AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvina Oro
Serpentarde tyranique en tête de la BI | Muse de Kya <3
avatar

Nombre de messages : 600
Age : 30
Statut : Cherche et trouve moi
Age du Perso : 20 ans
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]   Mar 1 Avr - 12:25

Une soirée passée sur le toit de l’école. Un brise légère vint se promener dans ses cheveux blonds comme les blés. Sylvina ramena ses jambes contre sa poitrine encerclant ceux-ci de ses bras. Elle ferma les yeux un petit sourire sur les lèvres. Le soleil descendait peu à peu … Ses derniers rayons pointaient leur nez. Ses paupières s’ouvrirent un peu, ses prunelles azurs se perdirent au loin … La liberté.

Cela lui manquait il ? Oui et non.
Elle était heureuse d’être retournée ici, à Poudlard. Mais elle aimait beaucoup aussi c sentiment de liberté, bien évidemment sans les contraintes qui avaient celles auxquelles elle fut soumise avant de revenir ici.

Elle se leva observant l’horizon. Une idée folle lui traversa l’esprit. Oui elle voulait fuir … Juste pour cette nuit. Fuir encore pour mieux savourer son retour. Elle venait déjà d’enfreindre le règlement comme sortir après le couvre feux ou encore d’être là sur les toits de l’écoles. Bien que peu de monde aurait l’idée de chercher une élève aussi haut perché.

Une chose qui n’avait pas été fait depuis des lustres. La Belle déploya ses ailes, ses pieds quittèrent le sol fait de tuiles. Quel plaisir, cela faisait si longtemps. Un petit battement, et hop elle se dirigea lentement vers le village de sorciers.

Il faisait de plus en plus nuit. Qu’allait elle faire ? Traîner, comme elle en avait l’habitude lorsqu’elle fut dans la rue. Au bout de quelques minutes, ses pieds se posèrent sur le sol herbeux. La cabane Hurlante se profilait au loin dans l’ombre de la pleine lune. Un sourire se profilait sur le visage de la belle. Sérénité.

Un pas, elle s’arrêta. Respira l’air frais. Un autre pas. Puis d’autres. Avec légèreté, prudence elle avança dans la pénombre des rues de Pré au lard. Être le plus discrète possible, ne pas se faire repérer. Voilà une chose dont elle se rappellera toujours. Dans la rue sombre ne jamais se faire entendre. Se faire passer pour une ombre.

Réflexe que voila … Ses doigts s’enroulèrent autour de sa baguette. Sylvina la sortit délicatement de sa poche. Prête à être utiliser si besoin est. Un signe de défense alors que le danger ne la guettait pas. Enfin ne la guettait pas ? En était elle vraiment certaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://search-wizard.forumsactifs.com/index.htm
Strange Lullaby
Admin suceuse de sang & completement déglinguée
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2008

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]   Mar 1 Avr - 14:28

    La nuit venait enfin d’envahir le ciel du monde magique. Une nuit si noire ce soir. Excellent, très excellent d’ailleurs. Cela faisait quelques jours déjà que je n’avais pas eu l’occasion de me nourrir de sang frais. Cachée dans mon logement sordide, j’avais du me contenter de sang d’animal qui passait par là. Pitoyable n’est-ce pas ? Pourquoi devais-je m’abaisser à un tel acte ? Tout simplement parce qu’un hunter était sur mes traces, et je l’avais aperçu pas loin de chez moi. Je ne le craignais pas, bien au contraire, ils étaient mes victimes favorites, mais je préférais me montrer discrète pour l’instant.

    J’avais un plan en tête, et une grande ambition. Cela faisait très longtemps que je voulais enfin sortir de l’ombre, refaire régner la terreur, et retrouver mon statut de reine des vampires. J’avais appris à contrôler un peu ma schizophrénie, même si j’étais toujours hantée par cette voix incessante, me reprochant tout le mal que j’avais fais, et toute les vies que j’avais arraché. Des fois, j’arrivais à la faire taire, mais malheureusement, cela était très rare. A chaque fois que j’adoptais ma forme nocturne de chauve sourie, je pouvais être sûre d’elle seule avec mes plans diaboliques. Mais je ne pouvais pas mordre mortellement quand c’était transformé. Je devais retourner à l’aspect humain pour assouvir mes vices…

    Ce dont me petite sainte voix ne savait pas, c’est que j’étais arrivée à comploter derrière sont dos. Comment étais-je arrivée à une telle chose, à cacher une partie de mes plans à ma double personnalité ? Tout simplement en n’y pensant pas quand j’étais ‘humaine’. Ce n’était certes des plus facile, loin de là. Il m’avait fallut une décennie pour faire ce tour de force, et grâce à mes efforts et ma puissance, j’y étais arrivée. J’avais donc prévue de retourner au pouvoir, de rallier mon espèce à mon commandement, et de semer la panique de plus en plus grandissante dans le monde magique. Mon statut de sorcière me conféré pas mal d’avantage. Je pouvais faire oublier la mémoire aux gens, je pouvais les manipuler grâce à un sort inventé par un mage noir qui terrifier l’Angleterre entière.

    Son nom était Vold’ machin truc. C’était vraiment le dernier de mes soucies. Je me foutais complètement de lui, de ses convictions, de cette guerre menée contre lui. J’avais autre chose à penser. Mais pour l’instant, il est tant que je regagne mon apparence de jeune femme, pour aller chasser. Je savais que cela signifier que j’allais encore devoir me taper ‘Sonya’, comme c’était autoproclamée la voix qui résonnait si insolemment dans mon esprit, sans vouloir me laisser en paix. Fermant une partie de mon esprit grâce à ce que l’on appelait l’occlumancie chez les sorciers, mon apparence se transforma. Ma taille se mit à grandir, des cheveux rouges sangs apparurent sur ma tête, encadrant mon visage fin et joli. Ma poitrine refit surface sur mon torse, tandis que mes ailes redevenir bras, et mes pattes des longues jambes. J’adorais m’admirer dans le miroir, tellement je me trouvais belle.



    * Toujours aussi modeste Solstice à ce que je vois. Puff, tu es pathétique ma pauvre. Tu seras gentille de ne pas me laisser autant de temps enfermer !! Oh… mais dis moi, pourquoi je n’ai pas assez à une partie de ton esprit. Me cacherais-tu quelque chose ?*


    - Tu peux toujours causer la folle, je ne t’écoute pas… J’ai autre chose à faire. Je dois me nourrir, en cette nuit, tu ne pourras pas m’empêcher de mordre un humain.


    * Je te figure que je me nomme Sonya si tu avais déjà oublié… Ah oui ? On parie que tu ne feras aucune victime ce soir ? Tu sais très bien que je peux me montrer très chiante, et si envahissante que tu ne pourras que te concentrer sur moi, et laissera échapper ce que tu appelles proie. Ne te rends-tu pas compte que ce ne sont pas de vulgaire morceau de viande, mais des personnes à part entière, qu’ils ont… *


    - Cela suffit. Tu m’ennuis.


    * Tu sais ce que …*


    Une fois de plus j’avais du ne plus l’écouter sinon je n’avais pas fini. C’était toujours la même chose avec elle. Comme si cela m’intéressait de savoir que mon repas était un être vivant avec une famille et blablabla. Je m’en contre foutais comme de l’an 40, mais il fallait croire que Sonya non. Je vous jure, un jour j’arriverais à me la faire sortir de ma tête, et pourrais enfin vivre ma vie de sanguinaire cruelle et terrifiante. Mais pour l’heure, il me fallait une novelle proie. Alors que la voix dans ma tête n’arrêtait pas de criser face à mon ignorance, j’ouvrir ma fenêtre, pour sauter du cinquième étage, retombant sur mes jambes délicatement, comme si je venais de descendre d’un trottoir. Tout de suite, je me mis en chasse, me fondant dans l’ombre. Je n’eu à attendre que quelques minutes quand j’entendis le battement d’un cœur se rapprocher. Celui-ci venait des airs ?? Et pourtant, c’était un cœur humain. Un autre vampire ? Non impossible, car l’individu dégageait une odeur si caractéristique de son espèce, mêlé à une touche de parfum. Une jeune sans aucun doute, mais jeune si je fiais à ses pulsations cardiaques.

    Je me mis à me lécher les babines quand l’hybride fit son atterrissage à quelques mètres de moi. Sonya me criait de laisser cette si jeune blonde tranquille, mais je ne faisais pas attention. J’avais un mal de tête horrible à cause d’elle mais j’avais trop faim pour la laisser gagner. Avec une grande rapidité, je traversa la rue, sans qu’elle ne puisse me voir. Sentant une présence tout de même, elle sortie sa baguette magique, scrutant les alentours. Que le jeu commence. J’avais bien entendu fait exprès de me déplacer, car j’aimais terrifier mes victimes. Surtout que cette dernière était une magicienne. Sortant ma propre arme, ainsi que mes dents pointues, et aiguisées, un sort informulé fusa dans sa direction, envoyant son morceau de bois plus loin. Puis sans lui laisser le temps de réalisé, je me tenais déjà dans son dos, prête à enfoncer mes dents dans sa chaire si pure. J’eu un moment d’hésitation, dû à mon deuxième moi…


    - Prépares toi à mourir jeune fille… Je suis d’humeur bonne ce soir. Si tu veux ajouter quelque chose c’est le bon moment créature avec des ailes… Avant que la grande Solstice, reine de vampire française ne s’abreuve de ton sang si appétissant…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvina Oro
Serpentarde tyranique en tête de la BI | Muse de Kya <3
avatar

Nombre de messages : 600
Age : 30
Statut : Cherche et trouve moi
Age du Perso : 20 ans
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]   Mar 1 Avr - 21:45

La dnager approchait, il était là, tapis dans l'obscurité de la ruelle. Sa baguette pointé dans le vide droit devant elle. Mais la serpentard ne sentait pas ce danger arriver et se planter dans son dos.

Une présence, maléfique ... Oui elle le sentait.
Et la tirade que son interlocutrice, car oui il s'agissait bien là d'une femme. Donc oui sa tirade aurait effrayé bien plus d'un sorcier. Et Sylvina en faisait presque partie. Légèrement tétanisée la jeune femme écouta les paroles de la femme.

Une vampire ...
Intéressant ...
Elle avait un mauvais souvenir de sa dernière rencontre avec un vampire qui voulait boire de son sang. Les deux petites marques sur son cou le prouvait. Gabriel avait bu de son sang sans la faire vampire. La blonde se décida à parler à sa future meurtrière présumé.


Oh ce n'est que trop d'honneur ... Mourir de la main ... Que dis je des crocs de ... Pourrais je au moins connaitre le nom de ma tueuse ... Et vous saurez le nom de votre victime ...

Gagné du temps ?
Peut être ...
Trouvé un moyen d'échapper aux griffes de la vampire ?
Certainement ...
Elle en avait connu des dangers, et aujourd'hui la blonde voulait les fuir ... Pourquoi est ce qu'ils la rattrapaient ?

A ce moment même elle ne pouvait bouger d'un poil ... Rien du tout. Un vampire était tellement rapire que quoiqu'elle pouvait faire, le piège se refermerait sur elle. Pourquoi être sortie ce soir ?
Alors que le château n'était que sécurité ... Enfin il y a quelques mois de cela, l'insécurité fut prouvé au sein du château ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://search-wizard.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce les nouvelles habitudes ne peuvent s'oublier [PV Sol]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS
-
Sauter vers: