AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Assis (Joy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Assis (Joy)   Dim 2 Mar - 22:37

Merwan était en sortit, une des rares que Poudlard leur donnait et à laquelle il se rendait, préférant ne pas trop sortir en ce lieu où il y avait trop de monde pour draguer...Peut-être était ce aussi une raison pour rester seul à buller dans le grand château ! En tous cas aujourd'hui il était de sortit, n'ayant pas spécialement d'emplètes à faire il traînait dans les ruelles grouillantes de monde à le recherche d'une nouvelle proie.

Il avait du se lever ce matin et était même allé manger dans la Grande Salle, quelque chose de vraiment rare ! Mais Merwan ne savait pas pourquoi il sentait qu'aujoud'hui n'était pas un jour comme les autres, ses habitudes devaient changer quelque peu. Il n'était pas vraiment du genre à croire au destin ni à avoir un troisième oeil ou quelque chose de loufoque dans ce genre mais parfois il suivait son intinct, c'était ça aussi que de suivre ses folies et de vivre au rythme de ses envies aussi folles soient elles.

Le jeune homme scrutait la foule, repérant illico les jeune femmes qui seraient suceptibles de lui plaire. Il y en avait peu, aujourd'hui n'était pas une bonne journée pour un dragueur comme lui !

*Trop grande, trop petite, trop ronde...*

Que des remarques comme ça ! Il n'y avait pas vraiment de jolies filles dans son écoles, elles étaient trop jeunes pour lui...enfin il avait déjà eu celles qui l'intéressaient.

Cela faisait déjà une bonne heure que le jeune Devost marchait, plongé dans un silence mortel. Il décida qu'il était temps de faire une petite pause et repéra un banc sur lequel il s'empressa d'aller s'assoir. Reposer ses jambes quelques instants était un réel bonheur, il n'aimait guère marcher de la sorte au milieu de la foule comme ça, pourquoi diable avait il suivit son instinct ??

*Raaa idiot ! Trop tard pour rentrer en plus...*

C'est alors que quelqu'un arriva...une rencontre plutôt inattendue.


[dsl c'est pas terrible mais je me rattraperais promis ange ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Dim 2 Mar - 23:18

    Pré-au-Lard… Cela faisait deux fois qu’elle s’y rendait en même pas une semaine. Pourtant, ce petit village avait quelque chose de déplorable aux yeux de la jeune femme. Pas du tout un endroit dans lequel elle aimerait vivre, elle, c’était plutôt en ville, avec plein de gratte ciels et plein de monde. Le seul problème c’était qu’il n’y avait pas de villes comme ça pour les sorciers, et si c’est pour vivre entouré de moldus… non merci ! Pourquoi venait-elle ici alors ? Tout simplement parce qu’elle avait un rendez-vous. Non, non. Ne vous méprenez pas. Pas de rendez-vous galant. Un peu trop ennuyant à son goût. Des compliments, des mains qui se frôlent, des sourires niais… Laissez la vomir… Trop long, trop banal… Non. C’était un rendez-vous d’ « affaire ». Une nouvelle mission qui devait lui être confiée. On allait lui remettre les instructions dans une rue déserte de ce village. Pourquoi une rue déserte… C’était toujours des rues désertes… Ils auraient aussi bien pu allez aux Trois Balais qui grouillait d’élèves de Poudlard à cet instant. Cela aurait parut moins suspect et personne n’aurait pu les entendre trop de bruit. Mais bon. On ne change pas les habitudes.

    Joy s’y rendit dans un pas déterminé sans faire attention aux personnes qui l’entouraient et qui s’écartaient sur son passage. Elle pénétra dans une petite ruelle et en ressortit une quinzaine de minutes plus tard un sourire mauvais aux lèvres. Elle avait ses instructions. Un homme d’affaire cette fois-ci. Cela devenait de plus en plus intéressant. Elle avait glissé une enveloppe dans sa poche et repartait d’un pas moins pressé vers un autre endroit où elle pourrait transplaner en toute tranquillité. Elle passa devant un banc où se trouvait un des élèves de Poudlard. Elle ne fit pas attention à lui mais elle dut quand même s’arrêter à son niveau. En effet, l’enveloppe qui se trouvait dans sa poche tomba à cause d’un coup de vent et se retrouva aux pieds du jeune homme.

    Elle se baissa pour la ramasser et la glisser une nouvelle fois dans sa poche. Elle croisa le regard de l’élève qui semblait vouloir lui dire quelque chose.


    [hj :c’est pas brillant Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Lun 3 Mar - 12:24

Alors que Merwan avait passé le plus clair de son après-midi à regarder des gens sans intérêt une jeune femme passa devant lui, son pas lent et assuré faisait d'elle quelqu'un de déterminé. Détermination que renforçait plus encore le machiavélisme qui brillait dans ses yeux. Pendant un instant Merwan fut fasciné par cette jeune personne, il ne comprit d'ailleurs pas pourquoi, c'était simplement ainsi. Cependant il tacha vite de reprendre ses esprits, une faute de la sorte était impardonnable pour quelqu'un de son espèce ! Jamais il ne devait avoir l'air naïf et idiot devant un tiers !

Il estimait l'âge de la jeune femme entre vingt et vingt-cinq ans. Le jeune Devost la détaillait minutieusement comme on observe une oeuvre d'art, sans pour autant s'en émouvoir. Son regard n'était pas celui d'un pervers, il avait tellement l'habitude de ce genre d'exercice qu'il arrivait - à force de temps - à dissimuler ses intentions premières.

Cependant alors qu'il s'apprêtait à détourner les yeux - et oui il était tout de même réaliste, plus facile de séduire une jeune fille puérile de Poudlard qu'un jeune femme passant dans la rue qui aurait très bien pu être mangemorte ou auror - une enveloppe tomba de la poche de la jeune femme. Merwan commença à se pencher pour la ramasser mais celle-ci fut plus rapide, très sèche dans son mouvement indiquant clairement qu'il n'était pas sensé avoir vu tout ça.
Merwan eu tout de même le temps de lire en lettres rouge Top Secret voila qui expliquait bien des choses...

Top Secret...se répéta-t-il à lui même.

Le regard que lui lança la jeune femme était sans appel, il n'avait rien vu du tout sinon ça allait mal se passer pour lui !
Merwan connaissait ce genre de personne pour avoir le même à la maison, cette femme était mangemort, il en était à présent certain, cette froideur dans le regard et toutes ces magouilles dont il ne vaut mieux pas avoir vent...

Mais - tenant tout de même un minimum à sa vie - Merwan fit comme si de rien n'était, il prit un espèce d'air niais qui ne lui allait pas du tout d'ailleurs dans une tentative complètement débile de feindre l'ignorance. La jeune femme ne devait pas être dupe cependant elle ne releva pas, jugeant sans doute qu'il valait mieux qu'elle passe son chemin avant d'attirer l'attention.

Au moment où elle commença à s'en aller Merwan retrouva l'usage de la parole :

Qui devez vous tuer ?

*Merde j'aurais peut-être du la fermer...*

Le jeune Devost n'était pas quelqu'un de très curieux pourtant mais cette fois il avait ouvert sa bouche, sentant à l'avance qu'il allait le regretter. Dans le meilleur des cas elle allait l'envoyer sur les roses mais dans le pire...Et cette fois quelque chose lui disait qu'user de son charme naturel ne suffirait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Lun 3 Mar - 21:55

    Le morceau de papier était tombé aux pieds de l’élève qui se pencha pour le ramasser mais Joy fut plus rapide que lui et d’un geste sec elle l’attrapa pour le glisser à nouveau dans sa poche. Le jeune homme avait forcément lu ce qui était inscrit sur l’enveloppe « Top Secret ». Il n’était pas censé avoir vu cela et par les temps qui courraient voir un « Top Secret » sur une enveloppe appartenant à une jeune femme froide, déterminée, c’est plutôt louche. On pouvait immédiatement penser qu’elle était une mangemorte ce qui était bien entendu vrai.
    « Top Secret »

    Il avait prononcé ces mots. Il se parlait plus à lui-même, et devait se poser pas mal de questions. Joy lui lança un regard assassin qui signifiait clairement qu’il n’était pas censé avoir vu ça et que ce serait préférable pour lui qu’il oublie immédiatement cet épisode. Elle se redressa et observa pendant quelques secondes l’élève. Il devait avoir 15, 16 ans, et faisait semblant d’avoir un air niais. Situation qui aurait pu être comique mais pas avec Joy. Elle se dit qu’il ne pouvait rien prouver. Après tout c’était simplement un « Top Secret » sur une enveloppe. Elle travaillait au ministère de la magie qui lui donnait quelques fois des affaires secrètes. Cela aurait pu être une explication tout à fait probable. Elle décida donc de ne rien dire et de repartir comme elle était venue, toujours son air supérieur et froid sur le visage. Elle ne s’attendait cependant pas à ce qu’il s’adresse à elle au moment où elle allait s’en aller.


    Qui devez vous tuer ?

    Joy se stoppa net n’en croyant pas ses oreilles. Comment osait-il ? Et puis même si il pensait que c’était une mangemorte il devait sûrement être suicidaire… Sa baguette la démangeant Joy le fixa d’une manière glaciale et terrifiante à la fois. Comment pouvait-on s’imaginer qu’une aussi belle jeune femme pouvait concentrer autant de haine dans un seul et même regard… Elle ne pouvait pas revenir en arrière ou appliquer son plan de secours après le regard qu’elle venait de lui lancer. Elle décida donc de ne rien cacher. Après tout, c’était une oubliator… Elle pouvait très bien lui jeter un sortilège d’amnésie s’il devenait trop gênant, ou pire, un doloris pourrait très bien lui clouer le bec. Elle se rapprocha de lui pour que personne d’autre ne l’entende. Elle faisait sa taille alors qu’il devait avoir au moins 5 ans de moins qu’elle. D’une voix sèche et glaciale elle répliqua…

    Personne mais si tu la boucles pas tu pourrais bien entrer dans ma liste.

    Là au moins c’était clair… Il savait que c’était une mangemorte. Et puis elle n’avait pas révélé que ça dans sa phrase. « Dans ma liste ». Peut-être prendra-t-il cela pour une simple expression mais ce n’était pas le cas. Oui. Elle avait une liste. Pas écrite bien entendu mais dans sa tête elle savait exactement qui allait être sa prochaine victime. Bien entendu il pouvait y avoir quelques petits accidents entre temps. Comme ce qui risquait d’arriver au jeune garçon qui se trouvait toujours en face, et qu’elle fixait avec une telle intensité. Mais elle ne comptait pas en finir avec lui, du moins pas pour l’instant. Nan, sa prochaine victime c’était son père. Son moldu de père. Elle attendait juste le bon moment pour le meurtre. Elle attendait juste que sa mère meure elle aussi des suites de sa maladie. Pour l’instant elle avait encore besoin de lui pour s’occuper de la malade. Après tout, peut-être que sa mère ne se souvenait plus qu’elle était une sorcière mais elle en était quand même une, et de sang pur. De toute façon elle n’allait pas attendre bien longtemps, l’état de la vieille femme se dégradait de jour en jour. Bref, elle ressortit de ses pensées. Elle était toujours là devant le jeune. Son regard s’était encore plus rempli de haine rien qu’en pensant à son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Mar 4 Mar - 22:09

Merwan avait bien saisit le sens de la menace que venait de proférer la jeune femme à son encontre, c'était une féroce celle-ci, pas du genre douce et sensible ! Le jeune homme avait plutôt tendance à s'intéresser à des femmes faciles à vivre, qu'il pouvait amadouer et modeler à sa guise. Simplement quelque chose l'intriguait chez la jeune femme qui se trouvait en face d'elle, il ne savait pas pourquoi...

En tous cas il avait vu juste, seul un mangemort pouvait se montrer si cruel et laisser apparaître de tels sous-entendus dans une conversation avec tant de naturel. Mais ce qui était le plus frappant c'était son regard, on aurait dit qu'elle s'était appliquée à mettre dans celui-ci toute la haine dont elle disposait et bien plus encore, signifiant bien à Merwan qu'il n'était qu'un vulgaire parasite et qu'elle pourrait le tuer aussi aisément qu'un petit insecte.
Merwan n'aimait pas qu'on le prenne de haut, habituellement c'était lui qui faisait ça aux gens, domaine dans lequel il était plutôt doué d'ailleurs !

Ah je vois vous n'êtes pas une tueuse...dommage.

Le jeune vert et argent feignait la lassitude, comme s'il s'attendait à quelque chose de grandiose de la part de la jeune femme à laquelle il faisait face. Convaincu qu'elle lui mentait il ne releva cependant pas, une menace proférée par une personne de son type était généralement à prendre avec le plus grand sérieux.

Enfin en même temps vous êtes une femme, je doute que le Seigneur des Ténèbres ne vous confit une tâche aussi importante que d'ôter la vie à quelqu'un, aussi inintéressante soit elle !

Du machisme à l'état pur, un de la pire espèce, Merwan n'était pas vraiment du genre à traiter les femmes qu'il convoitait tant de la sorte mais c'était une façon comme une autre de la faire réagir. Il savait pertinemment que cela allait l'agacer, qui ne le serait pas après tout ?

Même si il se trompait peut-être Merwan avait le sentiment qu'elle fulminait et qu'elle n'allait pas tarder à déverser son venin sur lui, une cascade d'injures qu'il n'oserait jamais répéter tellement elles devaient être odieuses. Il l'avait bien mérité cependant ! Mais c'était une sorte de victoire pour le jeune homme, plutôt la haine que l'indifférence.
Soudainement il fut comme frappé par un éclair en voyant une onde de dégoût passer dans ses yeux...elle n'était pas vraiment dirigée contre lui - du moins pas encore - et il comprit pourquoi elle le troublait.

*Maman*

En effet, cette jeune femme de part son attitude, sa distance et sa froideur lui rappelait sa très chère mère qu'il avait passé quinze années à détester et à maudir d'être tout simplement ce qu'elle était car de mère elle n'avait que le nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Mar 4 Mar - 23:42




    Joy était toujours plantée devant lui, elle avait tellement envie de lui envoyer un sort en pleine face. Elle commençait à se mettre en colère. Elle n’avait pas du tout prévu cette situation, elle pensait retourner dans son petit appart’ et commencer à faire des recherches sur sa prochaine victime. Mais non, il avait fallut que cet élève soit là. Ne pouvait-il pas se taire et la laisser partir sans rien dire ? Ca aurait été mieux pour elle mais pour lui également. Elle ne pouvait plus partir maintenant. Elle était obligée de lui régler son compte, de lui lancer un sort d’amnésie au moins, mais elle pouvait également s’acharner sur lui comme elle le faisait quand elle était véritablement en colère. Peut-être que le jeune croyait qu’elle n’en était pas capable mais il fallait qu’il apprenne à ne pas se fier aux apparences.

    Ah je vois vous n'êtes pas une tueuse...dommage.

    Joy l’observa. Il avait l’air déçu l’inconscient. Il allait voir à quel point c’était dommage qu’elle ne soit pas une tueuse…

    Enfin en même temps vous êtes une femme, je doute que le Seigneur des Ténèbres ne vous confit une tâche aussi importante que d'ôter la vie à quelqu'un, aussi inintéressante soit elle !

    Un éclair de rage passa dans le bleu azur des yeux de la jeune femme. Elle bouillait de l’intérieur. Il allait lui réglait son c’était sûr.

    Comment oses-tu espèce de…

    Elle avait levé la voix, s’emportant de plus en plus. Mais elle n’avait pas continuer sa phrase tout simplement parce qu’elle était dans la rue et qu’elle ne souhaitait pas se donner en spectacle. Peut-être croyait-il qu’elle allait s’arréter là mais il allait être surpris. D’un geste vif mais discret elle attrapa sa baguette et la pointa sur le ventre de l’élève. Elle s’était rapprochée un peu plus de lui de sorte que personne ne pouvait se rendre compte de ce qu’elle était en train de faire, ainsi elle pouvait également parler doucement.

    Tu crois peut-être que la mort est la pire chose qui puisse arriver à quelqu’un ?

    Elle avait dit ça le regardant d’un air sadique, haineux. Un regard tellement profond qu’il en déstabiliserait plus d’un. Sous l’effet de la colère des étincelles brûlantes sortirent quelque peu de sa baguette, touchant l’élève. Ce n’était même pas un véritable sort, juste sa colère qui se transmettait dans le bout de bois magique.

    La souffrance… C’est tellement mieux, tellement plus amusant.

    Elle continuait de le fixer, enfonçant un peu plus la baguette dans le ventre du garçon, baguette qui crachait des étincelles de plus en plus brûlantes. Comme un feu invisible qui transperçait les vêtements pour atteindre un bout de chair et en brûler la surface.

    Et puis, ne t’inquiète pas je suis peut-être une femme mais je maîtrise très bien les sortilèges de torture.

    Un sourire démoniaque se dessina sur ses lèvres de la jeune femme, le bonheur et le soulagement de faire souffrir cet être si insignifiant. Elle se rapprocha un peu plus, la baguette toujours plantée dans la chair du jeune homme.

    Tu veux que j’te montre peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Mer 5 Mar - 12:52

Merwan n'avait pas réellement conscience que ce qu'il venait de faire allait le conduire à sa perte. Cette femme allait certainement le réduire en bouillie et il ne pourrait pas y faire grand chose étant simplement en cinquième année ! Pourtant il n'arrivait pas à se préoccuper de son sort, étant à présent plus face à sa mère qu'à cette mangemorte furieuse. Il la regardait d'un air ahurit et certainement ridicule mais c'était comme si il ne pouvait pas s'en empêcher.

Aïe

Ce cri de douleur le fit revenir à la réalité, sans même lui avoir lancé de sort la jeune femme avait fait brûler son t-shirt et la partie supérieure de sa peau ! Simplement grâce à sa colère ? Merwan n'en revenait pas qu'une seule et même personne puisse concentrer autant de haine en elle, surtout à l'encontre d'un jeune homme aussi charmant que lui !

*Bon ok mes propos ne l'étaient pas tellement...mais il n'y a quasiment que l'apparence qui compte !*

Encore une idéologie débile du jeune homme qui cherchait à se convaincre que personne ne pouvait ne pas l'aimer rien qu'en le regardant.

Et puis, ne t’inquiète pas je suis peut-être une femme mais je maîtrise très bien les sortilèges de torture.

Merwan se retint de respirer, c'était presque mot pour mot ce que lui avait dit sa mère, il trouvait déjà une ressemblance frappante chez les deux femmes mais alors là c'était le bouquet !
Une haine sans limite commença à se frayer un chemin dans les entrailles du jeune Devost, cette mère qu'il avait tant détesté parce qu'elle refusait de voir en lui autre chose qu'un futur mangemort et refusait également de lui donner de l'amour avait une copie conforme, plus jeune certes mais formée sur le même moule. En plus de ça toutes deux déversaient leur haine sur le jeune homme.

~Flash Back~

Je suis rentré !

Merwan franchissait le pas de la porte de la maison familiale ou on entendait raisonner les cri d'une petite fille; Andréa sa soeur. C'était une des rares fois où il rentrait chez lui, pendant : les grandes vacances. Moment qu'il détestait cordialement mais auquel il ne pouvait malheureusement pas échapper.
Alors que toute personne normale se serait attendue à voir apparaître sa mère dans l'encadrement de la porte, des biscuits fraîchement préparés à la main Merwan lui attendait que sa mère lui saute dessus pour lui enfoncer dans le crâne qu'il devait devenir mangemort à tout prix !

Ah tu tombes bien Merwan.

Voix froide. Une femme grande et mince, blonde comme les blés et les yeux bleu comme l'océan apparut, non pas des biscuits à la main mais une baguette magique fermement empoignée. Le jeune Devost avait beaucoup hérité physiquement de sa mère, mis à part que ses yeux étaient noirs, qu'il avait le nez moins droit et était moins grand.

As tu réfléchis au sujet de ce dont nous avions parlés la dernière fois ?

Parler ? C'était un bien grand mot, disons plutôt torturer, c'était plutôt le terme approprié à cette manie qu'avait Mrs Devost à devenir violente quand son fils s'opposait à elle. Son père lui était plus doux, mais le fait qu'il ne dise rien aux pratiques de son épouse faisait de lui - au yeux de Merwan - un ennemi aussi dangereux.

Oui je m'en souviens.

*Et j'ai encore mal au ventre vieille folle !*

Très bien et donc as tu pris la bonne décision ?

Son ton mielleux signifiait bien qu'elle essayait de son montrer gentille avec son fils pour l'amadouer, c'était la première phase de son plan, d'abord la gentillesse fausse d'une mère et ensuite la violence d'une folle furieuse.

Oui en effet, je n'ai nullement l'intention de devenir mangemort et de servir une cause à laquelle je ne crois pas Amarath !

Le jeune homme avait prit l'habitude de ne pas l'appeler Maman tout comme elle ne faisait que l'appeler par son prénom, pas de marque d'affection; à quoi bon de toute façon ?
Mrs Devost fulminait à l'entente des paroles de son fils, ces longues heures de torture n'avaient donc servies à rien ?! Son fils était donc bel et bien un raté, une tâcher irrécupérable, comme un parasite auquel elle avait donnée la vie alors qu'il ne le méritait pas !

Très bien comme tu voudras Merwan, mais tu sais, je maîtrise très bien les sortilèges de torture !

Puis plus rien, le vide complet.
Douleur atroce dans le ventre et cri sadique

~Fin du Flash Back~


Des souvenirs fort désagréables remontaient à la surface de la conscience du jeune homme, une haine les accompagnait également d'ailleurs, haine qu'il projetait de déverser sur la jeune femme qui se trouvait en face de lui, faute de pouvoir se venger sur sa mère, mais après tout elles se ressemblaient tellement que ça ne ferait pas grande différence...


Ahhhhhhhhhhhhhhh


Alors que la baguette de la mangemorte continuait de lui brûler la peau il se jeta sur elle et la renversa sans crier gare. Ils se retrouvèrent tout les deux au sol, Merwan sur elle. Une série de coups violents volaient.
Il était sorcier, utiliser sa baguette aurait été plus indiqué surtout face à une personne de son type, simplement il ne pouvait pas contenir cet accès de rage, ivre de colère il ne savait même plus ce qu'il faisait...

[bon j'espère que ce n'est pas trop pourri]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Mer 5 Mar - 18:13





    Joy fixait toujours le jeune élève d’une manière assassine. Sa baguette toujours plantée dans son ventre, elle se doutait qu’elle avait dû transpercer le tee-shirt du jeune et elle eut un sourire sadique lorsqu’elle entendit son petit cri de douleur. Ca lui faisait toujours cet effet. Faire souffrir les gens la remplissait d’un contentement intense. Elle ressentait une sorte de pouvoir. Mais le summum c’était lorsqu’elle envoyait un doloris, probablement son sort préféré après ceux d’amnésie. Voir la personne à terre, se tortiller dans tous les sens, hurlant de douleur, la suppliant d’arrêter. Rien que d’y penser elle planta encore plus la pointe de sa baguette dans le ventre du jeune homme qui semblait s’être complètement perdu dans ses pensées, la fixant également mais d’un air ahuri. Pathétique, il était tout bonnement pathétique. Une mangemorte devant lui et il se perdait dans ses pensées… Joy quant à elle, pensait à ce qu’elle allait bien pouvoir lui faire. Le brûler, le couper, le déchirer, puis le laisser au milieu d’une rue déserte après lui avoir ôter ses souvenirs.

    Un doloris. Ca c’était sûr, il allait en recevoir un. Ce sort si jouissif. Elle se souvint de la première fois qu’elle l’avait utilisé. Sur son père. Lorsqu’elle avait 15 ans et qu’elle avait volé la baguette de sa mère. Chez eux, sous leur propre toit. Elle voulait utiliser un sortilège impardonnable et c’était lui le plus amusant à son goût. Elle lui avait lancé sans même le prévenir, sans même qu’ils se soient disputés. Elle était arrivée dans la cuisine, l’avait vu debout devant une casserole en train de chauffer et elle avait sorti sa baguette et l’avait attaqué. Le plus beau jour de sa vie qui allait bientôt être remplacé par le jour où elle allait le tuer. Ce jour approchait de plus en plus. Elle commençait à s’impatienter, cela faisait 23 ans qu’elle attendait d’en finir avec lui, ça commencer à faire long.

    Perdue dans ses pensées elle n’avait pas du tout prévu ce qui venait de se passer. Sans même avoir fait le moindre geste, elle se retrouva par terre, étendu sur le sol, l’élève était sur elle et la tapait d’une façon moldue. Il se défoulait complètement sur elle. La violence des coups était étonnante, rempli de haine, elle se rendit peu à peu compte que c’était une manière de se venger. Cette manière de se défouler, une manière de mangemort, sauf que ces sorciers utilisaient leurs baguettes.

    Sa baguette, Joy l’avait toujours en main, et même si elle était quelque peu sonnée par les coups qu’elle recevait elle réussit à la pointer sur le torse du jeune.


    Incarcerem !

    Des cordes magiques sortirent de nulle part et ligotèrent le jeune homme qui n’avait pu se défendre n’ayant pas sortit sa baguette, et étant beaucoup trop occupé à donner des coups à Joy. Les lianes magiques serraient de plus en plus fort pour l’empêcher totalement de bouger. Joy le poussa de toutes ses forces et se releva , le laissant ainsi à terre, impuissant.

    Elle essuya d’un revers de manche le sang qui coulait sur son visage et attrapa le bras du jeune fermement avant de transplaner. Elle ne pouvait pas rester dans cette rue beaucoup trop bondée de monde. La façon dont il l’avait attaquée avait été très violente, cela avait ameuté pas mal de monde. Quand elle s’était relevé elle avait vu tous ces gens autour d’elle et avait préféré partir dans un endroit un peu plus désert.

    Quelques secondes plus tard, ils arrivèrent dans une autre rue de Pré au lard. Déserte, paumée. Elle lâcha le bras du jeune et pointa sa baguette sur lui.


    Libera corpus.

    Les lianes disparurent.

    Tu veux me faire du mal ? Te venger de quelqu’un en te défoulant sur moi ? Et ben vas-y mais utilise ta baguette.

    Elle pointait toujours la sienne sur le jeune. Prête pour un duel qui allait s’avérer amusant. Une mangemorte contre un jeune d’une quinzaine d’année.

    A moins que tu es peur d’une femme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Mer 5 Mar - 20:32

Merwan était en train de se défouler comme jamais, c'était la première fois qu'il frappait une femme et - il l'espérait - la dernière fois ! Pourquoi n'avait il pas pu se retenir de massacrer son joli visage ? Comment une telle haine avait elle pu resurgir d'un seul coup, sans même qu'il se soit trouvé en face d'elle ?! Le jeune vert et argent n'eu pas le temps d'être perplexe parce que la mangemorte lui lança un sortilège qui l'empêcha de bouger, des liens s'étaient serrés autour de lui de sorte qu'il n'ai plus le loisir de la défigurer.

Rapidement elle transplana, il y avait beaucoup trop de monde autour d'eux pour qu'elle puisse le tuer comme ça. Après un bref sentiment d'étouffement - encore accentué par ses liens - Merwan se vit attérrir dans une autre rue de Pré au Lard déserte. A vrai dire il ne la connaissait même pas celle-là !

*Bon ça y est c'est la fin*

Le jeune Devost qui s'était préparé à mourir fut bien surprit quand la jeune femme le libéra de ses liens en lui proposant un duel. Un duel à lui ! Elle savait bien qu'elle allait le battre à plat de couture, il n'avait pas fini ses études et n'était pas ce qu'on pouvait appeler un élève brillant; loin de là. Un plaisir malsain se lisait dans les yeux de la femme qui lui faisait face, elle n'attendait qu'une chose, pouvoir le faire souffrir.

Le jeune homme n'était pas du tout partant pour ce duel et aurait préférer s'enfuir comme un lâche, seulement ne sachant pas où il se trouvait il devait bien se résoudre à se battre pour défendre sa peau. Ce ne fut donc pas par courage qu'il se releva et empoigna sa baguette qu'il tendit vers son ennemie comme elle l'avait fait sur lui.
Merwan respira un grand coup et reprit son apparence naturelle, décontractée et presque sereine.

Peur d'une femme ? Ah non pas vraiment...vous auriez été une tueuse je ne dis pas mais là...

Encore une petite dose de machisme, il n'aurait pas du mais maintenant qu'il avait commencé, un peu plus un peu moins...
Merwan observa les dégâts qu'il avait causés à la mangemorte, quelques égratignures et un filet de sang était visibles. Plus tard elle aurait certainement un cocard...malheureusement pour lui il ne serait pas là pour en témoigner !

*Ce n'était pas vraiment comme ça que j'avais prévu de mourir mais bon...*

Il est vrai que de finir torturé, certainement amputé ou déchiqueté dans une ruelle insalubre de Pré au Lard à seulement quinze ans n'était pas une fin des plus grandiose. Mais bon, personne n'est éternel et le jeune Devost attaqua le premier, priant pour qu'elle ne soit pas légilimens en plus de ça !
Il devait trouver le sortilège le plus puissant qu'il connaissait, ne songeant pas aux impardonnables bien sûr qu'il n'avait jamais eu l'occasion de pratiquer.

Atakunto !

Un éclair de lumière jaillit de sa baguette, filant droit sur la jeune femme. Ce sortilège était sensé l'expulser quelques mètres plus loin ainsi que la pétrifier pendant quelques secondes...pas le bout du monde mais cela lui donnerait au moins un peu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Ven 7 Mar - 19:17





    Comme elle l’avait pensé le jeune homme s’était levé et avait empoigné sa baguette visiblement prêt à se battre. Il faut dire qu’il n’avait pas vraiment d’autre choix. Elle allait lui régler son compte dans tous les cas alors autant qu’il essaie de se défendre. Et puis c’était tellement plus amusant de torturer quelqu’un qui se défend plutôt qu’une personne totalement immobile qui ne dit rien. Elle savait que le jeune n’avait aucune chance face à elle et c’était ça qui l’amusait. Elle allait pouvoir s’en donner à cœur joie. Le blond était donc devant elle. Il aurait pu tenter de s’échapper mais Joy avait choisi une rue peu connue, totalement à l’écart dans le village. Et puis, dans tous les cas elle l’aurait rattrapé, elle savait transplaner…

    Peur d'une femme ? Ah non pas vraiment...vous auriez été une tueuse je ne dis pas mais là...

    Ricanement de la part de la jeune femme. Visiblement c’était un jeune homme totalement suicidaire… Il savait qu’il n’avait plus rien à perdre alors il disait ce qu’il voulait. Il avait reprit son apparence naturelle, presque sereine. Il avait quand même un peu plus de prestance que quelques minutes auparavant. De là où elle était elle voyait le trou que sa baguette avait fait dans son tee-shirt. Lui aussi lui avait laisser des marques, elle sentait le contour de son oeil qui commençait à lui faire sérieusement mal. Elle allait avoir un cocard, elle allait prendre sa vengeance immédiatement.

    Dans un excès de confiance ou de folie, le jeune envoya le premier un sort. « Atakunto », sort peu commun mais Joy le connaissait. Si elle n’esquivait le jet de lumière qui venait de sortir de la baguette de son adversaire elle allait être propulsée et pétrifiée pendant quelques instants. Elle n’utilisa même pas sa baguette préférant transplaner, se retrouvant à la droite de l’élève ne serait-ce que quelques secondes après sa disparition. Le jet de lumière s’écrasa au sol, ratant complètement sa cible.


    Elle se rapprocha de son adversaire parlant d’une voix froide, légèrement moqueuse.

    Bien joué petit. T’as réussi à me décoiffer…

    Et sans prévenir elle pointa sa baguette sur des bouts de verres à côté d’un poubelle, non loin d’eux.

    Wadiwasi !

    En prononçant la formule elle bougea sa baguette pour diriger les bouts de verre en direction du jeune homme. Ceux ci furent envoyés à la vitesse d’une balle de fusil. Elle fit un pas en arrière pour se protéger des projectiles et pour voir un peu mieux la réaction de l’élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Ven 7 Mar - 19:36

Le sort que Merwan envoya sur la jeune femme rata lamentablement sa cible, elle avait transplanée, ce n'était pas loyal tout ça ! Mais en même temps le fait qu'elle ai une dizaine d'années de plus qu'elle ne l'était pas non plus. L'amour propre du jeune Devost en avait prit un sacré coup pour l'occasion; il se débrouillait plutôt bien lors des duels habituellement, seulement il se battait contre des gens de son âge et c'était à Poudlard.

Là il se trouvait dans la vrai vie, il n'avait pas droit à l'erreur, si sont sort rattait il n'avait pas l'occasion de recommencer à nouveau, pas de nouvelle chance cette fois et pas de professeur pour arrêter le duel quand ça commençait à dégénérer. Non là il devait compter simplement sur lui même et ses maigres connaissances en magie pour vaincre une mangemorte ! Du pur suicide !

Et bien c'est déjà ça.

Merwan avait marmonné ces quelques paroles, se demandant ce qu'allait lui réserver la jeune femme, un petit doloris ? Il n'espérait pas qu'elle l'avadakadévrise dès maintenant, ce n'était visiblement pas une femme de pitié, le faire souffrir faisait clairement partit de ses plans, une femme machiavélique...tellement sexy !

Tout à coup un sort fusa, des morceaux de verres qui se trouvaient là pour le plus grand malheur du vert et argent s'animèrent et foncèrent droit sur lui. Si il ne se bougeait pas il allait finir empalé comme un vulgaire animal de foire.

Protego !

Ouf c'était moins une, un peu plus et les morceaux de verre allaient lui crever les yeux et transpercer ses membres. Au lieu de ça ils tombèrent mollement par terre, retrouvant leur immobilité originelle.

Mouais bof, décevant de la part d'un mangemort...enfin c'est vrai que tu n'es qu'une femme.

Merwan était totalement suicidaire mais de toute façon à quoi bon jouer le petit agneau tout apeuré suppliant son supérieur de l'abattre alors que finalement le résultat serait le même ? Le jeune homme était très insolent, très loin de sa vraie personnalité qui était plutôt gentleman avec ces dames, mais là il ne le pouvait pas, trop tard. Pourtant il se serait bien vu séduire la jeune inconnue, enfin c'était avant qu'elle est dans l'idée de le tuer bien entendu...

Stupéfix !

Un éclair rouge jaillit de la baguette de Merwan, la stupéfixion n'était pas un sortilège qu'il pratiquait beaucoup et pour cause, il réussissait une fois sur dix. Coup de chance cette fois ci il réussit à envoyer un sort.
Si il avait réussi à faire ça par le passé Merwan réalisa qu'il aurait évité pas mal de choses et se seraient certainement mieux sortit d'affaire qu'il ne le faisait en règle générale. Mais cela ne restait que de la chance, pas de quoi s'emballer pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Elisabeth Stevens
Oubliator et Mangemort
Oubliator et Mangemort
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Statut : Oubliator et mangemorte
Age du Perso : 23 ans
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Lun 10 Mar - 22:26





    Joy commençait à avoir l’habitude de l’insolence tout à fait suicidaire de son adversaire qui se trouvait maintenant à seulement quelques mètres d’elle. Il avait peut-être besoin de se donner un peu plus de contenance et envoyer des petites piques machistes devait avoir cet effet là sur lui. Peut-être voulait-il tout simplement mourir en gardant sa dignité. C’était compréhensible après tout. Il n’allait pas se laisser tuer sans rien faire. Ca aurait était beaucoup moins amusant pour la mangemorte. Un combat contre la mort inutile d’un ado était tellement jouissif. Elle ne dit donc rien lorsqu’il réussit à se protéger des éclats de verre qui fonçaient sur lui à une vitesse impressionnante. Après tout ce n’était pas véritablement difficile de contrer cette attaque. Mais comme disent ces sals moldus, ce n’étaient que des amuse-gueules. Il allait regretter d’une minute à l’autre d’avoir manquer de respect à la jeune mangemorte qui affichait toujours le même regard rempli de haine qui ferait frissonner n’importe quelle personne, toujours un sourire malsain sur les lèvres.

    Le jeune homme continua les hostilités en envoyant sur la jeune mangemorte un sortilège de stupéfixion. Sortilège des plus simples pour les mangemorts et même pour d’autres sorciers d’âge mûr. Comme si on apprenait à mieux le maîtriser au fil des années. Malheureusement pour lui, la mangemorte avait presque dix ans de plus que lui et avaient eu tout le loisir de s’entraîner à ce genre de sort et réussir à le contrer.

    Elle leva donc son bras faisant une sorte de geste circulaire avec sa baguette et le sortilège de stupéfixion s’arrêta avant d’avoir touché sa cible, s’évaporant dans les airs. Il devait être en cinquième et ne devait sûrement pas connaître, ou du moins, ne pas encore avoir pratiqué de sortilèges informulés. Tant pis pour lui, tant mieux pour elle… Elle fit quelques pas en avant, se rapprochant de lui, la baguette toujours parée.


    Tu sais, je commence à en avoir marre de me faire insulter par un simple gamin dans ton genre.

    Le jeune homme ne bougeait pas la fusillant toujours du regard, comme s’il essayait de deviner ce qu’elle avait en tête ou qu’il essayait de trouver un nouveau sort à lui envoyer. Il n’eut cependant pas le temps de faire le moindre geste. Joy avait levé sa baguette une nouvelle fois et dit d’une voix dénuée de tout sentiment, les yeux remplis de cruauté.

    Endoloris.

    Le sort cette fois-ci ne manqua pas sa cible. Elle y avait mis toute la puissance dont elle était capable. C’était l’un des sortilèges qu’elle préférait et qu’elle pratiquait très souvent. On pouvait donc dire qu’elle était devenue une experte, bien loin derrière Bellatrix Lestrange bien entendu, mais elle avait quand même un certain talent, et la douleur qu’elle infligeait à ses victimes était des plus insupportables. Elle ressentit tout le plaisir à faire du mal qui s’étendait en elle. Cela faisait tellement de bien de voir cette vision sous les yeux de quelqu’un qui se tord de douleur, par terre, ayant envie de mourir plutôt que de continuer à endurer un tel supplice. Elle prolongea le sortilège de torture pendant une bonne dizaine de secondes puis leva la baguette. Le sortilège cessa aussitôt. Elle était toujours debout, à terre se trouvait le jeune homme sur lequel elle se déchaînait depuis quelques minutes.

    Tu as raison. Je ne suis qu’une femme.

    Sourire malsain, allait-il continuer à la provoquer ou allait-il se rendre à l’évidence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-nightmare.forumotion.com
Merwan Devost
Serpentard, 5eme année
Serpentard, 5eme année
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Assis (Joy)   Jeu 13 Mar - 19:55

Le fait que le sortilège qu'il venait de lancer n'atteingne pas sa cible ne surprit même pas le jeune Devost, il se doutait bien que le stupéfix était un de ces sorts de base que les mangemorts savent contrôler dès qu'ils choisissent leur voix. Il se sentait vraiment minable face à elle, ne faisant pas le poids face à une femme aussi sadique et cruelle que celle-ci.

Oui je comprends, peu de gens doivent respecter quelqu'un comme toi !

Il s'était mis à la tutoyer sans vraiment s'en rendre compte, il était humilié et ne savait vraiment pas quoi faire pour se sortir indem de cette histoire, la mort semblait une fin inéluctable pour le jeune vert et argent. C'était tout de même dommage, mourir à seulement quinze ans dans ce qui passerait certainement pour un tragique accident.
En plus de ça il savait bien que sa mère ne le regretterait pas, comme çà au moins son minable de fils refusant de rejoindre les mangemorts aurait fini de salir leur nom et leur sang une fois pour toutes.
Sa mère...s'en était toujours à elle qu'il revenait, elle qui ne l'aimait pas tellement et qui...

Avant que Merwan n'ai eu le temps de finir de penser et d'envisager un nouveau sortilège plus puissant la jeune mangemorte lui lança un endoloris qui - celui-ci - ne rata pas sa cible bien au contraire !

Une douleur intense et pourtant familière submergea Merwan. Tout n'était plus que douleur et agonie, il se tortillait tel une larve sur le sol craseux de la ruelle. Il ne criait pourtant pas, n'en ayant pas la force ni l'envie. Il n'arrivait pas à surmonter la douleur mais au moins il la connaissait et arrivait à la rendre moins insupportable. Des crampes...il en avait sur l'ensemble du corps. La douleur irradiait ses membres et se répandait dans ses veines tel un venin.

En plus de ça il voyait bien le plaisir vicieux dans les yeux de celle qui était devenue son ennemi. Oh oui elle aimait le faire souffrir et le torturer...comme sa mère d'ailleurs ! Toutes les deux folles alliées et d'une méchanceté sans limites, comme si il les attirait....
Merwan aurait donné n'importe quoi pour que la douleur cesse et qu'elle le laisse repartir aussi simplement qu'il était venu, mais bien que l'espoir fasse vivre il doutait que se serait son cas.

...c'est parce que vous vous sentez...

Il du reprendre sa respiration pour continuer, bien que le sort ai cessé de faire effet du sang coulait de son nez et il était toujours à terre, sachant que le moindre geste allait lui coûter beaucoup.

...inférieures aux hommes que vous vous devez d'être plus mesquine et cruelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assis (Joy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assis (Joy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» départ assis...
» « Et je le voyais assis dans la lune pêchant des étoiles... » {ft. Wyatt ?}
» Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul.
» Est-ce qu'il y a quelqu'un assis ici? (PV Heath)
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Les Discutions
-
Sauter vers: