AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Mar 15 Jan - 2:05

>> La manière dont j'ecris ce rp n'est que temporaire, pour le rp d'ouverture, le reste se fera en Role Play normal Wink <<







    Seule, elle le demeurait, depuis quelques jours déjà. Chose peu conseillé pour une femme enceinte, sachant que sa grossesse arrivait à terme. Cela n'était qu'une question de jours à present, d'heures peut être même... Kyarah attendait la venu de cet enfant avec impatience mais aussi avec aprehension. Faire venir Serena dans ce monde de haine n'était pas forcement une bonne chose. Comme l'avait dit Severus, elle devait s'attendre à un destin plus que funeste...

    Entre Darkane, Le Lord et les Ombres.... Pas sûr que son avenir soit très glorieux. Elle ne savait quoi penser, joie ou tristesse. Et puis, Il n'était pas là, distant, depuis près d'une semaine. Aucune raison precise, flou total, aucune idée de ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête (ha.. Si elle savait....) . Peut être la peur d'être père.. Oui, cela devait être surement ça.. ( Non non t'es bien loin du compte ma p'tite... Il ne vaut mieux pas que tu le sache pour le moment)


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven



    Violente douleur, contraction. J'ai mal. Je suis seule et je crois qu'elle va naître. Je doit partir. Nous avions prévu ça, Severus et Moi. Un sac était près de la cheminée, rempli du strict necessaire pour un depart précipité. Je me doutais bien qu'Il n'allait pas être à mes côtés pour.. ça. La naissance de sa fille, de notre fille. Le fruit de notre amour caché aux yeux du monde. Mais peut être était-ce le moment de ne plus cacher ceci? De ne plus faire semblant... Le moment n'était pas venu pour ce genre de question. Je dois me rendre à l'hopital, maintenant. D'un pas lent et douloureux, je me dirige vers la cheminée, prenant sac et poudre verte dans ma main.

    J'entre, j'ai peur, un peu. Elle va naitre, le moment est arrivé...


    - Ste Mangouste.

    Et je disparais dans les flammes vertes lechant mon corps endoloris. Quelques secondes me falut pour parcourir la distance entre Poudlard et Londres. Je réaparais dans une des cheminées. Sous le choc, par mon etat de faiblesse actuel, je m'ecroule, comme si mes jambes épuisées ne voulaient plus me porter. Je tente, en vain, de me relever, pour retomber, une nouvelle fois, miserablement. Des gens m'aident, je crois. Mes vertiges reprennent de plus bel alors que les contractions se firent plus violentes et plus rapprochées. Je perds les eaux.

    Génial...

    Je ne sais combien de temps c'est ecroulé entre mon arrivé et ma mise en place dans une chambre. Cela me semble une eternité... Ou pas. Medicomages et sages femmes m'entourent, centre d'attention que je suis. La Directrice de Poudlard va accoucher alors que bons nombres de personnes ignoraient completement cette grossesse.

    Surprise.

    Merlin, j'ai mal. J'aurais tout donné pour qu'Il soit la, me tenant la main, m'aidant à traverser la douleur. Mais imaginez ne serait-ce qu'une seule seconde Severus Rogue, auprès de moi à cet instant même... Vous ne le voyez pas? Non, bien sûr, moi non plus, j'ai du mal à l'imaginer. Et poutant, cela m'attriste, je suis seule, alors que Serena va naître.

    Je souffre, et je commence à lentement ceder à la panique. Les guerrisseurs présents s'approchent, me reconfortent. Cela se passera bien, oui.. J'espere qu'ils ont raison. Et ça commence, violente douleur, les autres n'étaient que très faibles comparer à celle-ci, et quelque chose lui disait que ce n'était que le début.

    Une femme d'un certain age - ou d'un age certain...- me tient la main, me sussurant que cela sera sans douleur... Sans.. DOULEUR?! C'était une blague, très certainement. J'ai l'impression d'être torturé de l'interieur... Que cela se termine... Vite. Des goutent de sueur virent perler sur tout mon corps, les muscles crispés et les larmes coulant le long de mes joues, je commence le "travail", comme me dit la femme.

    Je dois pousser, je crois... C'est ce qu'on me dit. Mais leurs paroles me semble vagues, lointaines, j'ai du mal à comprendre leurs sens, aussi peu subtiles soient elles. J'essaye, je pousse, et j'eux l'impression d'être dechirée de l'interieur. Merlin... Je donnerais tout pour une simple potion anti douleur... Il aurait pu m'en donner... Lui.. Mais je devais me rentrer dans le crane que j'étais seule, bel et bien seule. J'allais devoir mettre au monde MA fille sans Severus Rogue.

    Je pousse, encore une fois.

    Et .. Je hurle. Possible que mon cris ai résonné dans chacun des couloirs de l'hopital. Je ne sais pas durant combien de temps je suis resté la, à souffrir le martyr, mais ce fut pendant un temps infini pour moi. Je crois même que je prefere Ses Doloris, plus suportable... Que dis-je ! Je divague... Cela doit être la douleur ... Je devrais être heureuse de mettre cet enfant au monde, même si je doit passer par la souffrance pour cela.

    Elle me dit que c'est bientot fini, passe ses mains sur mon front humide. Dans un ultime effort, presque surhumain, et dans un long et dechirant hurlement, je donne vie à Serena.

    Silence.

    Seul ma respiration saccadée le brise par instant.

    Que se passe t-il? Plus aucun Medicomages ne parlaient... Y avait-il un problème ?! Non.. Pitié.. Tout sauf...

    Petit cris de nouveau né.

    Et je me "detend", melant rires et pleurs. Soulagée. Etrange sensation que d'avoir donné naissance à son enfant. Je me sent forte, malgrè ma faiblesse. Fière d'être arrivé jusqu'au bout, malgrè les obstacles, malgrè tout...

    Je veux la voir. Je la veux près de moi. Signe d'impatience relevé par un Guerisseur qui me l'amène au bout de quelques minutes. Je la sert, avec le peu de force qu'il me reste et je pousse un long, très très très long soupir. Je l'embrasse, sur son petit front. Je l'aime, déjà. Mon coeur est partagé en deux à présent, entre ma fille et mon amant... Merlin que je l'aime. Je veux déjà la proteger de la haine exterieur. Je ne veux pas qu'elle soit contaminée par ce monde pourri.

    Je reste ainsi, dix minutes, peut être plus, puis je sent vraiment la fatigue, j'ai besoin de dormir. Et pourtant, je ne veux pas être eloigné de ma Belle Serena. Mais il le fallait. Le nouveau né fut posé à coté de moi, dans un espece de berceau transparent. Mes yeux fatigués se pose sur ce petit bout de nous... Qu'elle est belle... Les yeux d'un bleu profond, le même bleu que les miens. Mais paraitrait-il que la couleur changeait après... Dommage.

    Et je m'endors, un sourire aux lèvres, un sourire victorieux.


    ** Je suis née... Voilà près de neuf mois que j'attendais ce moment... Enfin je vois Maman... Elle dort à présent... Elle doit être fatigué. Je cherche Papa de mes petits yeux mais j'ai encore beaucoup de mal à m'habitué à cette source de lumière. Je crois qu'il n'est pas la...

    Même si j'étais bien au chaud, je ne regrette pas d'être venu au monde.

    Je sent qu'elle est soulagée. J'avais senti en Maman beaucoup d'inquiètude, depuis le début... Souvent à cause de Papa, mais pas seulement. Enormement d'ennuis et de tracas... Pauvre Maman... Je suis temoin de bons nombres de choses vis à vis d'elle... J'ai déjà mon avis sur plusieurs personnes, qui lui ont fait du mal, ou non. J'aime déjà mon Papa, même si je ne l'ai encore pas vu.. D'ailleurs... Pourquoi n'est-il pas la, auprès de nous? Etrange...

    Je hais Darkane.. Je crois qu'elle s'appelle ainsi. J'ai souvent entendu mes parents le dire, parler d'elle avec haine, et je ressentais en Maman des pulsions de meurtres en sa présence. Elle m'a l'air très méchante, et de leurs faire beaucoup de mal, donc, par principe, je la deteste.

    Je crois que j'ai fait le tour. J'ai résumé ce que je sais. Ceux que j'aime, et ceux que j'aime pas... Ah oui, je n'aime pas une autre personne... Le Seigneur des Ténèbres... Je crois que c'est ainsi qu'ils le nomme... A cause de lui, j'ai perdu mon frère, mon jumeau... Je le hais.

    J'ai peur.. Je suis seule... Comme Maman. Je veux retourner contre elle, dans ses bras. Je ne suis pas resté assez longtemps et déjà on m'y avait retiré, arraché de sa chaleur, de son amour. Pour me mettre la dedans, j'ai froid... Je tremble. Et bien sûr, en petite enfant capricieuse que je suis déjà, je pleurs. Une dame me berce. Elle ne me plait pas, je veux Maman... Ma Belle petite Maman... Mais elle a les yeux clos, plongé dans son sommeil.

    Même si je ne le veux pas, je calme mes pleurs, et lentement, la lumière se fit de moins en moins aveuglante, jusqu'à ce que je ne vois plus rien, comme Maman, je m'endors... **



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven



    Ce fut des rayons de soleil caressant sa joue qui la tira de son très long sommeil. Kyarah avait dormi une quinzaine d'heures, peut être plus. Cela était bien normal, après l'epreuve qu'elle venait de passer. Son regard embué se posa sur son enfant, sa belle petit fille. Et elle ne se rendait pas compte que non loin d'elle, quelqu'un l'observait, un sourire dessiné sur son visage.





>> La personne qui se trouve la, je ne connais pas moi même son identité, à vous de voir qui veut être là pour cet evenement. Le nombre de personnes est très restraint XD

Prisca, non pas que je ne t'aime pas, mais je prefere eviter de te voir un jour pareil sifle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Mar 15 Jan - 20:27

    Alors voila, on y est.
    C’est ainsi que tout se termine.
    C’est ainsi que tout recommence.

    Cela faisait une semaine que Severus avait fui la présence de Kyarah, une sema une pendant laquelle il s’était enfermé chre lui, loin de Poudlard, des tensions extérieurs mais surtout des regard de celle qu’il aimait? Car oui, c’est bien d’une fuite qu’il s’agissait, d’un acte de lacheté sans pareille. Mais la peur, elle avait été le déclancheur, l’élément qui avait occasionné sa fuite. Mais laisser une femme enceinte, seule et surtout sur le point de donner naissance a l’etre tant ’’désiré, il y avait de la folie dans cet acte. Severus était fou. Belle excuse que voila. Elle ne suffisait pas. Mais l’autre, celle qui l’avait réellement poussé a partir ne pouvait être donné a Kyarah. Elle le tuerait a coup sur et ceci autant par jalousie que par honte. Qu’importe la motivation Severus savait… Severus atendait. Comment lui révéler qu’il s’était ’’amusé’’ avec Darkane ? Qu’il lui avait fais l’amour… impossible. Même lui se degoutait. Ne pas avoir réussit a contrôler la Magie Noire, ne pas avoir vu le piege tendu par Darkane. Un aveugle même l’aurait pressenti, mais lui, ses capacités n’y avaient pas aidé pour voir le piège tendu par cette femme.

    Alors c’est ainsi qu’il chute.
    C’est ainsi qu’il meurt.

    Pas encore. Pas avant de l’avoir vu, Elle. Sa fille, leur fille. Car oui, elle était née, hier. Honte pour un père que de ne pas avoir été présent pour la naissance, honte pour Severus de ne pas avoir été là pour Kyarah. Mais comment aurait-il pu deviner ? Comment savoir… * en restant a ses cotés * Rictus qui s’était affiché a cette pensée. Et dans les deux cas elle lui en aurait voulu. Mais aujourd’hui, lui annoncer une telle nouvelle alors que l’evenement dit le plus heureux venait d’avoir eut lieu… suicidaire, il ne pouvait y avoir d’autre terme pour qualifier cette attitude. * crétin *


    Et cet hopital qui regorgeait de toutes sorte de Sorciers. Endroit horrible. Comment Kyarah avait-elle fais pour supporter tous ces gens, là, autour de vous tels des rapaces... Sautant sur la moindre occasion pour soi disant essayer de vous ’’aidé’’. Colère naissante. Si il y avait bien une chose a ne pas lui dire, c’était ceci.

    Une Médicomage « Vous avez besoin d’aide Monsieur ? Vous recherchez une personne en particulier ? »
    « Simplement le niveau de psychiaptrie… pour les assassins. »

    Mépris dans une voix glaciale. Elle était repartie, cette imprudente. Severus connaissait cet hôpital et ceci assez pour y etre aller pendant son enfance, quelque fois… de trop selon lui. Pour Elle, Eileen. Car oui, même si sa mère avait cherché a brider ses pouvoirs, c’est toujours a ste Mangouste qu’elle s’était retrouvée… et ceci pour cause de la folie de Tobias. Il ne s’attarda pas plus longtemps sur ses souvenirs.

    « Black, la directrice de Poudlard… Ou se trouve -elle ? »
    Question à laquelle on aurait pu lui répondre il y avait dix bonnes minutes. L’infirmière l’avait abordé, il préférait le contraire. Compliqué, Severus l’était et pas que légèrement.

    Un Médicomage « Et vous êtes… de sa famille ? »
    Un regard méfiant avait alors été adressé au Maitre des Potions. Croyait-il avoir affaire a un Mangemort recherché de la famille Black ? Pauvre Médicomage. Il n’était pas très loin du compte. Juste l’amant de cette femme et Mangemort, ancien, par la même occasion. Ainsi, cela revenait au même. Expression hautaine que Severus afficha avant de répondre au Médicomage.

    « Le père de son enfant… autre chose pour combler votre curiosité ? »
    Le Médicomage « Chambre 363 »

    Contrôle. Merlin, Severus ne pensait pas le monde aussi stupide et curieux. Qu’importe. Il s’était dirigé vers la dite chambre… prenant alors divers escaliers, et même un ascenseur qui eu presque le pouvoir de lui faire renoncer son excursion. La dernière porte du couloir. Il ne s’était pas pressé.. Nonchalent, non, anxieux à vrai dire. Appréhension. […] Elle dormait -c'est-ce qu’il croyait- et lui était de dos. Severus avait ouvert la porte en évitant de faire le moindre bruit. Comme toujours il était silencieux, ombre qui se glissa dans la chambre de la femme qu’il aimait. Son regard s’était alors attardé sur la Chose, et ceci l’espace de quelques secondes, assez pour se rendre compte que ses dires étaient vrais. Une crevette, c’était bien cela. Pas une gosse… pas encore. Aussi, que Salazar lui pardonne, etre si méprisant envers sa propre fille alors qu’elle n’avait même pas un jour. Mais la curiosité avait pris le dessus. Severus s’était approché, doucement, ainsi, il n’avait pas remarqué que Kyarah avait les yeux ouvert, qu’elle pouvait l’observé a sa guiste. Haussement de sourcil qui répondit au léger mouvement de Serena. Surpris, la Crevette bougeait et était vivante. Dommage ? Il s’était reculé. Craignant un bébé. Scène comique. Voir le terrifiant Maitre des Potions effrayé par la chose la plus innofensif qu’il soit. Paradoxe. Ce fut brusquement qu’il se retourna. Un bruit étranger… une voix… Kyarah. Severus s’était approché de la jeune femme qu’il avait délaissé. Un baiser avait été déposé sur ses lèvres. Baiser si chaste. Et si… et si Kyarah venait a sentir Darkane a travers lui ? Non… impossible, une odeur ne reste si longtemps. Pas sur.

    « Pardonne-moi. »

    Pardon… pour quelle raison ? L’absence ? La trahison ?
    Une énième demande qu’elle pouvait refuser, il comprendrait.


    « Alors elle ressemble à ça… Une Chose. »

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Ven 18 Jan - 1:44












    Magnifique enfant qui s'offrait à ses yeux... Merlin, qu'elle était belle. Peau pâle d'un nouveau né qu'elle était. Kyarah aurait passé des heures à la contempler, des jours entiers peut être même... Mais ce fut impossible de continuer à s'empreigner de son image, car une ombre venait de s'avancer vers Serena. Son coeur manqua un battement, puis deux. Ses yeux s'eveillèrent et sa vue se fit plus claire, elle ne put que reconnaître la personne qui était proche de sa... Leur fille. Leger sourire sur le visage de la Belle, il était venu. En retard, certes, mais il était la. Elle ne dit rien, le laissant faire "connaissance" avec son enfant.

    Il l'observait... Il avait l'air plutot... Degouté? Un mot peut être un peu fort pour traduir ses sentiments... Mais qu'importe. Black eut envie de rire, de bon coeur. Rogue c'était reculé quelque peu lorsque le nouveau né avait bougé. Frayeur? Le Maître des Potions pouvait avoir peur de son propre enfant bien plus qu'innonfencif? Apparement, oui... Elle ne put se retenir, un rire leger c'était elevé.


    - Ne me dit pas qu'elle te fait peur, Severus?

    Prunelles océans brillant de malice et de fatigue. Moqueuse. Oui, un peu. Il c'était retourné vers elle. Different... Mais la Belle decida de ne pas relever cela, pour l'instant. Son amant c'était approché d'elle, déposant un baiser bien trop chaste à son gout sur ses lèvres. Elle ne put que froncer les sourcils à ses paroles. Pardonner? Pour quoi? Son absence? Ou bien... Autre chose? Un sentiment d'incomprehension total l'envahit alors. Et long soupir aux nouvelles paroles.

    - Epargne moi tes sarcasmes, s'il te plait. Je n'ai pas la force d'entendre ça.

    Voix eteinte, yeux clos. Bien trop fatiguée pour resister à ça, sans s'enerver. Toujours à trouver les mots qu'il faut. Allant droit au coeur. Le blessant presque, une énième fois. Mais la, elle ne pouvait pas concevoir qu'il joue le sarcastique sur Serena, non, pas maintenant. Et puis... L'enfant ressemblait à autre chose qu'une simple chose. Le mot ne convenait en rien au bébé. Un peu plus de respect envers Elle serait la moindre des choses... Severus savait l'importance qu'elle avait aux yeux de sa Belle... Alors, pourquoi agir ainsi?

    Le bonheur de cet evenement ne fut que trop ephémère, car déjà, Kyarah était déçu. Pretendre qu'elle avait espéré le voir heureux, laissant exploser sa joie, serait d'une naïveté hallucinante. Mais la Brune aurait préféré qu'il cache ces sentiments, cette expression... Faire mine de rien, le visage lissé de toute emotion, comme il en avait l'habitude...

    Ses yeux se réouvrirent, se posant immediatement sur sa fille, pour glisser sur son amant, quelques secondes après. L'agacement c'était quelque peu effacé. Elle se retrouvait avec les deux personnes qu'elle aimait le plus. Que demander d'autre? Ils étaiet encore en vie, Serena avait vu le jour, et il était la, même si le Prince était bien different. Serait-ce sa folie qui prenait peu à peu le pas sur sa personne? Non... C'était autre chose. Il était troublé par une evenement, mais.. Quoi? La naissance? Peut être... Qui sait? Decidement, Black ne comprendra jamais Rogue, magré les efforts dans ce sens.

    Elle releva son bras maigre et blanc, pour l'inviter à prendre place auprès d'elle, s'assoir contre son corps faible, qu'elle sente sa chaleur, sa force. La Belle en avait besoin. Une semaine qu'elle en avait été privé. Privé de son etreinte, pour des raisons qui encore lui echappait. Serait-ce en rapport avec son état actuel? Vraiment etrange... -Si elle savait- ...


    - J'avais besoin de toi...

    Reproche? Oui... Dissimulé sous sa douce voix et son regard tendre. Kyarah avait besoin de lui, toute la semaine, et encore plus la veille. N'avait-il pas dit qu'il serait la pour elle? Si... Mais il devait avoir une bonne raison... Même si elle savait qu'il n'allait pas être présent, l'ancien Mangemort aurait pu passer la nuit à son chevet, veiller sur deux personnes faibles... Il aurait pu... Il aurait dû? Sans l'ombre d'un doute... Mais toujours à vouloir donner des excuses aux gens et plus specialement à lui, la Directrice se disait qu'il avait une bonne raison pour ne pas avoir été auprès de la femme de son enfant...


    ** Quelqu'un s'approche de moi... Je ne sais pas qui s'est, j'ai les yeux clos car la lumière m'ebloui encore. Mais cette présence.. Cette force.. Je la connais. Papa? J'ouvre un oeil, et je bouge, un peu. Il recule... J'ai envie de pleurer. Pourquoi ne me prend il pas dans ses bras?

    Il ne m'aime pas, c'est ça?

    J'veux pleurer... Hurler... Mais je vais reveiller Maman... Et la pauvre, elle est si fatiguée... Je ne peux pas lui faire subir mes caprices. Mais par contre, à lui... Je vais lui en faire des caprices, plus tard ! Parole de bébé !

    La voix de Maman s'élève, précédé d'un petit rire. Je crois qu'elle se moque de Papa... Sur sa sois disante peur envers moi.. Mais na, il n'a pas peur de moi, il est courageux mon Papa ! N'est-ce pas?? J'en suis sûre !

    Qu'est-ce que j'disais, il ne m'aime pas... Voilà que je ressemble à une chose maintenant... Non mais il s'est vu lui?! Bon... Je ne peux rien dire, car moi, je ne l'ai toujours pas vu... Qu'ils eteignent cette lumière que je puisse ouvrir les yeux !!**

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Dim 20 Jan - 21:50

[Si tu pouvais éviter de massacrer Sev' Rolling Eyes ]


    Peur d’un enfant, leur fille. Un regard noir avait été adressé a la jeune femme qui s’était ouvertement moqué de lui, jusqu’à en rire d’ailleurs. Vexé, pauvre de lui. Severus avait levé les yeux au ciel.

    « Les yeux de sa mère… certes. Mais cet enfant reste une Crevette à mes yeux. »

    Sourire qui venait d’apparaître. Ce n’était nullement un saracasme comme ceci aurait pu le paraître non. Une simple phrase détournée, comme toujours. Des paroles qui montraient son attachement a cet enfant, leur fille. Certes Crevette n’était que peu agréable a entendre, mais il s’agissait de Severus, aussi, jamais il n’aurait pu se permettre un compliment avec franchise. Puis c’était bien mieux que Chose ou autre surnom qu’il aurait pu employer.

    Il s’était rapproché du berceau de verre. Là où leur fille ne cessait de le fixer avec ses grands yeux bleus. Ceci était effrayant selon lui. Et puis, qu’elle arrête donc de l’observer ainsi, il détestait ceci. Regard noir qui fut adressé au bébé. Gosse qui manqua de pleurer. Merlin, le cauchemar commencait à peine.

    Severus s’était assis aux côtés de la jeune femme qu’il aimait. Loin d’elle pourtant, au bout du lit. Il avait simplement déposé un baiser sur l’intérieur de la main de celle-ci, main qu’il ne lacha pas. Le regard du Maitre des Potions s’était alors perdu… il était perdu. Noyer. Il se devait de lui dire, lui révéler la vérité. Mais faire ceci aujourd’hui ce n’était pas recommandé. Mais les remords devenaient de plus en plus grands. Mais Severus était Occlumens, il pourrait lui cacher ceci, oui lui certes mais l’autre personne concernée… Darkane se ferrait certainement une joie d’annoncer la bonne nouvelle à Kyarah. Le Prince s’était tourné vers la jeune femme, puis levé… il l’avait embrassé avec une certaine violence… douceur qui avait transpercé par la suite.

    « Le Prince s’est incliné. »

    Paroles incohérentes pour Kyarah. Severus venait de signer son acte de mort, de perdition. Elle partirait, elle l’abandonnerait après avoir compris. Trop tard, il avait fais preuve de courage et de folie. Ses yeux d’onyx s’étaient plantés dans ceux océans de la Directrice de Poudlard. Sortilege de Legilimencie qui fut prononcé, sortilège inversé. Ce furent les souvenirs de l’ancien Mangemort qui furent visibles. Lui, Darkane. Les cachots. La salle abandonnée. Puis Eux. Cette union. Cette débauche a laquelle il avait pris plaisir malgré lui. Puis tout s’était stoppé, Severus ne lui avait pas montré la suite, la raison de toute cette décadence. Il ne voulait pas qu’elle sache. Qu’importe, de toute façon, elle allait lui en vouloir et toutes les raisons du monde n’y suffiraient certainement pas. Il s’était alors reculé, détournant le regard un instant vers leur fille pour le reposer sur Kyarah.

    « Je ferrais mieux de partir, tu ne penses pas ? »

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Lun 21 Jan - 20:55

[ Petage de plomb en regle? Peut être... ]









    Baisé dans le creux de sa main alors que Severus venait de s'assoir aurpès d'elle et pourtant, si distant. Et déjà, il s'était levé, l'embrassant une enième fois, avec cette violente douceur qui lui était propre. "Le Prince s’est incliné." ... Quel était le sens de ses paroles? Kyarah n'en savait rien. Sourcils froncés, elle l'observait, essayant de comprendre, sans pourtant y parvenir. Et elle aurait préféré ne pas y arriver. Son amant avait planté son regard dans le sien...

    Flots d'images, legerment voilées, qu'elle n'aurait jamais dû voir. Lui... et... Non ! Cela était impossible... Black ferma les yeux, voulant hurler. Que ces souvenirs s'effacent, qu'elle n'est jamais vu ça, qu'il n'est jamais fait ça... Eux. Ensemble. Salle abandonnée dans les cachots. Eux, livrés à la débauche... Lui.. Avec... Elle. Darkane. Elle qui les detestaient tant, elle qui voulaient leurs destructions, leurs morts... Et Rogue l'avait fait sienne. Melange de sentiments en la Belle, surprise, haine, dégout, mépris, peur, tristesse...

    Pourquoi? N'aurait-il pas pu assouvir ses desirs avec quelqu'un d'autre?! Les images se stopèrent, laissant Kyarah tremblante et brisée, au plus profond d'elle même. Jamais elle ne s'était senti ainsi, aussi détruite, anéanti. La Trainée avait réussi. Jouissance qu'elle devait sentir.

    Assenseur emotif ( Gad Powa cheers ), passer du pur bonheur au pire malheur en moins d'une minute. Comment auvait-il put... La jeune femme l'avait devisagé, sans le vouloir vraiment (hum) , l'espace d'une minute, essayant de s'en remettre et d'assimiler ce qu'il venait de se passer. Trahison. Murmure glacial empli d'une haine intense, venant briser ce trop long silence.


    - Tu n'aurais pas pu choisir quelqu'un d'autre pour... T'envoyer un l'air?

    La Belle perdait peu à peu son calme, malgrè sa fatigue, elle se laissa porter par ce feu de haine devastateur, la brulant au plus profond de son ame.

    - La Trainée... Il fallait que ce soit elle. Darkane.

    Son regard se teinta de noir, colère visible sur chacun des traits de son visage habituellement doux. Ignorant qu'il se soit ecarté, ponctué d'une question stupide qu'elle balaya du revers de sa main.

    - Comment oses tu encore me regarder...

    Elle était déçu, dégoutée, sali et brisée par cet acte. La Brune était resté seule, des jours durant, prête à mettre au monde sa fille.. Et lui, qu'avait-il fait? Coucher avec Darkane. Que Godric les maudissent, tous les deux. Qu'elle aille au diable! Kyarah allait so'ccuper de son voyage. Elleallait souffrir. Oh oui. Merlin qu'elle allait amerement regreter d'avoir touché à Severus. Il avait ses tords, oui, elle ne le niait pas ne serait-ce qu'une fraction de seconde. Lui aussi allait souffrir, regretter de l'avoir fait sienne. Âme brisée et coeur fendu par cette trahison. Ne pas ontrer de larmes pourtant bien présentes, mais ne devoiler qu'un dégout profond.

    - Tu t'es bien amusé, j'espere?

    Son regard se porta sur Serena, sourire éphemère dessiné sur son visage, s'effaçant lorsqu'elle reprit la parole.

    - Ne t'avise plus de t'approcher ni d'elle, ni de moi. Tu n'en est plus digne.

    Black venait de se relever dans son lit, tentée de prendre sa baguette et de deverser sa haine. Mais elle n'en fit rien, ne montrait qu'un mépris surdimentionné.

    - Tu m'degoute...

    Elle voulut garder la tête haute, attendre encore un peu , qu'il parte, pour pleurer. Mais déjà elle plongea son visage dans ses mains pâles et tremblantes, fondant alors en larmes. Tellement déçu. Intense tristesse. Si elle s'était attendu à ça. A cette relation. Mais était-ce bien la premiere fois? Amants? Cela serait une bonne raison pour que Prisca la deteste à ce point. Jalousie. Non, cela était tout bonnement impossible, impenssable.

    - Explique moi. Et ne me ment pas. Fantasme refoulé revenu à la surface? Ancienne flamme ravivée? Mère d'un de tes enfants cachés? Ray peut être?? EXPLIQUE MOI !


    ** Je ne comprend de quoi Maman parle. Envoyer en l'air? Hein? Avec Darkane? Papa a envoyé Darkane en l'air?? J'entend leurs paroles mais je n'en saisi pas le sens. A entendre la voix de Maman, je devine que papa a fait quelque chose de pa bien... D'avoir envoyé en l'air la Trainée, peut être? MAis qui a t-il de mal à ça?? Je ne comprend rien et ça m'enerve. Je veux savoir...

    Elle pleurs ! Non ! Ma p'tite Maman ! Darkane est encore le sujet de son mal... Plus tard, quand j'en serais capable, je la tuerais de ma baguette, pour avoir fait pleurer Maman !

    Elle s'emporte, elle commence à crier sur Papa, apparement, c'était mal... Je vais pleurer je crois, mais cela briserait la conversation. Et je veux ceontinuer à ecouter. Espionne moi? Disons que ... C'est dans les gènes? Bref, il faut que je comprene. Je veux comprendre en quoi sest mal d'avoir envoyé en l'air Darkane. Ou s'petre envoyé en l'air avec? Qu'importe, je ne comprend pas non plus. **






[ Mdr, je l'aime Serena XD . Je t'ai laissé le choix Sev'. A toi de voir, vivre ou mourir XD ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Jeu 24 Jan - 0:00

    « Tu n'aurais pas pu choisir quelqu'un d'autre pour... T'envoyer un l'air? » Severus s’était attendu a ce genre de réaction, pourtant, il ne parvenait a accepter cette vision. Il n’avait nullement fait ceci par plaisir (même si il en avait ressentit), car il avait résisté il avait essayé. Mais sous l’emprise de la Magie Noire, qui aurait pu résister, qui pouvait se permettre de clamer ceci haut et fort ? Personne. Mais Kyarah n’avait pas tout vu et ceci avait été volontaire de la part du Maître des Potions. Et voila, il avait gagné, tout. Il perdait peu à peu ce qu’il avait réussit a construire avec Kyarah. Elle s’énervait, le haïssait. Le visage de l’ancien Mangemort était resté impassible, bien étrangement. Il réussissait encore a cacher ses émotions. Cette souffrance, ces remords qui ne cessaient de le ronger. S’attaquant toujours plus fort. Usant des images pour le faire culpabiliser. Il les revoyait sans cesse et a chaque fois, c’est le manque qu’il ressentait. Celui de son âme, une partie qu’il n’arrivait a oublier. Car Severus l’avait sentit, ce vide dont Prisca lui avait parlé. Il rageait tout bas, serrant les poings, essayant d’oublier la présence de Kyarah et surtout ses paroles… surtout celles-ci… « Comment oses tu encore me regarder... » Le regard onyx du Maître des Potions s’était fait insistant pendant un court instant, avant de détourner les yeux, de fixer un point qui se voulait être imaginaire. Il avait tourné la tête vers la porte. Il aurait été si simple de partir de suite. Kyarah l’aurait maudi a jamais et il ne l’aurait plus revu. Tout perdre. Le chemin des faibles, des lâches. Il ne l’était pas! Et le prouver était dans son intérêt Mais comment ? Il se refusait a montrer le reste à Kyarah. Sa faiblesse… il avait succombé a Darkane a cause de ses anciens démons. Severus avait été pitoyable ce jour là. Il s’était donné a une femme qu’il avait toujours haï.

    « Ce n’est pas ce que tu crois. »

    Murmures. Il n’avait pas croisé son regard, et ceci de peur d’y lire le dégoût qu’il pressentait déjà dans la voix de la jeune femme. La colère était palpable dans l’air et ceci pas seulement chez la Directrice de Poudlard. Severus avait aussi ses raison, et c’est vers lui qu’elle était dirigée. Il se haïssait. Pourquoi lui avoir révélé ? Jamais Kyarah n’aurait découvert ceci si il s’était tu. Et voila, Severus perdait tout. « Tu me dégoûte... » Nouvelle parole, plus blessante encore que les précédentes. Qui aurait pu croire que de simples paroles affecteraient le Maître des Potions ? Personne. Car d’ordinaire, c’est lu qui blesse ainsi, lui qui use de ses sarcasmes pour briser les espoirs. Mais aujourd’hui les rôles étaient inversés. Il ne savait plus ce qu’il ressentait. Perdu entre deux. Haine et tristesse. La perdre, il le savait et avait amorcé ceci sans réellement le savoir. Puis elle s’était mise a pleurer. Une soudaine envie de la prendre ans ses bras s’était manifestée, mais Severus s’était retenu a temps. Elle l’aurait certainement giflé pour un geste pareil.

    « Une imagination débordante Kyarah. » Mépris. « Je n’ai rien voulu… rien… »

    La tristesse avait percé dans les paroles du Prince. Il s’était détourné un moment, juste pour que le masque reprenne place, qu’il ne cède pas devant elle. L’ancien Mangemort s’était alors rapprocher de la jeune femme. La colère semblait l’animer. Il avait posé ses mains sur les épaules de Kyarah et ce fut avec violence qu’il l’avait acculé contre le mur, juste derrière le lit. Il ne contrôlait plus rien. Les onyx s’étaient alors perdus dans les yeux océans de la Belle.

    « Un rituel Kyarah… un acte poussé de Magie Noire. Elle a volé une partie DE MON AME. ELLE A JOUE DE LA MAGIE NOIRE ! »

    Colère. Il venait de hurler ses paroles . Qu’importe la présence de leur enfant, il se fichait éperdument de ceci. Il ne voulait qu’une chose en cet instant précis. Qu’elle comprenne et le pardonne. De nouvelles images venaient de défiler. Celles du début. La montée de la Magie Noire. La tentative de résistance. Puis la révélation, après l’acte. L’âme volée. Le chantage exercé par Darkane. S’en était de trop, ces souvenirs qu’il avait voulait effacé n’étaient au final que trop présent. Severus s’était reculé, comme brûlé par Kyarah. Son poing s’était alors abattu contre le mur de l’hôpital. Un léger bruit désagréable fut audible mais il avait fait abstraction de ceci. Il fallait que tout ceci cesse. Qu’ils puissent vivre en paix. Mais ceci était certainement trop demander, surtout pour celui qui avait passé sa vie à tuer. Demander une trêve n’était qu’une utopie. Et le masque lui aussi commençait a s’effacer. Severus d’ordinaire si maître de soi se laissait dominer par ses émotions. Celles-ci eurent raison de lui. Des larmes de rage avaient souillé son visage. Il s’était toujours refusé de paraître ainsi devant Kyarah, faible, mais il était bien trop tard.

    « Cela fait une semaine que je vis avec ces souvenirs… une semaine que je tente de me dire que tout ceci n’a été que cauchemar. Mais c’est la réalité… rien n’a été inventé… rien. »

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Ven 25 Jan - 21:16











    Une imagination débordante? Peut être... Mais quel scénario pouvait bien expliquer le fait que lui, Severus Rogue, ait couché avec elle, Reine des Traînées et des gens méprisables? " Rien voulu" ...? Dans les images que Kyarah avait vu, il était tout sauf non-consentant. et pourtant, cette tristesse dans la voix de son amant lui faisait alors comprendre qu'il ne l'était peut être pas, consentant. Espoir soudain que ce n'était pas une trahison ordinaire, pas qu'un adultère. Bien pire.

    Ses pensées furent brisées par une colère dévastatrice. Il venait de plaquer son corps si faible contre le mur, plongeant son regard dans le sien, une énième fois. Elle ne sut quoi dire. Rogue hurlait. Black tremblait. Il lui crachait la vérité sur ce qu'il c'était réellement passé... de la magie noire. Et elle avait... Garce ! La Belle n'en revenait pas... Darkane lui avait dérobé un fragment d'âme.. Chienne ! Non seulement elle avait touché à son corps et également à son esprit.

    Images, nouvelles. Celles que le Maître des Potions avait caché. Certainement pour ne pas montrer la 'faiblesse dont il avait fait preuve', à sa Belle. Avant. Elle, usant de la Magie Noire. Lui, tentant de résister du mieux qu'il le pouvait, pensant à son amante. Mais il avait chuté, abandonné, se laissant porter par la force de Prisca. Débauche. Autres souvenirs, inédits. La fin. Le dénouement. Un chantage qui laisse la Brune sans voix. " Je vais te rendre un service, te libérer d'une de tes faiblesse. Je veux que tu détruise Kyarah. Que rien d'elle ne vive sur cette terre." ... " La vie de Kyarah. Et celle de l'enfant. Je garde la mienne Darkane. Le morceau d'âme volée n'y suffira pas à me faire commettre l'irréparable." ... Choquée, tout simplement. La Traînée était en voie de réussir son projet, d'atteindre son but :: détruire leurs vies.

    Severus recule, avec vivacité, s'écartant de la jeune mère. Elle retomba lourdement dans le lit, observant son homme. Jamais il ne fut dans cet état, du moins devant elle. Violence extrême résonant dans la chambre quelques secondes durant. Son poing avait percuté le mur avec force, bruit sinistre. Chute du masque. Larmes de rage. Sa Brune avait mal au coeur de le voir ainsi, regrettant alors ses précédentes paroles. Une semaine horrible pour lui, et Kyarah lui avait craché qu'il l'a dégoûtait avec tout le mépris qu'elle pouvait avoir. Que plus jamais il ne devait l'approcher.... Alors que lui, allait peut être passer le reste de son existence privé dune partie de son âme, parce qu'il ne voulait pas ôter la vie de la mère de son enfant.

    " Rien n’a été inventé… rien. ", ce fut cela et ces larmes de colère encore présente, souillant son visage, qui fit lever la Brune de ses couvertures, les jambes nues, chancelant un peu pour arriver jusqu'à lui. Elle enferma entre ses doigts glacés la main endolorie de Severus, embrassant sa douleur. Les yeux brillant, souffrant avec lui.


    - Je... Oubli mes paroles. Tu aurais dû m'en parler. Si nous voulons en finir avec elle, nous devons rien nous cacher.. Rien...

    Les secrets ne devaient plus avoir lieu. Ne dit-on pas que l'union fait la force? Cacher les faits ne les aideraient pas. Elle avait passé ses bras blancs et tremblants autour de lui, posant son front sur sa poitrine. Restant ainsi. Il fallait profiter de chaque instant qu'il leurs étaient offert. Elle aurait pu le perdre, il y a une semaine. L'Inquisitrice aurait pu le tuer, en finir avec lui. Lui voler sa vie à la place d'un fragment d'âme.

    - Elle va payer. Et si nous n'arrivons pas à récupérer ce qu'elle t'a dérobé...

    Il y eut un long silence, légèrement hésitante à prononcer ces paroles.

    - Tu acceptera le marché.

    L'étreinte se resserra, le visage baignant de larmes, collé à ce coeur qui bat, encore. Étant professeur de défense contre les forces du mal, Kyarah savait ce qu'engendrait le manque d'une partie de soi-même. Baisse de pouvoir, perte de contrôle de soi. Voir même, la destruction du sorcier. Elle ne pouvait se permettre de vivre si cela menait à la mort de son amour. Black était prête à faire ce sacrifice.

    - Promet le moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Sam 26 Jan - 16:34

[pnj : mon popa L'Ombre]

Plusieurs mois d'absences. Il était partit sans rien dire, sans prévenir quiconque. Il avait quitté Poudlard, Londres, l'Angleterre, l'Europe. Il avait parcourut le monde entier à la simple recherche de la connaissance. Il ne s'attachait pas à un lieu précis. Il était revenu à Londres depuis peu. Il n'avait plus fait parlé de lui. Pour tous il était mort. Pour tous sauf un, son fils, Tom, il avait développé ses pouvoirs et était devenu impressionamment puissant. Il possédait une maitrise excelante de sa magie et maintenant le vieux sorcier avait enfin remplit son but. Sa magie ne se perdrait pas avec lui d'autant plus que Tom avait prit autour de lui un certain nombre d'adeptes. Il leur enseignait sa magie mais selon certaines mesures. L'Ombre était fier de lui. Il restait encore une personne qu'il tenait à voir. Une personne qu'il n'avait jamais vu lui même mais en qui il sentait une grande puissance magique.

Son masque était lisse, seuls deux trous laissaient entrevoir le reflet gris de ses yeux. Le sorcier marchait dans les rues de Londres, seul, sans prêter attention aux passants. Ceux-ci ne le regardaient pas et s'écartaient de son chemin sans s'en rendre compte. Il ne regardait pas où il allait mais s'y dirigeait tout de même. Juste autour de lui l'air semblait plus épaix, plus lourds et surtout, noir. Le soleil était bloqué et ne pouvait pas pénétrer dans une zone d'environ cinq centimètres autour de la silhouette. Le sorcier avançait sans bruits comme s'il flottait sur le sol. Il tournait de temps en temps avant d'arriver devant un grand bâtiment. On pouvait y voir un emblème, un os entrecroisé d'une baguette. Le symbole des guérisseurs de Ste Mangouste. Le masque montrait que le sorcier hochait la tête. L'homme pénètra dans le grand bâtiment d'un pas calme. Il regardait tout autour de lui. Le moindre détail attirait son regard quelques secondes avant de devenir inintéressant. Personne ne prétait attention à cet étrange individu, s'était simplement comme s'il n'existait pas. Finalement il se dirigea vers un médicomage et murmura quelque chose :


- Esmé éréganta.

Le médicomage se retourna :

- Monsieur, vous désirez ?

Son regard semblait complètement vide, tel un zombie, et sa voix était lointaine, l'homme paraissait complètement vidé de toute âme.

- La chambre de mademoiselle Black, elle a du arriver il n'y a pas très longtemps. Enceinte.

- Chambre 363 monsieur.

- Merci bien. Egézi crapa

Le médicomage cligna plusieur fois des yeux comme s'il venait de se réveiller et regarda tout autour de lui. Personne. Bah, sans doute un rêve. L'homme haussa les épaules et s'en alla. En même temps l'étrange sorcier arriva devant la porte numéroté 363. Il entendait un dialogue. Plutôt agressif. Il reconnu la voix de Kyarah et souria derrière son masque. Il relevat sa manche droite où était passé un mince anneau argenté strié de violet et de rouge. Il le fit lentement glisser le long de son bras avant de le faire tomber dans une des poches de sa robe. Au même moment la mince couche de ténèbres qui l'entourait disparut, laissant appraître une robe d'un noir étrange, ce n'était pas une simple coloration mais plutôt une matière comme si on avait taillé un morceau dans les ténèbres.

Une seconde après l'espèce d'aura réapparue, obscurcissant immédiatement toute la largeur du couloir où se trouvait le sorcier mais passa également sous la porte de la chambre 363. De l'autre côté la porte semblait avoir disparu. La lumière s'était soppée net au contact de l'aura sombre. Il n'y eu pas de mots, pas de grandes incantations prononcés mais le sorciers s'avança contre le mur, passant au travers tel un fantome. Il n'y eu aucun bruit à l'intérieur de la chambre mais une nouvelle présence pouvait se sentir. La baguette du sorcier était soigneusement rangée, dissimulée dans un repli de robe. Glissé parmis les ombres il était cependant impossible de distinguer son emplacement et le masque d'argent semblait avoir disparut dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Dim 27 Jan - 17:44

Ecoute cette chanson avec le post.
=D



    « Jamais… je mourrais pour toi. J’ai été lâche une fois Kyarah, ne me laisse pas le redevenir. »

    Il avait déposé un baiser sur la tête de la jeune femme avant de légèrement l’écarter de lui. Severus l’avait embrassé avec une passion qui semblait l’avoir quitté. Elle lui avait tant manqué pendant ce temps. Une semaine certes mais pour lui, elle avait été équivaut a beaucoup plus. Le Prince s’était pourtant juré de ne pas aller la revoir, de ne pas lui expliquer ce qu’il s’était passé. Il n’avait pu. Faible! Ainsi c’était donc cela l’amour. Être capable de tout pour l’être aimé. Et lui l’était, même à mourir. Kyarah méritait de vivre. Elle si jeune. Lui… lui n’avait que trop subit, ainsi, elle méritait bien plus que lui d’avoir la vie sauve. De même que… jamais il ne pourrait la tuer. Severus avait déjà levé la main sur elle une fois… une fois il avait été violent avec Kyarah et ceci lui avait suffit. Il ne méritait pas l’amour de cette femme, tout comme il ne méritait pas ce bonheur. Mais il fallait profité. Sa main s’était alors posée sur le visage de la Directrice de Poudlard, laissant ses doigt caresser cette peau, glacée, de trop selon lui. Il avait embrassé les larmes, chacune d’elles. Elle ne devait pas être triste, elle ne devait pas pleurer. Pas aujourd’hui…

    Pourtant., cette promesse qu’elle lui réclama. « Promets le moi. » Severus en était incapable. Cette promesse ne serait jamais tenue. Il avait alors resserré son étreinte cherchant a cacher les nouvelles larmes de rage… état qui fut trahi lorsqu’il embrassa le cou de la jeune femme. Elle ne méritait pas ceci. Ce dilemme. Ce n’était pas a elle de choisir. Darkane avait autrefois voulu la mort du Prince, alors i se donnerait a elle, il lui offrirait sa vie… remplaçant celle de Kyarah.


    « Non toi. Promet moi toi que tu m’oublieras… que tu vivras. »

    Fin de l’espoir. Le rêve s’achevait donc ici, avec la promesse d’un avenir pour Kyarah et Serena. Quand à lui… Severus s’y était attendu depuis tant d’années que cela n’avait plus d’importance. Il n’avait pu mourir, cruel destin que de le gardé en vie pour le blesser un peu plus chaque jours avec le souvenir de Lily. Mais aujourd’hui c’était Kyarah et en allant se jeter dans la gueule du loup il perdrait tout ce a quoi il avait pu aspirer. Qu’importe, le serpent se devait de faire preuve de courage, au moins une fois… et que celle-ci soit la dernière.

    L’ancien Mangemort s’était détaché de la jeune femme pour se tourner vers sa fille, leur fille. Sa main avait effleuré le berceau de verre… effleurer la réalité. La Chose, la Crevette, qu’importe le surnom qu’il avait pu lui donner avant sa naissance. Il devait le reconnaître, elle était belle, oui. « Serena » le prénom de l’enfant avait été murmuré, par deux fois, juste avant qu’il ne face volte face… qu’il e déceler une étrange chose. Présence dans la chambre. Non, il rêvait, ce n’était que la douce folie, rien de plus. Personne n’était là, personne. Pourtant… les yeux d’encre s’étaient promenés sur chaque recoins de la pièce, cherchant ce qui ne pouvait se voir. Sa baguette lui avait alors glissé dans la main. Qu’il était bien inutile de se battre contre une ombre. Le Sorcier ne comprenait pas, il rageait intérieurement. Car il n’était pas fou, ce n’était pas vrai. Ce n’était pas ce morceau manquant… Lui, un autre, quelque un s’amusait d’eux… et ce ne fut que devant le regard interrogateur de Kyarah qu’il consentit a parler, a expliquer sa posture. Duel…

    « Elle est là… Darkane… elle me poursuit. »

    Voix faible. Il avait lâché sa baguette a terre, se prenant la tête entre ses mains. Cherchant a effacé l’impression qui s’était emparé de lui. Ce fantôme qui s’était glissé dans la pièce. Il le prenait pour Darkane, une représentation de cette femme. Severus ne voyait plus qu’elle, tout cela était devenu obsession pour l’homme qui autrefois contrôlait son esprit… autrefois.

    « Fais quelque chose ! »

    Décadence. Il luttait pour ne pas la laisser venir. Cette folie dévastatrice Car lui croyait etre le seul a l’avoir ressenti. Il n’avait pas pensé une seule seconde a Kyarah, au fait que elle aussi puisse ressentir quelque chose. Ombre!

_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Lun 28 Jan - 23:32











    Il se sacrifierait, pour elle. Il offrirait sa vie pour épargner la sienne. Rogue mourant pour Black... Quel comble. Si elle avait put croire à cela, il y a quelques mois, cette fameuse nuit, dans l'obscurité du cimetière, que lui, Severus, tiendrait de tels propos. Elle n'y aurait pas crut, trop d'espoir, trop naïve même.

    Et pourtant, il était là, l'embrassant avec une passion sans nom, caressant son visage, plongeant son regard dans le sien, puis l'embrassant encore, effaçant chaque larme de ses lèvres, épongeant sa tristesse. Il aimait. Qui pouvait penser une seule seconde que le Maître des Potions pouvait être ainsi? Personne, bien évidemment. Lui , resserrant l'étreinte pour être plus proche de celle qu'il aime. Qui pouvait imaginer qu'il soit capable d'aimer? Et de verser des larmes de rage, larmes que sa Belle avait senti au creux de son cou, quand un baiser y fut déposé.

    Seule Kyarah le connaissait comme cela. L'honneur de le côtoyer sans son masque, parfois. Elle ne donnerait sa place pour rien au monde.

    Nouvelle promesse, nouvelle demande, venant fendre encore un peu plus, le coeur de la Brune. Que devait-elle en déduire? Il allait partir, là ou elle ne pouvait le suivre? Non...


    - Non...

    Il s'était écarté, s'approchant de leur fille. Non... Elle ne pourrait vivre si Severus n'était plus là, c'était certain. Elle ne pouvait vivre, si il venait à mourir. Elle serait bien incapable d'assumer ce sacrifice. Elle ne pourrait pas vivre sans lui, avec sur le coeur, le poids de sa mort.

    - Je ne peux te promettre une telle chose. Si tu meurs, je te suis...

    Il fit volte face. Pour ses paroles? Non... Même pas si il les avaient entendu...C'était comme si il avait ressentit une présence, une présence que Black avait également sentit. Étrange.. Une force qu'elle connaissait, qu'elle avait cotoyé. Une magie, différente des autres, ni noire ni blanche... Magie de l'Ombre...? Elle ne put pousser son analyse car Il avait sorti sa baguette, persuadé que Darkane était là, dans la pénombre.

    La jeune femme c'était approché de lui alors que son amant avait lâché son arme, prenant sa tête entre ses mains. Elle posa ses doigts glacés sur les siens, s'en emparant, les baissant lentement, jusqu'à elle. Dévoilant, alors le visage de l'homme qu'elle aime... Elle pouvait y desceller une certaine peur... Même si peur n'était pas le mot adapté...


    - Elle n'est pas là.. Ce n'est pas Darkane.

    Kyarah avait déposé un baiser sur le revers de sa main. Réconfort. Puis elle c'était détaché de lui, se baissant pour attraper cette baguette qui jonchait le sol. Bien décidée à découvrir l'origine de cette force, elle se laissa porter par ses pas jusqu'à un recoin sombre de la pièce, de la où semblait émaner cette étrange présence qui perturbait son Severus.

    Elle jurerait presque que Tom était là, elle reconnaissait cette force, et pourtant, elle semblait bien plus puissante, plus ancienne... L'Ombre? ... Impossible, il n'était plus en Angleterre, qu'est-ce qu'il viendrait faire dans cette chambre d'hôpital, là ou se trouvait les amants et leur enfant? Rien.. Ce n'était qu'une impression, rien de plus. Elle avait planté son regard encore un instant dans le recoin puis elle s'en était détourné, revenant aux côtés de son cher et tendre.


    - N'ai crainte... Nous sommes seuls.

    Une énième fois, elle le prit dans ses bras. Déposant un baiser aux coins de ses lèvres, puis posa son front contre sa poitrine. Long soupir. Murmures.

    - Nous sommes encore en sécurité.

    C'était si rare de l'être, ces temps ci, pour quiconque. Mais surtout pour le couple. Guerre. Seigneur des Ténèbres. Darkane. Ombres... Que de danger qui les entouraient, tous les deux.... tous les trois.

    Kyarah c'était dirigé vers Elle, vers cette enfant, vers cette merveille qui n'avait même pas un jour, et sa vie était déjà en péril. Elle avait prit dans sa main celle minuscule de Serena, enfant dormant à poing fermé. Larmes naissant aux bords de ses yeux azurs, bonheur de voir enfin sa file, ils avaient réussi, ils avaient survécu.


    - Nous devons nous faire une unique promesse...

    La Directrice avait détourné son visage de son enfant, posant son regard sur Lui, l'invitant à la rejoindre.

    - Survivre. Tout les deux. Pour Elle, pour nous...

    Black était revenu à sa fille, lui offrant caresses, douceur et amour sans pour autant délaisser son amant. Léger sourire étirant ses lèvres. La naissance d'un espoir. L'espoir de survivre à cette guerre. Qu'importe les morts autour d'eux, tant qu'ils puissent survivre tout les trois. Égoïste? Oui, peut être. Personne n'avait d'importance à présent, à part eux, Severus et Serena. Ceux qui étaient dans son coeur étaient déjà mort. Au diable les autres, à part Irina, bien entendu....




[ Pathétique powa Rolling Eyes ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Sam 16 Fév - 17:24


    « Si tu meurs, je te suis... » Non. Elle ne laisserait pas sa vie se faner si facilement. Kyarah pouvait encore vivre. Elle, sa vie n’était pas souillée. Ravagée. La mort du Prince ne changerait rien, un de plus ou de moins. Un traître de Mangemort. Tous se réjouiraient mais pas la Directrice de Poudlard. Cette femme avait des responsabilités que Severus avait perdu depuis tant de temps déjà il n’avait plus confiance… pas même en lui. Et ces paroles que Kyarah venait de prononcé. Non, elle ne pouvait se montrer égoïste au point de laisser Serena. Leur fille avait besoin de quelqu’un. Et l’héritière Black était la plus appropriée entre eux deux. Que le Prince se laisse mourir. C’Est-ce que Darkane souhaitait et ceci il pouvait l’offrir a cette femme. Celle qui l’avait enchaîné. Liens invisibles qui le retenait et le retiendrait à jamais. Severus avait toujours aspiré a la liberté, si bien que de savoir son amé divisée n’était qu’un obstacle de plus.

    « Tu mens ! Elle est là. Elle joue et va gagner. »

    Ce n’étaient que murmures et pourtant, Merlin seul savait qu’il aurait été préférable d’entendre des cris que cette voix trop basse et pourtant si glaciale. Kyarah lui mentait, le Prince ne pouvait croire qu’il n’y avait personne. Une présence. Darkane aurait pu usé de n’importe quel sort pour se rendre invisible mais juste assez visible pour lui, celui qui perdait peu à peu la raison. Non. Il fallait résisté. Lui ne voulait resté dans cet hôpital à jamais. Mais c’Est-ce qui se passerait une fois la folie déclarée. D’ailleurs, il tremblait, un peu. Froid soudain qui avait empli la pièce, ce n’était que chez lui, dans son corps, son esprit. Severus n’avait fais attention aux gestes de Kyarah, il n’avait même pas senti ses baisers… là, sur sa main puis sur ses lèvres. Non. Trop occupé a chercher. Comprendre. Même sa fille semblait avoir perdu de son importance. Sa belle Serena. Elle ne méritait de vivre, pas dans ce monde. Cette crasse perpétuelle. Le regard onyx s’était de nouveau posé sur l’enfant qui dormait. Insouciante, encore, pour peu de temps. Car une fois sortie de cette prison de verre, une fois devant les portes de l’hôpital… elle deviendra comme eux tous. Corrompu. Le monde l’était. Il sombrait et Severus rejoignait la folie des autres. Qu’il aurait été plus simple pour lui de partir dès aujourd’hui. Mais le Prince n’était pas lâche. Une qualité qu’on ne pouvait lui reprocher. Mais fuir ce pays, cette guerre. Douce vision. Utopie que voila.

    « Survivre. Tout les deux. Pour Elle, pour nous... » Alors elle ne comprenait pas. Rien! Kyarah était encore aveuglée par son égoïsme. Rien ne pourra les sauvés. Une fois dehors, tout recommencerait. Tout n’était que destruction autour d’eux, si bien que le Maître des Potions craignait de revoir le jour, craignait de sortir de cet endroit. * tu vas rester ici Sev’ … avec tout ceux a qui tu as volé une vie, une personne. * Non. Jamais, il ne pouvait pas. Et que les remords ne se manifestent plus, pas une nouvelle fois. Pourquoi aujourd’hui ? Il avait réussit par le passé, a ‘’oublier’’ ses meurtres, ces voix qui sans cesse venaient le hanter… la nuit. Que ceci ne se déclare pas pendant la journée. Il ne supporterait… Vivre, juste ceci. Était-ce trop demandé pour un assassin ? Oui… bien entendu que oui.

    « Tu n’as jamais compris Kyarah. Je ne peux me permettre l’égoïsme. » Reproche dans la voix du Prince. Il s’était approché de la jeune femme. « Elle m’enchaîne, joue avec moi. Tu ne sais RIEN! Vivre sans une partie de soi, c’est… impossible. Et regarde… je tremble… » Fait rare chez lui, inquiétant d’ailleurs. « Je veux mourir. »

    Les yeux onyx s’étaient levés vers le visage de Kyarah. Visage bien trop pale… il lui faisait peur a être ainsi, très certainement. Mais ce n’était pas son intention. Non, d’ailleurs, Severus ne comprenait pas, ne comprenait plus… détruire Darkane, l’achever avec tant de lenteur qu’elle le supplierai. Oui, douce vision, sourire qu’il laissa se former sur ses lèvres.

    « Je veux tuer… La tuer. »

    Pourtant, c’était belle et bien impossible. Car en faisant ceci, il perdrait le morceau de son âme a jamais. Lui ne pouvait achever cette femme, du moins la forcer a rendre son dernier souffle. De même que… oser l’atteindre, il subirait lui-même ses propres attaques. Lien entre lui et la Catin. Piège, Severus n’avait plus aucune issu. Elle le pousserait à la folie meurtrière.


_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Sam 16 Fév - 18:11

[pnj : L'Ombre]

Caché dans l'obscurité surnaturelle qu'il avait produit le sorcier observait la scène. Rogue semblait l'avoir prit pour quelqu'un d'autre, Kyarah ne croyait pas qu'il s'agissait de lui. Elle l'avait connu, elle n'aurait pas du douter. Alors pourquoi ? pourquoi ne pensait-elle pas qu'il puisse revenir ? était-ce de la peur ? la peur de voir revenir un puissant sorcier ? était-ce au contraire une incroyance due à un espoir ? Il n'avait aucun moyen de le déterminer. Il vit cependant que Kyarah avait prit sa baguette. Elle savait donc qu'ils n'étaient pas aussi seuls qu'elle le prétendait. Le sorcier regardait, le visage invisible par le masque, le masque invisible par les ténèbres alentours. Finalement le regard perçant se porta sur la troisième personne présente. Ce bébé, Serena, il avait quelque chose d'intrigant.

Le sorcier se passa la main sur son masque d'argent. Le métal se transforma, il semblait s'écouler le long de son visage avant de couler de son menton puis de s'enrouler autour de son doigt formant un anneau parfait. Derrière ce masque s'affichait désormais le visage d'un vieil homme fatigué par les devoirs, les obligations. Fatigué d'un fardeau immense mais invisible. Fatigué de tout ce qui faisait la vie mais incapable de mourir pour l'instant. Le regard du sorcier se dirigea une nouvelle fois vers Severus tandis qu'il semblait devenir fou. D'ailleurs fou, il l'était, peut être pas en permanance mais l'homme qui se trouvait ici était complètement paranoïaque. L'Ombre fit quelques pas. Cinq pas au maximum qui suffirent à sortir de l'ombre surnaturelle. Cinq pas qui lui permirent de se faire voir par les deux amants. Sa baguette était rangée et son visage affichait, malgré la fatigue, un sourire sincère. Il regardait toujours Rogue mais c'est à Kyarah qu'il s'adressa en premier :


- Bien sûr que non Kyarah, vous n'êtes pas seuls. Je suis là et tu l'as su dès que tu as vu cette particularité que j'entraîne avec moi. Cependant tu as raison dans un sens, vous êtes en sécurité.

Il n'y avait aucune ironie dans la voix du sorcier, pas plus que de déception ou de tout autre sentiment. Sa voix était parfaitement neutre, inexpressive, à l'opposé de son visage. son visage était souriant et une lueure de félicitation passa dans ses yeux lorsque son regard passa de nouveau sur Serena. Il attendit encore un bref instant et glissa le bracelet en argent, strié de rouge et de violet, le long de son avant-bras gauche. La zone de ténèbres disparut instantanément tandis que le métal encerclait la chair du sorcier. L'Ombre tourna alors lentement la tête et son visage fit enfin face à celui de Kyarah. Il lui souria et le ton de sa voix devint plus chalereux et amusé :

- Alors voilà. Tu as enfin vu mon visage Kyarah. Cependant j'espère que tu n'imagine pas que je suis revenu ici simplement pour cela.

Il se tourna vers Severus :

- Severus Rogue je suppose. Je ne suis pas cette Darkane dont vous parlez et j'espère que ce n'est pas mon arrivée un peu impromptu qui vous a fait perdre votre calme.

Lorsqu'il revint de nouveau sur Serena il se rapprocha lentement du bébé. Il jeta un coup d'oeil à Kyarah comme pour la rassurer et toucha la joue de la future sorcière du bout de ses doigts gantés de noir. Il la caressa lentement avant de chuchotter une sorte de mélodie :

- Esnéa yro kirjir. Pli esto krastelle, miridilophrèse, erga lusse letto. Midisli regatenne.

Les yeux du sorcier brillèrent un instant avant de redevenir gris et ternes. Au bout de ses doigts des minuscules éclairs quasiment invisibles effleurèrent la peau de Serena. La nouvelle née ne ressenti rien de mauvais, c'était une sorte de douce chaleur qui se regroupait dans la zone de la joue avant de se répartir de partout. La chaleur se dissipa dans tout le corps sauf au niveau de la joue. Une chaleur uniquement interne et réconfortante. L'Ombre s'écarta de la fille de Kyarah. A plusieurs kilomètres de là, à Nurmengard, Tom Pereth souria. Le regard perdu dans le vide, allongé dans un grand et sombre lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyarah Narcissia Black
Sorcière fêlée & amnésique
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Statut : Amnésique...
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 11/02/2007

La Pensine
Puissance:
75/100  (75/100)
Taux d'equive:
70/100  (70/100)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Dim 24 Fév - 19:29








    L'égoïsme... L'égoïsme... N'en avait-il jamais fait preuve? Hm? Oui Kyarah était égoïste, mais pour eux, pour leur bien, pour leur survie. Et il osait lui reprocher ceci, d'une manière implicite. C'était injuste. Et il c'était rapprochée d'elle, sans pour autant lui montrer un quelconque signe d'attention. Severus parlait encore et encore, de ce calvaire qu'il vivait, lui reprochant sans cesse. Mais ce n'était PAS de sa faute. Elle n'y était pour RIEN! Et chose inédite, il tremblait. Cela montrait réellement sa détresse, son malaise. Puis une phrase qui lui déchira le coeur, encore un peu.

    - Hé bien. Accomplis donc ce qu'elle te demande. Tu n'aura plus ce problème.

    Sa voix était ferme et glaciale. Elle c'était lentement écarté de son amant avec un regard profondément noir. Qu'il la tue une bonne fois pour toute, qu'il en finisse avec sa vie et celle de leur fille, Darkane lui rendrait son fragment d'âme, et il ne tremblerait plus! Et il n'aurait peut être plus envie de mourir ! Non mais vraiment. C'était un traître de toute manière, il pouvait bien trahir la mère de son enfant. Trahir une Black ne devait pas être si infaisable pour Rogue. Elle arrêta de marcher alors qu'elle se trouvait non loin de cette force qu'elle avait décidé d'ignorer, secondaire à cet instant.
    Une mine de dégoût venait se dessiner sur le visage pale de la Belle à la vue de ce sourire et à l'entente de ces paroles. Par Merlin, il n'avait vraiment qu'elle en tête. Prisca était devenu son obsession, voilà tout. Il ne parlait que d'elle et ne pensait qu'à sa personne. En silence elle jura, pendant que son regard empli de sentiments indescriptibles c'était posé sur Severus.


    - C'est incroyable, tu ne passe pas cinq minutes sans parler d'elle ! Que veux tu que je te dise! Tue la une bonne fois pour toute, et tu demeurera incomplet le restant de ta vie ! Tu as un choix à faire.

    La colère de Kyarah était palpable dans chacun de ses mots, même ses prunelles c'étaient légèrement foncées. Elle n'en pouvait plus. La traînée par ci, la Traînée par là! Elle venait d'apprendre que son amant l'avait fait sienne et il osait encore parler d'elle, de penser à elle à chaque minute. C'était plutôt désagréable à vrai dire.

    - Alors fait le. Tue la ou tue moi.

    A peine ces mots achevés, une sensation étrange vint s'emparer de son corps, une sensation déjà ressentit auparavant, lorsqu'Il était à Poudlard. Serait-ce possible que... La Brune n'osa même pas ce retourner, étant dos à l'obscurité à la force étrange. Et ce fut lorsqu'il s'avança un peu qu'elle comprit, derrière elle se trouvait l'Ombre, sorcier disparu de sa vie, sorcier qu'elle avait longtemps recherché, en vain. Son coeur rata un battement lorsqu'il prit la parole. Oui, Black l'avait sentit, avait reconnu sa puissance, sa magie. Elle l'avait côtoyé, comment aurait-elle pu faire pour ne pas le reconnaître, même caché dans la pénombre? Et enfin, il lui fit face. La Belle pouvait enfin voir son visage, ce visage qu'elle avait aperçu l'espace d'un fragment de seconde, un jour ou l'Ombre était faible et blessé. Elle lui sourit .

    - Je me doute.

    Effectivement. Il n'était pas venu pour lui dévoiler son visage, mais bel et bien pour autre chose. Mais.. quoi? Pour sa fille? Peut être. En elle se fit ressentir une certaine curiosité et une grande inquiétude. Pereth lui avait dit qu'Il était parti d'Angleterre, alors pourquoi être revenu, juste ici? N'avait-elle pas des doutes sur lui, comme étant le chef des ombres? Les soupçons de l'Ordre ne se portaient-ils pas sur lui ou sur Pereth? Si, alors, devait elle lui faire confiance, comme avant? Elle n'en savait rien. N'avait-il pas faire beaucoup de choses pour elle? Pour essayer de sortir Kyarah des rangs du Lord? ... Elle était totalement perdu.

    Elle offrit un sourire narquois à Severus lorsque l'Ombre acheva ses paroles. Elle avait eut raison et lui avait osé dire qu'elle mentait. D'un côté elle avait eut tord, car ils n'étaient pas seuls, mais d'un autre, ce n'était ni Darkane et ils n'étaient pas en danger. Il fallait qu'il apprenne vraiment à lui faire confiance et à croire en elle.

    La Brune voulu arrêter le sorcier en lui attrapant le bras ou en lui jetant un sort, car il c'était lentement approché de sa fille, de sa petite Serena. Mais elle n'en fit rien lorsqu'il lui jeta un coup d'oeil qui se voulait rassurant. La jeune femme fronça les sourcils, étonnée par cette approche, inquiétée et même effrayée par cette proximité. Finalement, l'héritière Black n'avait plus autant confiance en lui qu'avant. L'Ombre effleura, comme une douce caresse, la joue du nouveau né, en marmonnant des choses incompréhensible. De la Magie de l'ombre, c'était certain. Kyarah c'était approché d'eux, et elle aurait juré avoir vu des éclairs presque invisibles au bout de ses doigts.

    Prise d'une panique bien visible, la Belle ne put s'empêcher de lui attraper le bras avec force, pour l'écarter de son enfant, puis jeta un regard inquiet à son amant. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il venait de se passer, si c'était bon pour elle, ou pas. Ses yeux se firent sombres et se plongèrent dans ceux du sorcier, son bras toujours entre les doigts de la jeune femme, serrant inconsciemment la peau.


    - Qu'avez vous fait?

    Son regard noir brillait d'incompréhension.

    - Et quelles sont vos véritables intentions qui vous on menez jusqu'ici, après des mois d'absences?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junedananas.skyblog.com/
Severus Rogue
Homme tout à fait sain d'esprit...


Nombre de messages : 375
Age : 27
Age du Perso : 39 ans
Date d'inscription : 18/04/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Ven 28 Mar - 15:15

[ Oui je sais. Tout ce temps pour un Rp si minable... x) ]

    Kyarah « Alors fait le. Tue la ou tue moi. »

    Le Maître des Potions s’était figé a l’entente de ces paroles. Il avait douloureusement tourné son regard vers elle, ne pouvant, ne voulant comprendre les paroles que Kyarah venait de prononcé. Elle ne comprenait pas, ne voyait pas toutes les difficultés et surtout les enjeux de sa nouvelle ‘’condition’’ . Privé de la puissance magique qu’il avait pu posséder par le passé, Severus n’était a présent plus capable de rien, alors de là a aller tuer Prisca lui-même. Rictus. Il n’était plus capable de rien, d’ailleurs a quoi bon garder sa baguette ? Oui, a quoi bon persister dans cet optique… croire qu’il était encore Sorcier, a part entière. Illusion. Mais le Prince ne pouvait admette ceci. Être a demi-cracmol, s’être faire berné si facilement… avoir cédé a la Magie qu’il croyait si bien connaître. Sombre idiot! Et a nouveau il lui tournait le dos, lui l’être si fier autrefois, lui qui jamais ne se pliait aux états d’âme… Ce n’était que faiblesse en cet instant, devant la femme qu’il aimait, celle qui avait donné naissance a leur fille. Ses yeux sombres s’étaient d’ailleurs posés sur le berceau non loin de lui. Espoir qu’il refusait. Puis, apparition qu’il remarqua. Severus s’était figé. Ainsi il avait eu raison, quelqu’un d’autre se trouvait dans la pièce avec eux. Ce n’était pas Darkane mais un homme inconnu de Severus, homme que Kyarah semblait connaître. Incompréhension dans le regard de l’ancien Mangemort.

    Alors il s’était mis en retrait, observant avec curiosité cet homme… Sorcier qui s’était dirigé vers SA fille. Merlin, qu’il n’ose même pas la toucher. D’ailleurs que faisait-il, là ? Le Maître des Potions s’était rapproché d’eux, cherchant a comprendre ce qu’il infligeait a sa fille, sa Crevette. Sa gosse, la seule personne qui n’était pas encore corrompue mais celle qui risquait de périr bien plsu rapidement qu’ils ne pouvaient le penser.

    Finalement il se recula, posant son regard sur Kyarah… Severus ne pouvait resté plus longtemps dans cet endroit et surtout en présence de cet étrange Sorcier. Homme qu’il avait déjà aperçu, qu’il craignait d’ailleurs. Severus craindre quelqu’un… oui, ceci arrive et avec sa ‘’nouvelle’’ condition il pouvait craindre n’importe quel Sorcier à présent.

    Triste vie.
    Foutue fin.
    Il claqua la porte.


_________________

( HE'S LIKE FIRE, AND ICE, AND RAGE )
« UC »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   Sam 5 Avr - 18:04

L'Ombre n'avait pas touché Serena une seconde de plus que ce qu'il lui fallait pour son sort, cependant ce temps était déjà trop pour les deux parents. Le sorcier avait déjà enlevé sa main lorsque Kyarah lui attrapa le bras. Son regard noir signifiait beaucoup de choses et surtout traduisait son inquiétude. Le sorcier plongea son regard gris fatigué dans celui sombre de Kyarah et ne prêta plus attention à Rogue. Ou du moins jusqu'à ce qu'il entende la porte se refermer dans un claquement. A ce moment il tourna vivement la tête, l'air légèrement paniqué. Il commença à faire un pas mais se ravisa. Il avait sans doute déjà transplanné. Il se retourna vers Kyarah et libéra son bras en ouvrant doucement la main de la sorcière avec celle qu'il avait de libre. Il eu un triste sourire :

- Il aurait mieux vallu qu'il entende car une partie le concerne. Enfin bon, écoutes moi bien. L'Ordre c'est rendu compte de l'apparition d'un nouveau genre de sorciers. Ces sorciers maîtrisent la même magie que moi et prétendent agir selon les préceptes de Grindelwald, le mage noir tué par Dumbledore. Ces sorciers sont dirigés par quelqu'un de puissant, et c'est ma faute. Geena Marshall est venue me rencontrer il y a un certain temps, j'en ait faite ma disciple, mais elle m'a finalement quitté et trahi.

Le mage tourna la tête vers la porte qui demeurée fermée.

- Maintenant elle en a après Severus Rogue. Ce n'est pas personnel ni pour se venger mais il a tué Dumbledore. Je ne sais pas si tu connais la légende des reliques de la Mort. Si non je n'ais pas le temps de t'expliquer cela maintenant et tu devras mémoriser ce que je dis sans comprendre. Si tu la connais sache qu'il ne s'agit pas simplement d'une légende. Les reliques existent bel et bien. Grindelwald possédait la baguette de Sureau, Dumbledore l'a tué et il en est devenu le maître, Geena a récupéré la baguette mais ne la contrôle pas parfaitement. Pour ce faire elle doit tuer celui qui a vaincu Dumbledore : Rogue. Il est en danger de mort.

Le sorcier s'éloigna légèrement, il ne savait pas comment Kyarah allait réagir à la suite de ses explications. Il attira également une chaise à lui avant de se laisser choir dessus. Il paraissait vraiment fatigué, épuisé. Il reprit, toujours de sa voix calme :

- Je ne peux pas combattre les Ombres tout seul aussi ai-je formé quelqu'un d'autre en qui j'ai vu une personne de confiance. Tu l'as déjà rencontré, il s'agit de Tom Pereth. Dans le genre étrange il est à peu près de mon niveau mais il a bon fond et surtout possède un véritable don pour la magie de l'ombre. Il y a une autre personne qui en possède un et cela m'intrigue car il s'agit de ta propre fille. Le sortilège que tu m'as vu lui lancer était sensé la protéger de la magie de l'ombre mais elle l'a repoussé, instinctivement. Ta fille a le pouvoir de protéger celui que tu aimes mais sans formation son don se perdra. Tom a la capacité de lui apprendre à repousser cette magie mais il faut que tu acceptes de le laisser la voir quelques temps. Si tu refuse je ne pourrais pas t'y obliger mais j'ais une autre faveur à te demander, il s'agit d'aider Tom. Il ne peut pas lutter seul contre les Ombres et il aura besoin d'aide.

Après avoir parlé le sorcier se releva. Sur son visage on voyait qu'il était plus serrein, comme si le fait de dire tout cela lui avait ôté un fardeau. Il était toujours aussi ridé mais il était plus serein. Il sorti la main droite de la manche tombante de sa robe et enleva l'anneau d'argent qu'avait formé son masque en disparaissant. Il le contempla un moment et le posa sur le lit où était Kyarah :

- Tu en feras ce que tu voudras. Jette le dès que j'aurais franchi ce seuil si tu veux, gardes le en souvenir, caché dans un recoin avant de l'oublier ou gardes le avec toi. Je ne te demandes pas de réponses immédiatement mais cet anneau permettra à Tom de connaître ta décision. Si tu le remet à Serena il comprendra qu'il peut venir selon ton propre choix. Si tu le gardes sur toi il comprendras qu'il peut compter sur ton soutien. Si tu veut les deux coupe le en deux, gardes en un bout et donne l'autre à Serena. Sinon enfouis le sous une tonne de souvenirs ou détruit le et il ne viendra pas. Tu as les cartes en main et si tu n'as plus de questions je vais me retirer. Je t'ais déjà pris trop de temps. Et le temps nous fera vite défaut si Geena apprend où sont les deux autres reliques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Oct.] Naissance d'un espoir... [ Libre ? ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Autres
-
Sauter vers: