AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 visite à Pitt (pv kat)

Aller en bas 
AuteurMessage
Daisy Warhol
Membre de l'Ordre
Membre de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: visite à Pitt (pv kat)   Mar 8 Jan - 19:33

Comme tous les vendredi matin, Daisy se rendait à l'hopital Ste Mangouste. Elle n'y allait pas vraiment de bon coeur, c'était un liue qu'elle répugnait particulièrement. Mais c'était pour elle comme une obligation, un acte que l'on fait sans réflechir.

*Pitt en vaut bien la peine !* pensa-t-elle pour se motiver.

Mais comme tous les vendredi matin depuis bienôt 1 moi, Pitt dormait. Enfin il dormait d'un sommeil de plomb, un sommeil presque funeste. Si les médecins n'assuraient pas à Daisy qu'il était bien en vie, elle ne le croirait pas. Trop blanc, trop immobile, son ami avait perdu toute sa gaitée et sa malice d'antan. C'était triste à voir, et Daisy sortait toujours de l'hopital encore plus déprimée qu'à son habitude. Mais elle se forçait quand même à venir lui rendre visite. Elle restait une heure à ses côtés, à lui passer leur musique en boucle en esperant le faire réagir. Des fois elle lui parlait aussi, lui racontait ses aventures au sein de l'Ordre du Phénix. Mais le résultat était toujours le même : aucune réaction de la part de son interlocuteur. Mais à le voir ainsi, Daisy devenait encore plus motivée pour se battre et agir. Elle avait une bonne raison désormais, elle le faisait pour Pitt et pour pouvoir chanter à nouveau.

C'était donc un autre vendredi qui passait et toujours aucun changement d'état de Pitt. Daisy sortait de la chambre 205 en refermant la porte doucement, comme pour ne pas troubler le paisible sommeil de son ami, puis descendit les quatres étages d'un pas rapides, préssée de quitter cet endroit.

Mais au troisième étage il y avait un rassemblement de medecin et d'infirmière. Daisy s'approcha et put constater qu'un coprs était inerte au milieu des marches, totallement désartibulé. Cet vision d'horreur secoua la chanteuse d'un haut-le-coeur.

-Ah non, mais comment se fait-il qu'on ait pas remarquer sa fuite. Maintenant il est tombé est son compte est bon...

Daisy écoutant, mais en fermant les yeux ( c'était trop pour son petit coeur en un jour...), compris que le viel homme, en voulant s'échapper de l'hopital, avait fait une chute mortelle.

*Bon ba c'est raté pour ces escaliers ! Il doit bien y avoir un autre moyen de sortir. JE VEUX SORTIR !!!!* paniqua-t-elle.

Elle se jetta dans un couloir, puis un autre et ainsi de suite jusqu' à être totallement perdu. Elle scruta les murs blancs immaculés de l'hopital, mais aucun panneau pour se repérer.

*Evidemment, on est pas sur une autoroute ici, ils ne vont pas non plus tout indiquer...*

Toujours en continuant de marcher, elle croisa bien deux ou trois patients, mais aucun n'avait l'air assez sain d'esprit pour indiquer un chemin... Mais dans quel service était-elle donc ? La réponse ne tarda pas, lorsqu'elle vu passer un viel homme encadré de deux internes bien bodybuilder habillé d'une camisole de force, elle comprit. Elle était dans le service psychiatrique !

*Oula faut vraiment que je m'en aille moi !*

Elle appella les deux internes, mais trop occupés à surveiller le viel homme qui avait l'air tout à fait innofensif, ils ne se retournèrent pas et ne l'aperçurent même pas. Là, prise de panique, elle se laissa tomber dos contre le mur. Cela faisait bien une demi heure qu'elle était perdu, et personne ne s'en souciait. Ce n'était pas très intelligent de s'assoire dans ce service, mais Daisy avait trop mal au pied pour y penser. Elle voulait juste RENTRER !!!

*Aller, ressaisit-toi ma vielle ! Tu fais partie de l'ODP ou non ?!? Vive le courage dit donc...*

C'est au moment où Daisy se relevait pour repartir de plus belle, bien motivée à ne pas finir ses jours ici, que quelqu'un l'aborda. Une main blanche se posa sur son épaule et la fit sursautée.

*Mais qui c'est ça encore ???*

Et elle se retourna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathalina Vaïlais
Schizophrène, internée à Ste Mangouste
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   Mer 9 Jan - 16:48

[malgré un beug informatique je réussis enfin à répondre ^^]

Comment avait elle fait pour s'enfuir ? Excellente question à laquelle Kathalina ne pouvait nullement répondre ! Elle avait été droguée par les médecins qui avaient dit vouloir tester les effets d'un nouveau médicament s'apparentant à un calmant. Ils l'avaient ensuite conduite dans la salle de repos des patients pour vois ses réactions au contact des humains et ça c'était très bien passé, du moins au début...
La jeune folle était tellement choutée qu'elle n'avait même pas eu l'envie ni la force de se jeter sur eux pour les vider de leur sang. Sa sauvagerie l'avait abandonnée durant cet instant !

Seulement quand on chasse le naturel, celui-ci revient au galop; c'est bien connu ! Pourtant les médecins avaient eu l'audace de défier les lois de la nature, ils avaient une fois de plus eu tors !
En effet, ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est qu'on abruti qui se remettait de grave blessures fasse une chute qui mette une royale pagaille dans la salle normalement si calme.
Et bien que ses envies de sang se soient calmées l'envie de liberté était toujours là ! Ce fut très facile pour Kat', naturel presque, elle n'avait pas à lutter contre son envie de tous les dévorer puisque ses sens étaient engourdis, seul le retour à la liberté comptait à présent pour elle.

Dans le chahut les internes qui la surveillaient avaient du intervenir pour aider le pauvre homme à se relever et même le soigner. Kat' en avait profité pour leur fausser compagnie et étaient à présent en train d'errer dans les couloirs comme une âme en peine.

*A droite, à gauche ? C'est vraiment mal indiqué !*

Bien que ça fasse quasiment un an qu'elle était là Kathalina n'avait que rarement arpentée les couloirs en quête de liberté ! Elle évitait soigneusement les internes et les infirmières pour ne pas éveiller les soupçons; seulement elle ne savait pas du tout où elle était et ne sentait même pas l'air frais, la porte devait être encore bien loin !

Elle devait être très drôle à regarder, marchant quelque peu de travers et se rattrapant souvent aux mûrs. Mais les effets de ces produits faisaient encore leurs effets, elle en venait à se demander quelle dose ils lui avaient injectée dans le sang ! Peut-être qu'ils avaient eu envie de la tuer, après tout ils avaient besoin de place et elle occupait un lit depuis longtemps, sans aucun progrès visible...mais il fallait dire qu'elle ne faisait aucun effort !

C'est là que - perdue dans ses réflexions - elle aperçut enfin quelqu'un qui n'était pas de l'hôpital, elle la regarda un instant, aucune envie de l'égorger ne fit son apparition, elle pouvait donc l'aborder et demander son chemin.

*Depuis le temps que je n'ai pas parlé à quelqu'un !*

Elle arriva par derrière ce qui fit sursauter la jeune femme. Kat' ne releva pas, elle avait surtout envie de sortir d'ici, elle n'avait guère le temps d'échanger des civilités avec cette personne. Un minimum était tout de même nécessaire, elle le savait mais il ne fallait pas non plus perdre son temps et tomber dans des niaiseries pitoyables !

Excusez moi mais je me suis perdue, sauriez vous par où il faut aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Warhol
Membre de l'Ordre
Membre de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   Jeu 10 Jan - 20:23

Et elle se retourna.

Ce qu'elle vit lui ne la rassura guère. Elle dut réprimer une grande envie de hurler au secours. Une jeune fille, d'à peu près son âge se tenait devant elle. L'inconnue était d'une paleur effrayante, même pire que Pitt. Mais ce qui choqua encore plus Daisy, c'était son air abruti, comme si elle s'était évadée tout droit d'une cure de désintixation. Elle avait vraiment l'air mal en point. Et Daisy, se souvenant du service où elle se trouvait, paniqua encore un peu plus.

A ce moment précis, on pouvait voire sur le visage de la chanteuse, une profonde crainte et du dégout. Mais elle réussit à se controler tant bien que mal, et fit mine d'être tout à fait décontractée. Ce n'étais pas très concluant, car en se forçant à sourire poliment à la jeune femme, on aurait put croire qu'elle souffrait d'une sévère rage de dents.

Un silence s'installa entre les deux jeunes femmes. Daisy se balançait d'un pied à l'autre en se tortillant les mains toujours avec son sourire forcé. La scene lui parut interminable, alors qu'il ne s'était écoulé que quelques secondes. C'est à ce moment précis, qu'elle detesta vraiment les hopitaux. Qui aurait pu croire que se perdre dans Ste Mangouste permettait de faire des rencontres aussi spéciales ? Pas Daisy en tout cas, elle ignorait même l'existence du service psychiatrique jusqu'à aujourd'hui.

L'inconnue se décida enfin à parler et brisa ainsi ce silence plus que génant. Elle demanda d'un ton plutôt poli pour uen personne de son physique :


Excusez moi mais je me suis perdue, sauriez vous par où il faut aller ?

La question était toute simple, mais Daisy ne connaissait pas la réponse. Et en pensant combien la situation était ironique, un rire la secoua. Un rire tout à fait involontaire, un rire nerveux comme certains disent. A ce moment Daisy avait l'air d'un dindon qui gloussait betement, mais au lieu de s'apaiser , cela ne fit qu'augmenter, si bien que la chanteuse ne pouvait plus ouvrir la bouche pour parler sans qu'un son fort dérangeant en sortit. Elle savait bien que cela était très impoli, et elle prenait soin d'éviter le regard de la jeune femme. Toujours en se balançant sur ses pieds, elle essaya à de s'expliquer.

-Désolé hihihihi, ce n'est pas contre vous huhuhuhu, c'est juste que...

Elle ne put finir sa phrase, un énorme hoquet fit place au rire. Un hoquet douloureux, qui retourne l'estomac et donne envie de vomir. Elle profita d'une courte pause, où son estomac restait calme pour finir sa phrase.

-C'est juste que moi aussi je suis perdu depuis pas mal de temps et je commence à désespérer de sortir un jour... HIC

Maintenant avec son hoquet, la situation devenait très inconfortable. Une inconnue effrayante était en face d'elle, et Daisy n'avait rien trouvé de mieu que de passer pour une cruche et riant betement. Mais soudain une idée lui traversa la tête, une idée effrayante. Non une pensée completement paniquante.

*Mais si cette femme était une patiente de ce service qui voulait s'échapper !*

Là, Daisy toujours avec son hoquet, ne riait plus. Son visage était redevenu fermé et concentré. Si cette femme était dans ce service c'est qu'elle était dérangée mentallement et potentiellement dangereuse. Il fallait se méfier. Mais l'attaquait comme ça sans raison était aussi impossible, surtout que si Daisy faisait fausse route, c'était la honte de sa vie assurée...

Ca cogitait beaucoup dans la petite tête de Daisy bien remplie, mais elle finit par prendre une décision. Restait avec la jeune femme le plus longtemps possible et l'ammener habillement à se faire attraper par les internes si c'était bel et bien une patiente.

*Bon, là ma grande, il va falloir jouer serré. Pas de bourdes...*

Un autre plan très différent avait aussi traversé l'esprit de la chanteuse : s'en aller en courant et en criant comme une déjantée. Mais depuis son adhésion à l'ODP, son courage augmentait chaque jour, et maintenant cette solution lui semblait tout à fait impossible. Elle se décida à nouveau à reprendre la parole toujours secouée de hoquets déchirants.

-Cela vous plairez que HIC on fasse une petit bout de HIC de chemin ensemble, pour retrouver la HIC sortie ?

Elle espérait que l'inconnue l'avait comprise malgrès les hoquets qui coupaient la conversation, et qu'elle accepterait. Il fallait à tout prix l'a gardé à l'oeil, du moins le temps que Daisy soit sure de sa vrai nature...

Maintenant qu'elle y pensait, elle se sentait vraiment bête d'avoir rit à l'instant. Dans une situation pareil, se ridiculiser devant une potentielle future ennemie, ce n'était vraiment pas la bonne solution pour impressioner. Elle regarda alors la jeune femme dans les yeux bien que toujours secouée de hoquet, et essaya de paraitre la plus aimable et décontractée possible.

Maintenant elle n'avait plus qu'à croiser les doigts en espérant que son plan fonctionnerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathalina Vaïlais
Schizophrène, internée à Ste Mangouste
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   Sam 12 Jan - 19:39

Bien que Kathalina fut dans un état second elle se rendit bien compte que la jeune femme à qui elle s'était adressée ne tournait pas plus rond qu'elle. Elle lui avait simplement demandée si elle savait où se trouvait la sortie et celle-ci avait commencée à rire aux éclats à en avoir le hoquet. La jeune folle ne savait pas si elle se moquait d'elle ou si elle s'efforçait tout simplement de cacher sa peur. Quoi qu'il en soit elle ne le lui demanda pas et attendit que ça passe.

Les effets de ses médicaments ne s'étant pas estompés Kathalina avait mauvaise mine et tanguait légèrement d'avant en arrière comme un bateau secoué par les vagues. Il lui fallait peu pour s'effondrer et ses yeux étaient extrêmement dilatés. Elle était de plus en plus convaincue que c'était de la drogue qu'ils lui avaient donnée, loin de pouvoir se révolter elle en subissait les effet d'une façon assez ridicule. Mais jamais autant que la réaction de la jeune femme...

Là, alors qu'elle s'apprêtait à passer son chemin la jeune femme réussit à articuler quelques mots, Kat' apprit qu'elle aussi était perdue.

*Ne me voilà pas plus avancée qu'au début, en plus de ça elle va certainement prévenir un des internes qu'une patiente est en fuite...si elle arrive à se remettre du moins.*

Kathalina jugea la jeune fille du regard, elle avait un look bien particulier, très excentrique. Bien que ça ne lui indique rien sur le chemin qu'il fallait suivre elle s'amusa à la détailler de haut en bas, ce qui devait lui donner des frissons vu le regard de psychopathe qu'elle arborait.
Mais pour une fois Kat' ne pensait pas au goût de son sang, elle ne sentait même pas l'odeur de celui-ci ! Non, elle la voyait en tant que femme et non en temps que casse croûte. Si elle ne c'était pas sentie autant pâteuse Kat' aurait presque pu apprécier les effets des médicaments...presque...

Ah je vois...

Alors qu'elle s'apprêtait à tourner les talons quand la jeune femme lui proposa de faire un bout de chemin avec elle, jusqu'à ce qu'elle trouve la sortie. Bien que dans un état second la jeune femme avait bien senti qu'elle ne devait pas avoir confiance en son interlocutrice ! Celle-ci espérait sans doute la confier aux internes une fois qu'elle aurait trouvée la sortie. Cette proposition n'était donc pas des plus honnêtes !

*Méfis toi ma grande...tu vas...tu vas te faire avoir autrement*

Elle n'arrivait même plus a formuler ses pensées clairement tellement elle était choutée ! Mais - et tout le monde devait bien lui reconnaître ça - Kathalina était quelqu'un de très résistant, en effet, avec la dose qu'ils lui avait mise elle aurait déjà du sombrer depuis longtemps. Certes elle était en piteux état, mais elle était encore consciente ! Et avait toute sa tête bien que se soit un grand mot.

Et bien je ne sais pas...voyez vous je me promenait - oui en fait je fais un petit séjour ici parce que je me suis fait attaquée par des mangemorts - et là je me suis retrouvée dans cet étage de psychiatrie, quelque chose de vraiment effrayant croyez moi !

Elle marqua une pause, histoire de voir si son mensonge prenait, après tout elle aurait très bien pu être torturée vu la tête qu'elle faisait ! La jeune folle n'en revenait même pas d'avoir réussi à pondre un tel mensonge vu son état. Mais il n'était pas encore temps de se féliciter !

Donc je souhaites aussi retourner à l'accueil pour qu'ils me reconduisent à ma chambre car un peu de repos me fera le plus grand bien ! J'acceptes donc de faire un bout de chemin avec vous.

Elle lui fit un pauvre sourire, elle n'était pas gaillarde du tout et avait le teint aussi pâle que celui d'un cadavre mais qu'importait, la liberté était tout ce qui la préoccupait pour le moment !
Elles continuèrent donc à marcher l'une à côté de l'autre, d'abord sans échanger un mot, regardant autour d'elles.

Au fait je m'appelle Kathalina et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Warhol
Membre de l'Ordre
Membre de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   Jeu 24 Jan - 22:21

Daisy était presque convaincut que l'inconnue ne la croyait guère. Une expression de méfiance pouvait se lire sur son visage. Aucune confiance ne planait dans l'air oppressant de l'Hopital. La petite scène de fou rire précedente ne rendait pas la situation plus facile. Mais lorsque Daisy lui proposa de retrouver leur chemin ensemble, la jeune femme lui expliqua sa présence ici. Très convainquante, décidement.

*Bravo, premier prix de théatre dramatique*

-OOOh, mais qu'elle horreur ! Vous avez bien de la chance de ne pas y être restée...

Et oui Daisy pouvait aussi mentire avec un ton assuré. En général, tout le monde n'y voyait que du feu... Les deux femmes commencèrent donc à marcher tranquillement, comme deux vielles amies de toujours, à l'exeption que climat tendu regnait entre elles.

Puis l'inconnue cassa le silence qui s'était installé. C'est ainsi que Daisy appris qu'elle s'appellait Kathalina.

*Humm, joli nom pour une fille a l'air si dérangé que ça.*

Daisy fut donc obligée de donner son identité à Kat, par pur politesse. Mais de toute façon, ce n'était pas en révélant son simple prénom que Kathalina reconnaitrait en elle un menbres de l'ODP...

-Ah, moi je m'appelle Daisy.

Voila, les présentations étaient faites. Les deux jeunes femmes, tournèrent à l'angla d'un couloir, et s'enfoncèrent encore un peu plus dans cette hopital trop calme au gout de Daisy. Un peu de bruit et de présence humaines auraient été les bienvenues.

-Croyez-vous qu'on en sortira un jour ? voulut plaisanter Daisy pour détendre l'atmosphère et gagner la confiance de Kat.

Car Daisy n'avait pas oublié son plan, et espérait dès qu'elle entendait le bruit de pas dans le couloir.

*Quand est-ce qu'un médecin nosu trouve ????*

Elle sentait bien que Kat ne se laisserait pas faire tel un gentil chien docile, mais qu'elle se battrait pour se sauver. Il était de son devoir de l'en empecher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathalina Vaïlais
Schizophrène, internée à Ste Mangouste
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   Mer 6 Fév - 21:39

Kat' marchait à côté de cette inconnue qu'elle avait croisée qui prétendait s'appeler Daisy. Les effets de son anestésie aux drogues dures ne s'estompaient pas ce qui commençait à énerver quelque peu la jeune folle, elle ne pouvait pas escompter s'enfuir si elle n'était pas en plein possetion de ses moyens, ses instincs tueurs y comprit !
Elles marchèrent encore un long moment toutes les deux en silence, silence que Daisy essaya en vain de briser en tentant de faire un peu d'humour.

Seulement Kathalina n'était pas d'humeur à plaisanter et ne voulait même pas prendre la peine d'être polie avec la jeune femme. Elle la regarda un instant puis détourna la tête en continuant d'avancer.

*Ah ce que j'aurais envie de l'égorger celle-là, juste pour qu'elle ne parle plus !*

Il n'était pas dans les habitude de Kat' de se montrer aussi agressive envers les gens parce que ceux-ci avaient eu le malheur de parler un peu trop. Simplement comme elle ne pouvait plus en vouloir à sa chair il fallait bien qu'elle se rattrape quelque part pour soulager ses humeurs.
Ses gérémiades intérieurs ne les aidèrent pas à retrouver la sortie et elles tournèrent encore dans les couloirs un bon bout de temps.

C'est alors - à la grande horreur de Kat' qui ne sentait plus ses pieds - qu'un interne débarqua, elles n'étaient pas proches de la sortie bien au contraire mais celui-ci allait certainement à une urgence vu comment il courait.
La jeune folle aurait bien eu envie de lui faire un croche pieds, juste histoire de s'amuser un peu dans cette hôpital mort mais mieux valait il ne pas attirer l'attention tout de suite.

Se doutant bien que la jeune femme qui l'accompagnait allait demander son chemin au monsieur en blouse blanche Kahtalina la devança, il était préférable que se soit elle qui demande ce qu'elle voulait afin que le médecins ne se pose pas trop de questions.

Excusez moi de vous importunez monsieur mais mon "amie" et moi nous sommes quelque peu égarées.

Elle lui resservit la même histoire qu'à Daisy, une infinie politesse en plus qui ne collait pas avec son allure et son timbre de voix. Mais qu'importait, il fallait bien qu'elle arrive à s'en sortir par elle-même, de toute façon elle avait toujours du tout faire par ses propres moyens ! Kat' n'avait besoin de personne mais n'avait personne à aimer non plus...ah solitude quand tu nous tiens !

- " Et bien vous n'avez qu'à descendre d'un étage, tournez à droite puis à gauche et vous serez à l'accueil, je suis désolé de ne pouvoir vous y conduire mais j'ai une urgence. Bonne journée mesdames ! "

L'homme s'en alla en courant, cette fois Kat' avait eu de la chance, il était très peu observateur et pressé et quelque peu naïf aussi...
Les deux jeune femmes se dirigèrent donc vers l'étage inférieur pour retrouver la sortie, il fallait absolument que Kat' recouvre un minimum de forces si elle voulait sortir du bâtiment indemme !

Hum...cela vous ennuierait-il qu'on fasse une petite pause, j'ai les pieds en compote !

Simple manipulation pour espérer gagner du temps ? Non pas entièrement, Kathalina avait réellement mal au pieds ! Elle espérait que Daisy souffrait des mêmes douleurs qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: visite à Pitt (pv kat)   

Revenir en haut Aller en bas
 
visite à Pitt (pv kat)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Les Rencontres
-
Sauter vers: