et bien qu’ils déblatèrent, Severus et Kyarah savait pourquoi ils étaient de retour dans ce camp, quoi qu'ils pensent, quoi qu'ils disent.

    La voilà assise à cette table, sans vraiment savoir pourquoi. Avec la tranquilité se mêlait la solitude. Et être seule n'était pas une chose que la Brune appréciait plus que de raison. Avoir un peu de compagnie ne pouvait pas lui faire de mal. Tant pis, si elle aurait voulu voir du monde, elle serait resté à Poudlard, elle l'avait choisi de venir, de passer deux jours probablement sans personne pour l'ennuyer.

    Ces murs sombres lui mettaient le cafard, c'était pour cela que Kyarah ne resta pas longtemps dans la cuisine, trop grand, mais à la fois trop confiné, c'était l'effet sous sol. La voilà déjà entrain d'émerger des escaliers, les mains tendrement posées sur son ventre, qu'elle sentit un courent d'air, la porte venait d'être ouverte, sa solitude se brisa. Tant mieux? Pas forcement, restait-il seulement à savoir qui venait d'entrer dans le 12 Square Grimmaurd. En priant que ce ne soit pas Saint Potter.

    Qu'importe, elle avait décidé de ne pas s'en préoccupé du sorcier qui venait de pénétrer dans le lieu de sureté. Bien décidé à passer inaperçu, et puis même si la personne venait à s'apercevoir de sa présence, tant pis, elle était en droit de se trouver ici.

    Black monta les escaliers qui menaient aux étages supérieurs, elle avait une idée en tête, se rendre la ou elle avait pleuré des journées entières à la mort de son oncle, sa chambre. La ou régnait une atmosphère qui n'avait rien à voir avec celle de son père. Une chambre de Gryffondor, tout en Rouge et Or, rempli de provocation envers Mrs Black, Serpentarde dans l'âme.

    Elle c'était assise sur le lit poussiéreux ou des années en arrière, un jeune Gryffondor y passait ses nuits. Ce fut dans cette atmosphère qu'elle se sentait bien, elle pouvait y passer des heures. Et pourtant, sa tranquilité fut troublé par la porte qui s'ouvrit à la volée. La personne avait donc ressenti sa présence et l'avait suivi... Mais... Qui? Les battements de son cœur s'accéléraient et une étrange chaleur l'emplissait soudainement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Dim 16 Déc - 19:19

    Fuir. Courir toujours plus loin. Leur échapper. Ne plus vivre au dépend d’une personne. Tant de mots, de phrases, d’exclamations qui défilaient dans son esprit. Son esprit bien trop submergé ces temps-ci. Le Maître des Potions ne raisonnait plus correctement. Cette guerre, ces nouveaux ennemis et leur enième changement de camps. Pourquoi avoir suivit Kyarah ? Merlin, pourquoi ? Les membres de l’Ordre les regardaient avec mépris, tous chuchotaient sur le passage. Ne comprenant certainement pas cette décision, que lui même d’ailleurs n’osait admettre. Retourner sa veste une fois de plus, rejouer au parfait petit espion. Le Prince n’en etait plus capable, plus après toutes ces années à avoir jouer un pion. L’ancien ‘’Maître’’ etait mort, ne restait plus que le véritable, Lord Voldemort, c’est pourquoi il aurait pu revenir a une place stable. Celle d’un Mangemort mais non, il avait fallu qu’il aime, qu’il soit capable d’éprouver des sentiments, à nouveau. Comme si ceux pour Lily n’y avaient pas suffit, Severus etait retombé. Spirale infernale. Il y perdait la raison et plus qu’il ne voulait l’admettre.

    * Périr. Tout les deux… Tout les trois bientôt. *

    Cette voix. Mouvement rapide derrière lui pour s’apercevoir qu’il n’y avait personne. Ce n’etait que dans sa tête et pourtant… si réel. Et cela faisait plusieurs semaines que son etat etait ainsi. Celui d’une personne a moitié morte, une personne qui ne vit que pour une raison précise. Kyarah. Mais la folie etait le guide de ses actions. D’ailleurs ne dit-on pas que dès qu’une voix se manifeste il faut commencer a se remettre en question ? Il l’avait fais tant de fois. Puis ces cauchemars, car la folie n’etait pas entièrement dus à la voix, Severus rêvait, aucune nuit ne pouvait se passer sans un meurtre. Un ancien. Toujours le même. Il se voyait lui-même tuer Lily, et ceci etait du a ses croyances. Il l’avait tué, sans le vouloir. Mais tout ceci n’etait que du passé, il fallait oublier. Kyarah etait son avenir, sa seule issue. Sauveuse ?

    « Aide-moi. »

    Murmures.
    Adossé contre le mur de ses appartements il fixait la cheminée devant lui. Vide, les cendres trônant alors. Reines. Il n’etait plus rien. Pas même un Mangemort. Mais cette marque, manche qu’il venait de relever. Elle ne signifiait plus rien de même que son allégeance au Directeur, ancien, de Poudlard. Lui l’avait tué, à soi bon gagner la confiance de ceux qui prônent encore la vision d’un défunt ? Il venait de fermer les yeux, espérant chasser la vision de ses appartements, des rares souvenirs de Kyarah. Impossible, d’autres images revenaient, plus violentes encore. Leurs nuits. Plaisante. Pourquoi reculait-il à ces visions ? Ce n’etait que de la crainte, Severus avait peur, il devait se l’avouer. Cette vie le torturait de jour en jour. Et rester cloîtré dans ce château, folie qui le gagnait, qui se nourrissait du peu de raison qui lui restait. L’ancien Professeur avait attrapé sa cape a la volée, sortir d’ici etait son seul objectif. Sa destination fut Londres…

    Le Square Grimmaurd.

    * Etrange lieu n’est-ce pas ? *

    Sourire. En effet, ce lieu n’etait peut-être pas le plus approprié pour oublier. Un pub aurait été préférable, de l’alcool… Mais il n’etait plus réduit à ceci. Car ces de souvenirs qu’il avait besoin, d’une haine qui réussirait a le faire renaître. Car c’est ainsi qu’il vit. Grâce a la haine, pas l’amour, non. Pourtant Kyarah. Il la hait tout autant qu’il l’aime. Une Black. Mais ce n’etait pas le sujet de ses pensées. Lui ne voulait qu’un lieu calme et aujourd’hui, beaucoup de membres avaient probablement abandonnés la maison de Sirius, un week-end. Qui se soucie d’une maison pareille ? Lui, ou plutôt qu’il voulait parer ses hallucinations. Cependant, elles furent encore plus grandes à la rue d’une personne. Kyarah. Etait-ce celle qu’il aimait ? Oui. Comment ne pas la reconnaître même avec la pénombre des lieux ? Silhouette qui s’etait découpée au travers de la fine lumière. Severus l’avait suivi, lentement, juste pour ne pas… l’effrayer. Qui sait ce qu’elle voulait en venant ici. Du calme, de la solitude ? Autant ne pas la déranger, pourtant, c’est avec un mouvement brusque qu’il avait ouvert la porte.

    « Kyarah. »

    Simple prononciation du prénom de cette jeune femme. Une simple présence et voila qu’il réussissait a redevenir ‘’normal’’. Pourtant, ne la voyait-il pas à Poudlard ? Si, bien entendu. Mais ce château n’etait plus le même depuis la nomination de Prisca. Et Severus qui en avait tant subit a cause de cette femme n’osait même plus un seul geste envers la Directrice. Crainte de voir sa vie s’évaporer. Elle se fanait si lentement déjà. Mourir avant la naissance de leur enfant ne lui serait admissible. Après… Le Prince s’etait avancé. Avec lenteur. Vers ce lit, dans cette chambre qu’il haïssait déjà. Baiser chaste qu’il avait échanger avec Kyarah. Doux puis presque violent. Besoin soudain. Il s’etait assis a ses cotés.

    « La chambre de Black. Très certainement. Aucune personne censée de cette famille n’aurait autant apprécié le rouge. »

    Ton méprisant qui dénotait la pointe de folie présente en lui depuis quelque temps. Kyarah ne devait pas l’avoir remarquer, pas encore et il ferrait tout pour lui cacher sa déchéance. Le regard onyx de l’ancien Mangemort s’etait alors posé sur la silhouette Kyarah. Admirant celle qu’il aimait. Celle qui l’avait sauvé.

    « Est-ce ainsi que tu arrives à oublier ce qui se passe ? Est-ce en te réfugiant dans des souvenirs ?! »

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Lun 17 Déc - 0:41









    Et ce fut son nom qui fut prononcé par cette voix qu’elle aimait tant, par cet homme qui était gravé à jamais dans son cœur, Severus. Elle ne c’était pas attendu à ce que ce soit lui qui se trouve au Square Grimmaurd, lui qui détestait cette demeure et la famille qui y avait vécu autrefois. Cette douce chaleur qui c’était emparé de Kyarah ne cessait de croître, le bonheur de voir l’homme qu’elle croisait pourtant tous les jours. Le Maître des Potions c’était emparé de ces lèvres ou un sourire s’y était dessiné, mais ce baiser ne fut qu’éphémère, car déjà, il y avait mit fin, prenant place à ces cotés, sur ce lit ou la poussière c’était accumulé des années durant.

    Du mépris envers Sirius, une nouvelle fois. Kyarah en avait pris l’habitude, à force. Plus rien ne servait de s’énerver, c’était perdu d’avance. Haine éternelle entre Black & Rogue. Seule la jeune femme était l’exception. Et encore, ce fut son côté Gryffondor qui fut « insulté ». Avait-il oublié que la Brune y avait été ? Non certainement pas, il s’en souvenait même parfaitement. Sirius et Kyarah étaient les seuls de cette pure (hm) famille à être allé chez les Lions. Et ils en avaient été fiers. Tel était leur défaut aux yeux de l’ancien Serpentard ? Peut être. Qu’importe, c’était son passé, il fallait qu’il l’accepte, et qu’il accepte aussi l’amour qu’elle portait à son oncle défunt.


    - Alors je fais parti de ce genre de personne. J’apprécie le rouge autant que lui l’appréciait.

    Aucune haine. Aucune colère. Et même une certaine douceur dans ces propos. Répondre à ses sarcasmes par d’autres ne servait à rien. Autant rester calme, et changer de sujet. Il y avait tellement mieux à dire. Ils étaient seuls à présent. Sans élève, sans Darkane. Juste eux. Deux amants. Severus et Kyarah.

    La Belle sentait son regard sur elle, un regard qui aurait pu la déranger, mais bien au contraire, cela lui faisait du bien. Et puis, cette proximité. Rien de mieux pour redonner le moral et pour effacer tous les soucis. Et dire que ce genre de contact tout simple était à effacer lorsqu’ils se trouvaient à Poudlard, à cause d’Elle. Cela lui manquait. Elle n’allait pas pouvoir tenir, la Brune n’en pouvait déjà plus alors que l’année scolaire venait à peine de commencer. Elle avait déjà ses idées pour pouvoir se rendre dans les cachots sans que cette Traînée ne puisse dire quelque chose, sa forme Animagi. Par chance, Darkane n’en savait rien. Trêve de pensée. La jeune femme avait plongé ses prunelles azurs dans celle de Severus. Ce regard si noir et pourtant si profond. Par Merlin, qu’elle l’aimait. Et par Merlin ! Il avait raison ! Se réfugier dans des souvenirs n’allait pas la faire passer à autres choses. Et pourtant, c’était dedans qu’elle s’y sentait le mieux.


    - Des souvenirs. Voilà le seul endroit où je peux me réfugier sans crainte qu’Elle ne vienne s’y immiscer. Je n’ai plus que ça… Après toi.

    Et Kyarah avait raison également. Ses souvenirs, voilà ce à quoi elle ne pouvait toucher. Elle ne pouvait atteindre le Square Grimmaurd et cette atmosphère. La Belle se devait de s’y réfugier. C’était son échappatoire.

    - Mais en ce moment, les souvenirs sont plus facilement accessibles que toi. Elle nous surveille, constamment.

    Elle poussa un long soupir. Black en avait marre d’être épié à toute heure de la journée et même de la nuit. Impossible de faire un geste sans que cette folle n'en soit avertie. Elle avait même réussi à enrôler des tableaux à sa cause. L’année s’annonçait mal, très mal. La guerre dans l’école était imminente. La Belle allait lui faire la peau, tôt ou tard. C’était la seule solution. Prisca Darkane allait périr avec son Maître, peut être même avant.


    Il était différent. Elle venait de remarquer un changement en son amant. Bien qu’elle ne put déterminer quoi. Peut être était-ce le fruit de son imagination, son esprit qui lui jouait des tours, et pourtant, elle aurait juré de le voir différent. A force, elle le connaissait par coeur. Qui pouvait se venter de cela? Une de ses mains glaciales trouva celle de Severus, et s’y glissa, tandis-ce que l’autre caressait toujours avec tendresse ce ventre qu’elle chérissait tant, plus que de raison même.


    -Severus… Est-ce que ça va ?

    Sa voix se fit comparable à un murmure. Et elle vint se blottir contre lui. Tableau étrange que voilà. Le couple qui aurait fait frémir d’horreur Sirius se retrouvait enlacé dans son ancienne chambre… Etrange, certes, mais beau. Image magnifique représentant un amour interdit bercé par le danger et par les soucis.

    - Tu peux me parler… Profitons de ce moment de répit qui nous ai offert.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Jeu 20 Déc - 21:59

    Haussement de sourcil a la réponse de Kyarah.
    Intonation sans aucun mépris.
    Rien… Pourquoi ?

« Gryffondor. J’oubli par moments. »

    Simple ironie.
    Comment oublier qu’elle etait une ancienne Rouge et Or ? Severus l’avait eu en tant qu’élève, et puis elle avait toujours eut ce même coté que Sirius, être différent de la famille Black. Alors ce n’etait qu’une simple constatation. Car il ne la haïssait pas pour être une ancienne Gryffondor. Comment la haïr, Elle ? D’ailleurs, la première fois qu’il avait aimé, n’était-ce pas une Rouge et Or, aussi ? Les mauvaises personnes pour un Serpentard. Toujours. Manque de chance ? Non, il ne fallait le voir ainsi.

    Puis les souvenirs, évocation qui le fit frissonner. Il n’aimait pas y penser. Lui ne pouvait s’y réfugier de peur de se perdre, encore… toujours. Sa vie n’etait pas a revivre et même les moments passés avec Kyarah, ils n’étaient que trop précieux pour qu’il laisse ses pensées le submerger. Une facilité d’accès qu’il ne pouvait donner à Prisca. Toujours a l’affût de la moindre faiblesse. Et lui l’etait, faible, en ce ment. Avec cette soudaine conscience trop présente ces temps-ci. Vulnérable pour une quelconque personne. Son regard s’etait voilé un instant, court.


« Tu t’y perdras… On sombre toujours avec les souvenirs. Tu vas vivre grâce à eux. Comme moi… moi. »

    Nouvelles paroles peu cohérentes.
    Il allait se trahir.
    Mauvaise exemple que le Prince de Sang Mêlé. Il avait sombré à cause de ceci et cela ne devait pas se reproduire. Mais Kyarah n’etait pas faible comme lui, pas aujourd’hui, il le pensait et l’espérait. Et mieux valait qu’elle se laisse aller à des souvenirs plaisants, qu’elle n’ose pas venir à lui. A Poudlard, il etait bien impossible d’avoir un seul geste a son encontre.


« Darkane a toujours aimé s’infiltrer dans la vie des gens pour les détruire. La reine dans ce domaine. »

    Eclat de haine dans les yeux noirs du Maître des Potions.
    Envie… de meurtre sur la personne de Prisca.

    Et sa main qui venait de se poser sur la sienne. Contact qu’il avait tout d’abord repousser, crainte encore. Non, il s’agissait bien de Kyarah, pas d’une apparition comme les autres fois, pas d’un fantôme, ou une quelconque voix. Pourtant, il ne cessait d’être méfiant et ceci avec n’importe qui, beaucoup trop méfiant d’ailleurs. Son regard onyx semblait perdu mais il s’etait bien vite ressaisi en entendant les paroles de Kyarah, non il n’etait pas différent, elle ne devait pas le voir ainsi. Mais là etait la vérité, celle qu’il aimait avait dénoté le changement presque minime chez lui. La folie, est-ce réellement si minime que cela ? Mais elle n’etait que naissance chez le Prince, il etait encore temps de la faire partir. Et Kyarah s’etait blottie dans ses bras, contre lui. Un contact presque apaisant pour lui, rassurant même. Elle. Solution a ses légers problèmes mais pour une journée car une fois rentrer à Poudlard, tout recommencerait, inlassablement. Il se connaît, il connaissait la voix qui ne cessait de le suivre. Dans sa tête, non, ce n’etait pas possible. Une personne extérieure. Schizophrénie, c’est ce qui etait en train de se passer. A trop avoir jouer les espions, à avoir voulu refouler ses sentiments. Les deux combattaient….


« Oui, bien… juste… quelqu’un… une voix. »

    Même ces paroles n’étaient que peu cohérentes. Il etait capable de cracher son venin, mais pas de répondre correctement et habilement a une question pourtant si simple qu’il détourne toujours. Mais là, avec Kyarah, il se sentait en sécurité. Pourtant, lui parler de ce qu’il ne comprenait pas. Impossible pour un ancien espion, un homme qui avait appris à tout gérer, quelque soit le problème. Mais a force d’avoir jouer, a force d’avoir voulu se montrer puissant. Il perdait tout, et ceci peu à peu. Les barrières tombaient une à une, laissant la faiblesse apparaître. Laissant les blessures du passées a vif, rouvertes….


« Je deviens fou, c’est ce que tu penses ? »
Pause. Réflexion soudaine.
« Oui je le devient. »
Voix basse, il murmurait, ne voulant pas se rendre compte de ce qu’il disait, de l’impact en réalité.
« Mais tu m’aimes… N’est-ce pas ? Tu resteras. Quoiqu’il arrive… »

    Question rhétorique. Severus n’avait pas voulu attendre la réponse de Kyarah et ceci de crainte d’entendre une réponse négative. Et si elel décidait de le fuir en voyant ce qu’il devenait ? Non, il ne pouvait permettre ceci. C’est pourquoi Severus avait attrapé le poignet, avec violence. Attache.

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Sam 22 Déc - 19:02










    Une voix. Voici son changement? Entendre des voix, ce n'était pas bon signe, même chez les sorciers. La Belle s'écarta légèrement de son amant pour plonger son regard inquiet dans le sien. Severus avait donc vraiment un problème. Mais... Pourquoi? Remords vis à vis de son passé? Non. Il lui avait toujours répété qu'il ne regrettait en rien ses erreurs. Alors… Quoi? Prisca et ses pressions? Le Lord et ses menaces? Être privé de Kyarah? (Prétentieuse xD) ? Elle n'en savait franchement rien. Il ne lui parlait pas, Rogue ne lui disait rien. Il devait apprendre à lui faire confiance. Et le Prince commençait peu à peu à le faire à présent. Tant mieux, c'était vital pour eux qu'ils ne se cachent rien. Quoi que se soit.

    Non. Black ne pensait pas qu'il devenait fou. Quelle idée! Il l'était déjà! Moment de faiblesse. Et alors? Cela arrivait à tout le monde. Même au Maître des Potions. Il ne fallait pas baisser les bras et encore moins se laisser aller.


    - Non. Je ne le pense pas.

    Mais lui, oui. Dans un murmure, il annonçait qu'il le devenait. Pessimiste. Pour changer. La Brune l'aiderait à se sortir de là. Elle était là pour ça, pour le soutenir. Elle était avec lui, pour le meilleur et pour le pire. En ce moment, c'est pour le pire.

    Sa question l'intrigua sérieusement. Combien de fois Kyarah lui avait dit et promit qu'elle resterait auprès de lui, quoi qu'il arrive, quoi qu'il fasse.
    Kyarah ne put répondre. Geste violent. Il venait d'attraper son poignet avec force, comme si elle avait eut l'idée de partir. En aucun cas la Belle le voulait, bien au contraire.

    Ses yeux légèrement arrondis par la surprise, elle fronça un peu les sourcils, puis son visage se radouci, sa voix devint un tendre murmure. Ignorant la douleur et son bras engourdi sous la force de son amant. Des larmes vinrent lui troubler quelques peu la vue face à la déchéance de son amant. Que lui était-il arrivé pour qu'il se comporte de la sorte.


    - Souviens toi toujours de mes paroles...

    Son autre main lui effleurait la joue. Délicatesse. Un regard empli d'amour et de compréhension. Perles aux bords des yeux.

    - Je serais toujours là pour toi. Jusqu'au bout.

    Elle ne sentait plus son bras. Mais qu'importe. Il allait la lâcher. Rien ne servait de s'énerver. Sa main parcourait avec tendresse le corps de Severus. Celui qu'elle n'avait put sentir contre elle depuis la rentré, à cause d'elle. La priver de celui qu'elle aime, torture que voilà.

    - Et toi? Restera tu? Quoi qu'il arrive? Quoi qu'il t'arrive? Pour moi... Pour nous...

    Dans un mois environ allait venir au monde leur enfant. Celui que Kyarah attendait depuis des mois. Un bonheur futur. Une nouvelle force qui allait les faire tenir face à Darkane, une raison pour survivre à cette guerre. Une raison de vivre, jusqu’au bout. En espérant qu’il pense de même. Et pourtant, ce n’était pas chose certaine.

    - Je t'aime. Ne l'oublie jamais. Jamais.

    Murmures. Tendresse. Même si il devenait fou, comme il le prétendait, son amour pour lui ne s'effacera pas. Quoi qu'il arrive. Quoi qu'il advienne. Amour éternel jusqu'à ce que la mort les sépare. Ou bien jusqu'à ce qu'il ait décidé de tout plaquer. En espérant que ce jour n'arrive jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Jeu 27 Déc - 15:16

    Fou, la folie allait le dominer et Kyarah qui essayait de le rassurer en lui disant que non. N’importe quoi. Foutaise. Il connaissait son état, sa personne et ceci suffisamment pour juger de son état mental qui aujourd’hui était quelque peu dégradé… enfin quelque peu, il préférait encore minimiser les dégâts qu’il ne voulait reconnaître. Mais a quoi tout ceci était-il du ? Tant de réponses pour une simple question. Kyarah, Prisca, son Maître. Severus parvient de moins en moins a faire la différence, a être l’être exécrable avec l’un, le dominé avec l’autre et celui qui aime avec une autre personne encore. Tant de personnalités qu’il était bien difficile de gérer. Pourtant, le Prince y etait parvenu pendant tant d’années que quelques unes de plus n’auraient pas du le déranger et bien a croire que non. Aujourd’hui tout etait plus compliqué que jamais, surtout depuis sa défaite, la faille qu’il ait laissé paraître devant son Maître. Aimer, Merlin, il en riait. Démence. Pourquoi s’était-il épris de Kyarah ? Pourquoi avait-il aimé une Black ? Une paria, tout autant que lui certes mais son camp n’avait jamais réellement été déterminé tandis que Kyarah… rage qu’il ressentait, à son égard, de ne pas avoir su se protéger, la protéger. Tout détruire encore et reconstruire ? Ceci en devenait lassant, inutile au yeux du dit Mangemort, ou plutôt déchu ce terme lui convenait si bien. Tout perdre, ne manquait plus que la Vie, qui elle semblait bien décider à ne pas le quitter. Sadique! Son regard s’était alors braqué sur Kyarah, plongé dans les yeux bleus de cette femme, celle qu’il aimait. Issue de secours ? Bouée… peut-être, très certainement en y repensant. Elle avait toujours été là pour lui, alors une fois de plus… Sa Kyarah. Pourtant, les paroles de la jeune femme l’intriguère. Toujours ? Vraiment ? Il ne pouvait croire ceci.

« Tu partiras à la moindre occasion… Comme Elle. Une excuse pitoyable pour se détacher. C’est-ce que toi aussi tu ferras. »

    Un ton sec pour une voix trop douce. Il voyait en Kyarah ce qu’il avait perdu par le passé, la personne qui lui avait échappé, celle qu’il avait aimé. Lily. Mais ce n’était pas elle, il s’agissait de Kyarah, Black, qu’importe… tout sauf Evans. Une raison de sa folie, un autre, elles étaient si nombreuses… Mais ses réflexions furent coupées lorsqu’il se rendit compte de la force qu’il exerçait sur le poignet de la Directrice. Trop grande, il avait relâché son emprise, confus de ceci mais glacial dans l’expression de son visage. Et Elle, croyait-elle qu’il partirait ? Qu’il l’abandonner ? Jamais, Severus n’en serait pas capable ou alors, c’est qu’il aurait une bonne raison. Mais fuir… plus aujourd’hui… il n’avait que trop perdu pour se permettre un éloignement.

« J’ai fais une promesse Kyarah. Etre là, pour toi… toujours. »

    Un baiser avait scellé les paroles. Un geste violent qu’il n’avait pas voulu mais par la force des choses, par le désir qui le rongeait de jours en jours… Severus ne s’était pas retenu et avait embrassé Kyarah avec démesure. Décadence qu’il amorçait, lentement… Pourtant, il l’aimait, réellement. Sinon, pour sur qu’il serait parti depuis bien longtemps, depuis ce jour où il avait appris qu’elle etait enceinte. Jamais l’être glacial qu’il est si il n’avait pas aimé ne serait resté. Mais là etait tout le problème de Severus, il remettait tout en question et ceci au mauvais moment. Alors il s’etait rapidement relevé, comme conscient de ce qu’il venait de faire… de l’éclat de folie qui avait transpercé ans son geste rageur.

« Tu vois ? Oses encore dire que je suis saint d’esprit… »
Paroles qui furent criées… De la faute de Kyarah, elle avait voulu croire en lui et Severus lui prouvait le contraire.
« Je vais faire concurrence à Bellatrix. »

    Rire.
    Bellatrix, par Salazar, que jamais le Prince ne devienne ainsi. Aliéné, il n’y survivrait pas. Déjà trop de marques, alors compter la folie… L’éloigner de lui, avec l’aide de Kyarah. Mais ceci etait si simple, avec des paroles, mais agir… quand ? Maintenant... Toutefois, sa folie etait peut-être le dernier de leurs soucis a tout deux. Car d’autres passaient bien avant, comme Prisca, folle elle aussi… Et la position de Kyarah, Direction jusqu’a ce que le Lord le veuille. Ainsi, c’est seul qu’il devrait combattre. Vipère… Toute notion de courage etait inexistante. Mais celle de survie…


« Et l’enfant… Il sera comme toi, n’est-ce pas ? »

    Crainte qu’il ne devienne comme lui, que leur fille soit une réplique de sa personne. Jamais. Elle serait comme Kyarah, comme Elle…

« Bientôt... Quand Il saura... nous mourrons... »

    Perspective de la mort qui s'ouvrait devant eux... Devant Severus. Il ne voyait que ceci... Que sa chute prochaine. Il s'etait alors laissé glissé contre le rebord du lit, jusqu'a être assis à terre... Enfant ? Peur soudaine, rien de plus.

« Je t'aime... Je t'aime... Ces paroles ont-elles réelement un sens pour toi ? »
[Désolé pour le Rp qui n'est pas génial mais je voulais posté avant la fin de la semaine]

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Lun 31 Déc - 5:22










    Promesse. Qu’il avait plus ou moins bien tenu. Certes, à présent, Severus était auprès d’elle. Mais avait-elle put le dire depuis le début ? Non, bien sûr. Le Maître des Potions disparu, des semaines parfois. Il l’avait évité, il lui avait fait du mal, il l’avait fait souffrir, il l’avait blessé, physiquement et mentalement. Mais des mois douloureux avaient payés, aboutis à une forme de bonheur étrange, éphémère peut être même. « Toujours », ce mot résonnait dans son esprit, que la notion de ce mot ne soit pas écourtée par une mort soudaine ou par le choix d’un d’eux d’en finir.

    Baiser. Sous le signe de la violence. Avant, Kyarah aurait aimé, car jamais elle n’avait rejeté ce mélange d’amour et de sauvagerie. Et pourtant, ce ne fut pas un frisson de désir qui lui traversa l’échine, mais plutôt d’horreur. Quoi que horreur ne fût peut être pas le mot approprié, trop fort pour la sensation ressentie. Mélange de surprise et de peur. Force démesurée pour un homme apparemment perturbé, elle ne pouvait plus le nier.

    Comme une prise de conscience soudaine de son geste, Severus c’était relevé. Rapidité. Comme si il se voyait comme un danger pour sa Belle.

    Paroles criées à son encontre. Certes, son comportement avait changé. Mais pas de là à dire qu’il n’était plus sain d’esprit. Ca n’allait pas n c’était indéniable. Exagération. Concurrencer Bellatrix niveau folie. Et puis quoi encore ? Tous avaient leur défaut attitré, Lestrange avait le sien, la folie. Rogue avait le également le sien, mais pas celui de Follatrix. Mais ce rire… Et si seulement… Il disait vrai ?

    Inquiétude profonde naissant au plus profond de Black.

    Plongeant son visage dans ses mains, se balançant d’avant en arrière, essayant à tout prix d’extraire cette idée de sa tête. Pas lui, non. La vie n’avait pas le droit de le détruire, lui. Tout le monde, n’importe qui. Même sa propre personne, mais pas son amant. Injuste. Révoltant.

    L’enfant. La Brune ne releva même pas la tête. Continuant de se balancer, les larmes lui piquant les yeux. Trop sensible. Pourquoi serait-il comme elle ? Que comme Kyarah ? Un mélange Black & Rogue, le fruit de leur amour, leur enfant aura la part des deux, qu’il le veuille, ou non. Faible murmure contrant la voix forte du Prince de Sang mêlé.


    - Comment pourrais-je le savoir ? Hm ? Et puis, chez moi, tout n’est pas bon à prendre.

    Mourir… Mourir... N’avait-il que ça en tête ? Crever ? Laisser son âme sortir de son corps ? Pousser son dernier souffle ? C’était donc ça ? Sa vie ne comptait donc en rien ? Aucune joie de vivre, parfois ? Qu’il vive ! Au jour le jour, sans penser à demain. Ils allaient mourir de toute manière, mais que ce moment arrive le plus tard possible, et qu’il fasse en sorte qu’ils vivent longtemps ! Au diable son foutu pessimisme ! Ne rien dire. Le laisser parler. Ne surtout pas s’emporter. Et pourtant, c’était tellement dur de rester stoïque face à ses paroles. Rester là, assise, le visage caché et baigné de larmes silencieuses.

    Accablé par sa propre faiblesse, peut être, il se laissa glisser au sol, le dos contre le rebord du lit la ou la Brune était assise. S’en était trop pour Kyarah, rester sans rien dire lui était impossible. Torture que de le voir ainsi, insupportable. Ses derniers mots lui suffirent pour la faire bondir de colère, d’une rapidité déconcertante pour une femme enceinte de huit mois. Son regard embué par les larmes se posa sur l’homme qui paraissait si faible, fou. Le masque était tombé, mine décharné dévoilé.


    - Ecoute moi Severus… Regarde moi !

    Enervée, jamais elle ne l’avait été comme ça, pour ce genre de raison. Révoltée de le voir ainsi, atterré, baissant les bras. Intolérable. Le Grand Severus Rogue, montrer un signe de faiblesse… Peut être qu’elle avait vu en lui un homme indestructible, dénué de tout sentiment et de faiblesses. Mais au fil des mois, Kyarah avait bien vu que ce n’était qu’une façade. Bien vite démolie face à Elle.

    - Qu’il le sache ! Je lui enverrais même un faire-part par hibou pour être sûr qu’il soit bien au courent ! Mais Il ne nous aura pas ! Jamais ! Tu m’entends ?

    Elle voyait rouge à présent. Son sang lui battait aux oreilles. Il avait réussi à la faire sortir de ses gongs, ce qui était plutôt rare. Hors d’elle. Plutôt mauvais pour une femme enceinte, mais qu’importe. Même si il fallait lui mettre des gifles pour qu’il réagisse et qu’il se ressaisisse, elle le ferait.

    Les je t’aime de Severus l’avait bercé, lui faisait du bien. Avaient le don de l’apaiser. Lui qui avait dit qu’il ne répéterait jamais ces mots, même pour elle. Black avait été gâté. Et il osait lui demander si ils avaient un sens pour elle ? Elle prit le temps de respirer, de se calmer légèrement, et se remit à parler, d’une voix plus calme, plus tendre.


    - Un sens ? C’est ce qui me fait vivre, survivre dans ce bas monde.

    Kyarah c’était approché de lui, s’assit à ses côtés, sans pour autant le quitter du regard. Ses yeux perçants et profonds essayaient de captiver les siens.

    - Je n’ai pas peur de te le dire. Sans toi, je ne serais probablement plus la.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Jeu 3 Jan - 17:22

    « Parfaite, tu l’es a mes yeux. Alors il faut qu’Elle soit comme toi. Il le faut. »

    Kyarah, une simple perfection a ses yeux, sa Kyarah. Elle lui appartenait et pour rien au monde il ne la laisserait s’échappé, de même qu’il ne pourrait la quitter. Severus n’avait que trop gagné a ses cotés, perdu aussi, mais tant de choses, heureuses, grâce à elle. Il pouvait la remercier et l’aimer, seules choses qu’il était encore capable de faire. * La chute du Prince. * Pensée qui l’avait fais sourire, elle n’aurait pas du, pourtant… il voyait la Mort… douce délivrance.

    Les yeux noirs s’étaient levés vers ceux de Kyarah. « regarde moi ». C’est un éclat de demence qui était vsisible dans les yeux abysses du Maitre des Potions et ceux de Black, ils… baignés de larmes. Vision dérangeante pour Severus qui n’aimait la voir ainsi, faible, non ce n’était pas le cas. Triste, voila tout. Inquiete pour lui. Ce n’était pas la peine, il se sortirait de là, n’est-ce pas ? Ce n’était que la folie, un rien comparé a la Magie Noire, alors Severus luttera, il essayera et tombera. Car personne n’y arrive, pas même l’homme qui se croit insensible a tout sentiment… Pas même lui. Severus, depuis trop longtemps à présent il avait appris la force des sentiments mais aussi de la déception. Pourtant, jamais une Vipère ne se décourage, l’ambition, une qualité prisée, et bien lui semblait l’avoir perdu… abandonné. Mais ces paroles qui venaient d’etre prononcées par Kyarah. Sourire qui s’était dessiné au coin des lèvres. Elle ne comprenait pas le danger.

    « Gryffondor. L’espoir ne suffit pas… on ne gagne pas avec des espérances tout comme on ne peut vivre avec des illusions. »

    Vivre avec des illusions, Severus n’avait que trop joué avec ceci. Pendant combien d’années avait-il vecu avec un souvenir ? Indénombrables. Mais aujourd’hui il n’avait plus besoin d’un souvenir certes mais d’un espoirt, d’un sentiment comme celui-ci. Kyarah était le sien, son espoir, sa chance, sa rédemption. Qu’il était beau de penser ainsi, de croire qu’aimer pouvait tout effacer y compris la folie naissante. Reves encore. Rage qu’il contenait… colère que Kyarah n’avait su contenir, Elle. Nouveau sourire, et cette fois-ci hautement narquois. Il était bien rare qu’il arrive a la mettre en colère et là, elle était enceinte, raison de plus pour se taire, ne pas l’affoler, trop tard. Maitre dans ce domaine.

    « Je t’aime… tu te souviens, j’avais jurer de ne plus jamais prononcer ces mots. »

    Ton moqueur, envers lui-même. Severus s’était promi d’oublier ces deux mots et aujourd’hui que faisait-il ? Il les prononçait a tout va, ne cherchant même pas a savoir si ils avaient une quelconque signification pour lui car pour Kyarah, oui. Tout, ils représentaient tout pour elle. Ainsi l’amour qu’il pouvait lui porter l’avait sauvé ? Sentiment de puissance qu’il avait ressentit l’espace d’une seconde. Ainsi Severus avait été capable de faire le ‘’bien’’ et ceci au moins une fois dans sa vie. Le Prince s’était déplacé de façon a se retrouver en face de Kyarah et ceci toujtous en etant assis sur le sol poussiéreux. Il avait alors pris la main droite de la jeune femme dans la sienne, un simple baiser y avait été déposé, sur l’interieur de celle-ci.

    Deux enfants cachés, là était l’interpretation que l’on pouvait faire de leurs positions respectives.
    Deux enfants perdus, contre le Monde.

    « Tu aurai vécu et aurai trouvé meilleure personne que moi Kyarah. Meilleur père qui plus est. Car l’enfance des Black à été dorée n’est-ce pas ? Mais moi, tu ne sais pas… et si je devenais comme le mien, celui que j’ai tué, tu y penses ? Non ,bien sur que non. Trop occupé a voir le bonheur dans cet evenement proche… »

    De nouveau des sarcasmes, des paroles qu’il n’aurait pas ou se serait abstenu de prononcé devant Kyarah. Mais aujourd’hui ceci n’avait plus d’importance. Il crachait son venin comme autrefois, comme avec les étudiants et ceux qu’il ne pouvait toléré. Qu’elle le pardonne, il ne voulait pas de ceci, de cette façon d’etre qui le rendait encore plus exécrable. Mais Kyarah l’avait choisit ainsi, n’est-ce pas ? Elle comprendrait, non, personne ne réussirait, pas même celle qui souhaite l’aimer et lui montrer. Alors le regard noir se posa un court instant sur le ventre de la Diretrice. L’enfant, elle allait naître bientôt et lui, Severus n’était que terrorisé a cette idée. Devenir comme Tobias… les yeux d’encres s’étaient clos un instant, essayant de chasser les images qui lui revenait en tête… violence.

    « Si je deviens comme Lui, promet moi que tu partiras. Car cette folie là, tu ne la calmeras pas Kyarah. Elle serait demence. Et je ne veux pas te faire de mal… je ne veux pas. »

    Voix presque enfantine.
    Il s’était relevé.
    Le masque avait repris sa place.


    « Quel prénom choisi-tu ? »

    Changement de conversation.
    Là était un bien mauvais don.


_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Dim 6 Jan - 6:21








    - L'espoir ne suffit pas, certes. Mais ne pas en avoir ne serait que pire.

    Il fallait qu'ils espèrent. Car si ils n'avaient aucun espoir, à quoi cela servait-il de se battre? A rien, tout simplement. Il fallait s'accrocher à la moindre lueur d'espoir, aussi minime soit-elle, pour survivre.

    Sourire narquois sur le visage de Severus. Il se moquait d'elle? Est-ce vraiment le moment? Mais elle ne s'attarda pas la dessus, sinon elle allait se remetre à crier. Et Kyarah sentait déjà la fatigue de sa gueulante.

    Souvenirs, de cette promesse. Il lui avait bien dit qu'elle ne devait pas s'attendre à les entendre une nouvelle fois, ces je t'aime. Et pourtant, ne cessait-il pas de les repeter? Si. Comme pour se rattraper des années perdues à n'avoir put les dire à personne. Ou peut être que le Maître des Potions ne voyait en ces mots aucun veritable sens. Que ce n'était que.. Des paroles. Dénuées de toute signification... Serait-ce possible? Oui.. Qui sait... La Belle ne le comprenait pas, et elle ne le comprendrait certainement jamais. Deception.

    Son amant c'était approché d'elle, toujours assis sur le parquet accumulant la poussière. Prenant sa main droite pour y deposer un baiser sur la paume. Etrange delicatesse. Mais pas moins agréable. Frisson le long de l'échine.
    Sensation lui rapelant à quel point elle pouvait aimer cet homme. Black donnerait sa vie pour lui.

    Sarcasmes venant une nouvelle fois briser cette si belle image, ce si beau portrait de deux amoureux contre le monde. Cacher aux yeux du monde, s'aimant en secret. Vivant une passion sans nom. Il fallait que Severus soit sarcastique, une nouvelle fois, pour changer... La Brune soupira, un peu. Passant sa main libre et glacée sur le visage de cet homme perdu. Leger sourire sur son visage, regard petillant de larmes. Murmurant, à peine audible.


    - C'est toi que je veux, auprès de moi, père de mon enfant. Et personne d'autre. Elle fit une pause, legère. Tu ne deviendra pas comme lui. Severus, je crois en toi...

    La Belle regardait avec passion son amant aux yeux clos. Son esprit était tellement inacessible... Elle donnerait tout pour comprendre sa complexité. Mais etait-ce possible? Se comprenait-il déjà lui même? Question qui restera très certainement sans réponse.

    La future Maman ne souriait plus aux paroles de Severus. Elle devait faire la promesse de partir, de le quitter, si il devenait comme son père. Mais même si elle devait subir les pires vices de sa part, aurait-elle la force de le fuir? Non. Tout simplement incapable. Et Il le savait parfaitement, c'est pour cette raison qu'il voulait la faire promettre. Le coeur et la gorge serrés, elle enregistrait ses paroles. Le Maître des Potions ne voulait pas lui faire du mal, soit. Mais la douleur physique n'est rien comparé à la douleur morale. Celle d'être loin de lui, séparé à jamais de l'homme qu'elle aime serait pour la jeune femme bien pire que toutes les tortures qu'il pourait lui faire subir. Qu'importe les blessures, elle restera, toujours la pour lui, pour cet homme qui l'a fait vivre, pour celui qui va bientot devenir père, d'un enfant unique.


    - Je ne peux te promettre une telle chose. Je t'ai juré, d'être la jusqu'au bout, toujours la, pour toi. Quoi qu'il advienne.

    Voix étoufée. Larme coulant sur sa joue pâle, encore une. Kyarah aurait voulu l'enlacé, mais déjà, Rogue c'était relevé. Trop rapidement à son gout. La façade fut rebatie. Le retour du glacial Professeur des Potions. Prénom. Quelle question.. Elle y avait pensé. Mais jamais elle n'aurait cru, durant toute sa grossesse, que c'était un sujet qu'ils allaient aborder, ensemble. Si on eut dit à la Belle que cela allait être lui qui allait lancer ceci... Elle en aurait ri. Deconcerté par ce changement soudain, elle ne se releva pas, restant alors assise sur le sol, le regard posé sur Lui.

    - Je...

    Hesitation. Black avait pas mal d'idée, en effet, mais elle ne s'était jamais penché bien sur le sujet. C'était peut être temps non? Dans un mois, l'enfant verra le jour, dans un mois, il sera la... Avec une legère difficulté, la Directrice c'était levée. Leger vertige. Tête baissée. Main posée sur son front, yeux clos. Quand il eut passé, elle se dirigea vers Severus, glissant ses mains dans les siennes, plongeant son regard azur dans celui de son amant. Ce regard si noir.

    - Je n'ai pas à choisir seule. C'est egalement ton enfant.

    Black avait recommencé à marcher, un peu, l'attirant avec elle, l'obligeant quelque peu à s'assoir l'ancien lit de Sirius. Reflechir ensemble, ils devaient apprendre à le faire, et ça commencerait par ça, le prénom de celui qui arrivera bientot, très bientot. Main posée sur son ventre, carresant sans vraiment le vouloir se dernier. Manie, ou plutot un tic depuis quelques mois. L'autre était toujours dans celle du Prince, comme un lien qu'elle ne voulait briser.

    - Quelles sont tes préferences?





    [ Si tu pense ne serait-ce qu'UNE seconde à Lily comme prénom, je t'arrache les yeux I love you ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Mer 9 Jan - 0:00

    « Comment peux-tu prononcer de telles paroles ? Tu ne sais rien de mon passé, rien… et tu penses encore que je réussirai a être… aimant ? Ceci ne durera pas longtemps Kyarah. Ça n’a jamais durer, alors pourquoi aujourd’hui avec toi ? Pourquoi ? »

    L’amour. Là était la simple raison. Mais Kyarah n’était que trop aveuglée. Puis ses paroles « je crois en toi », un sourire méprisant était resté, là, sur son visage redevenu lisse de toute expression. Seul le mépris comme toujours, transperçait sur les traits du Maître des Potions. Un mépris pour les espérances de Kyarah. Elle l’aimait, a un point que lui ne comprenait pas. D’ailleurs, ses sentiments a lui étaient-ils aussi forts ? Il doutait, et le doute devenait de plus en plus grand au fil de ses réflexions car jamais il n’avait aimé, ou plutôt que jamais Severus n’avait au l’occasion de prouver ses sentiments et là… il le pouvait, sans aucun gène. Une peur, comme toujours il craignait l’inconnu. Simple relation. Plus aujourd’hui, tout deux étaient devenus plus que de simple amants… plus, ce mot mêlait l’amour. * aimer * Pensée qui l’agaça au plus au point. Les yeux clos, il avait oublié la présence de Kyarah et ses funestes pensée… l’espace d’une seconde, trop courte car déjà les yeux onyx se replongèrent dans ceux océans

    Mouvement de recul a l’entente des paroles de la jeune femme. Elle ne comprenait donc pas ? Que voyait-elle en lui ? Merlin… Severus était bien loin de l’être parfait, de l’homme qui aimerait une femme sans commettre d’impair. Bien au contraire, il en avait déjà commis de tels qu’il craignait pour Kyarah et l’enfant… une raison de plus pour qu’elle lui promette de partir. Mais non, rien. Trop attachée à lui. Et cette nouvelle larme sur le visage de Kyarah. Regard haineux qu’il lui avait adressé pour y répondre. Il détestait cette façon d’être, de se rendre faible. Pleurer, depuis combien de temps ne s’était-il pas laisser faiblir a ce point ? Depuis sa mort à Elle. Lily. La dernière fois, a ce qu’il pensait et cela faisait tellement longtemps. Pensées qui se dirigèrent vers cette personne. Souvenirs qui refaisaient surface.

    « Lily. »

    Prénom murmuré et ceci sans qu’il ne le veuille en réponse a la question que la Directrice venait de poser. L’ancien Professeur avait détourné le regard, presque honteux en réalité. Ce prénom, il ne pouvait plus l’entendre, de même que voir les yeux de Potter lui était insoutenable, alors appeler sa propre fille ainsi. Suicidaire. Un simple baiser avait été déposé sur les lèvres de Kyarah, juste pour se faire pardonner. Elle lui en aurait voulu, et il ne voulait pas de ceci. Pas aujourd’hui. Jamais!

    « Ma fille… » Mot qu’il avait eu bien du mal a prononcé. Pause. « Quel père vais-je faire? Un Mangemort, loup garou et qui plus est en train de devenir fou… oui, l’avenir de cette enfant est déjà tout tracé. Ste Mangsoute avec les Londubat. »

    L’ironie n’était que trop présente dans les paroles du Maître des Potions. Mais ironique, ce n’était que trop faible pour designer l’ampleur l’impact. Mépris, oui. Il méprisait par avance sa fille, de même qu’il n’était que péjoratif. Toujours a voir les défauts, a ignorer les qualités et le bon coté des choses.

    « Ce n’est qu’un prénom… Sixtine, Serena, Tamarah. Qu’importe! »

    Il restait un mois. Trente jours, de quoi avoir le temps de réfléchir. Là était bel et bien un moyen de repousser la naissance, un moyen de se dire qu’il avait encore le temps… temps de se rendre compte de sa belle erreur. Aimer une Black et lui avoir fait un enfant. Rire soudain, bas.

    « Dommage que ton cher Sirius ne soit pas là. Pour sur qu’il aurait eu un avis sur la question… stupide chien. » Colère soudaine. Elle redescendit bien vite. « J’ai envie de tuer Darkane. »

    Aucun rapport.
    Encore ce simpple don de mélanger tout et n’importe quoi.
    Mais cette envie Merlin, elle ne datait pas d’hier, ou du début de sa folie, non . Depuis toujours. Mais bien entendu, il se devait de s’abaisser devant cette femme. Rage qu’il ressentit. Severus s’était emparé des levres de sa Kyarah, cherchant alors a gommer la haine mais celle-ci avait transpercer dans son baiser. Nouvelle honte. Trop tard… il l’embrassait dans le cou…




Parce que... j'aime pas mon Rp.
Désolé, l'est court --''

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Sam 12 Jan - 23:44














    Lily.. Vague prénom soufflé dans un vague murmure. Elle ne sut faire la part de choses, si c'était une reponse à sa question, ou bien qu'il pensait à voix haute, trop plongé dans ses souvenirs... Une once de jalousie vint se loger en Kyarah. Une femme.. Une autre? Ancienne flamme? Possible... Elle ne savait rien de son passé, de ses pensées, elle ne connaissait que le Severus Rogue qu'il voulait laisser paraître... Et il avait détourné le regard. Honteux d'avoir laisser sortir ce prénom? Peut être, qui sait? Personne, à part lui. Un baiser, simple, leger. Demande de pardon? Ses doutes étaient peut être fondés en fin de compte. La jalousie s'etend.

    Nouvelles paroles, ironie et mepris, rien de plus. Ainsi donc, il ne savait faire que ça... Il était beau l'avenir de l'Enfant vu par lui. A Ste Mangouste... Elle n'était pas encore née qu'il voyait déjà pour elle un funeste destin. Vie toute tracée remplis de malheurs. Cela s'annonçait bien ...

    Il était Mangemort, une Bestiole et il devenait fou.. Certes.. Et alors? Qu'importe. Black croyait en lui, c'était comme ça. Il pouvait deblaterer tout ce qu'il voulait, ça n'allait pas changer. Esprit borné d'une Gryffondor amoureuse. Et puis, elle ne voyait pas cela en lui, mais elle ne pourait dire exactement ce qu'elle pensait de cet homme. Les raisons de ses sentiments. Mais ne dit ont pas que l'amour a ses raisons que la raison elle même ignore?

    Trois prénoms, lancés, ponctué d'un "qu'importe " et d'un rire bas... Comme si la venu d'un enfant n'avait pour lui aucune importance. La Brune y songeait de plus en plus. Et si il n'en avait vraiment que faire? Si pour lui, avoir un enfant n'était rien? Son esprit était troublé par le comportement de son amant. Elle ne savait pas vraiment quoi faire ni quoi penser. A part aux trois prénoms. L'un d'un était charmant... L'Enfant s'appelera Serena.

    Mais elle fut bien vite arraché de son trouble par une colère soudaine de sa part, sortant de nulle part, à l'intention de Sirius. Que Godric appaise la Belle, car l'envie de le giffler était assez présente. Il va faloir que cela lui passe, qu'il arrête d'insulter à tout bout de champs son oncle défunt. Et surtout qu'il n'avait rien à voir dans la conversation. Toujours à lié les autres la ou ils n'avaient pas leurs places. Long soupire, Kyarah retira sa main qui se trouvait dans celle du Sorcier.


    - Laisse donc Sirius ou il est, une bonne fois pour toute, je te pris.

    Voix seche. Regard noir. Et Monsieur continu dans son Hors Sujet. Maintenant, Darkane. Le sujet qu'il ne fallait jamais aborder. Ils étaient tranquils, Merlin, et il fallait que Prisca vienne tout briser sans qu'elle ne soit présente ! Rogue était vraiment detestable, parfois. Jamais il n'allait pouvoir profiter du moment present? Consumer le bonheur présent l'espace d'un instant? Elle soupira, encore une fois. Exaspérée par cet homme. Nouveau baiser, coupant court à son soupir. Melange de haine et de rage, glissant jusqu'au creux de son cou. Desagréable, et pourtant, un frisson venait de naitre à la naissance de son crâne. Legers picotements, plaisir? Possible. Et pourtant, la Belle ne devrait pas ressentir cela, pas à cet instant, pas à se baiser emplis de colère.

    Les yeux clos, profitant de cet instant une fraction de seconde, puis elle le repoussa, à contre coeur, mais avec douceur, le visage grave. Il n'était pas le seul à vouloir ôter la vie de Darkane. Black avait envie de se laisser porter par la douce folie du meutre envers Elle. Qu'est-ce qu'il l'en empechait allez vous me dire, c'est simple... Sa faiblesse. Kyarah ne fait pas le poids face à la Mangemorte, et ça, elle en avait pleinement conscience. Mais les Gryffondors étaient réputés pour être des têtes brulées n'est-ce pas? Alors elle comptait bien se battre, même si les chances de l'abattre étaient maigres...


    - Je partage ton envie...

    Et elle se leva, frappée une nouvelle fois d'un vertige qui la fit chavirer quelque peu. Portant sa main à son front, cela ne l'empecha tout de même pas de s'eloigner un peu. Sa main glissa un peu et ses doits se posèrent sur l'arete de son nez.

    - Je pourrais t'encourager à le faire... T'aider même... Mais je ne veux pas que nous soyons des assassins.

    Soit, Rogue l'était déjà, et la Brune savait parfaitement qu'il allait lui rappeler. Mais qu'importe. Elle ne voulait pas avoir le poids d'un meurtre sur le coeur, même si cela lui ferait franchement du bien. Couple de criminels, quelle charmante appelation. Non. Inconsevable. Ce n'était pas sa nature... Et pourtant... Que Godric lui pardonne, de nombreuses fois elle avait songé à lui arracher son dernier souffle de vie. Peut être que si, finalement, elle allait devenir une meurtrière. Une tueuse de gens inutiles tel que Darkane et Lestrange... Idée interessante que voilà... Sourire mauvais se dessinant sur son visage pâle. Etrange ressemblance avec sa Tante à cet instant. Beaucoup avaient dit que Kyarah était le reflet de Bellatrix lorsqu'elle était plus jeune... Heureusement que cela avait changer. Mais avec cette expression, on pouvait voir le lien, l'apparence aristocrathique des Black qui caractérisaient tant les deux femmes.

    - Il y a des meilleurs moyens pour l'aneantir... Bien mieux que la mort...

    La Directrice lui tournait le dos, les deux mains posées sur son ventre. Oui, il y avait bien mieux. Ils allaient la faire souffrir. Elle allait lui en faire voir de toutes les couleurs, jusqu'à ce qu'elle craque, parole de Black. L'espace de quelques secondes, elle se desinteressa de son amant, et se mit à murmurer pour l'Enfant qui bientot aller voir le jour, tout en carressant avec amour ce ventre rond.

    - Serena ...

    Elle se retourna, revenant quelque peu à Severus. Posant son regard perçant sur Lui, animé par une soudaine envie de meurtre. Ils devaient en finir avec Prisca, pour leurs biens. C'était primordiale pour leurs survis. Assassina direct, ou non, qu'importe, mais cette Trainée ne devait plus leur nuir.

    - Nous devons en finir, quelqu'en soit le moyen. Pour nous, pour Elle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   Lun 14 Jan - 22:36

    Froncement de sourcil. Pourquoi avait-il cette étrange impression de se retrouver devant Lestrange ? Ce sourire, très certainement. Effrayant qui plus est. Severus avait esquisser un léger rictus a la vue du coté Black de Kyarah. Cela faisait un moment qu’il ne voyait que la Gryffondor, peut-etre qu’a présent elle allait laissé la folie éclater. Car la plupart des Black l’étaient. Fou. Bellatrix en était le parfait exemple. Soupir qu’il venait de laisser échapper en pensant a cette femme, Mangemort. « Il y a des meilleurs moyens pour l’anéantir. » En effet, le choix n’était pas restreint, large même mais pourquoi donc Kyarah pensait-elle a cela alors qu’il y avait un instant a peine elle disait ne pas vouloir devenir une meurtrière ? Incompréhension.

    « Le nom de Black t’engage a tuer. » Son regard s’était posé sur le sol. « Je suis un assassin Kyarah, aurais-tu oublié cet insignifiant détail ? »

    Détail insignifiant. Certainement pas. Severus avait tué un nombre incaculable de personnes dans sa vie, d’ailleurs il n’était pas capable de se souvenir de tout ceux qui étaient passé de vie au trépas en quelques secondes. Car même ces dernières années, pendant sa ‘’rédemption’’, il avait tué, certes a contre cœur la plupart du temps mais là avait été l’engagement. Et personne ne se délie de Jedusor, personne. Le peu qui avaient essayé en sont morts, alors… autant rester le petit soldat, même si aujourd’hui.. Severus n’était que Traitre aux yeux de son dit Maitre.

    Son regard se reposa sur Kyarah, une lueur de surprise fut lisible dans ses yeux pendant un court instant. Serena. Pourquoi avoir prononcé ce prénom ? Celui qu’elle avait choisi, parmis sa liste faite à la légere. Mince sourire qu’il avait laissé se dessiner sur son visage… sourire qui disparu lorsqu’elle se retourna.


    « Kyarah… la Directrice de Poudlard ne peut se permettre de tuer celle qui est cencé la segonder. » Il s’était levé et rapproché de Kyarah pour lui murmuré ces mots. « Mais moi… je peux. »

    Tuer… une personne de plus ou de moins. Qu’importe, cela ne ferrait pas une grande différence. Lui, il y était ’’habitué’’ mais Kyarah… Certainement pas; D’ailleurs avait-elle déjà tuer, et ceci au moins une fois ? Il doutait là-dessus. Car les motivations ne suffisent jamais. Une fois devant la personne a abattre, le doute s’installe et paralyse. Mais pour Darkane, peut-etre que la haine aiderait. Images qui défilèrent… Severus avait attrapé la main de Kyarah, la forçant a venir à lui. Il l’avait mené vers la porte de la chambre de Black.

    « Tu deviens enfin raisonnable. »

    Sourire. Il venait de l’embrasser et ceci pour la bonne idée qu’avait eu la Diretrice de Poudlard . Aller tuer l’autre Folle. Idée intéréssente.


Pitoyable.
Fin =)

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources [PV Severus, puis libre?]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Un écrivain en herbe... ou pas [Priorité Ella puis Libre]
» Petit retour aux sources [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Les Discutions
-
Sauter vers: