AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sang coulé [pv Eden et Médriwen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naola Mitchell
Serdaigle, 1er année
Serdaigle, 1er année
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Age du Perso : 11
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   Ven 4 Juil - 13:23

Naola marchait d'un pas rapide à la recherche de l'infirmerie. Elle marchait la tête un peu en arrière, un doigt sur sa narine gauche. Cela ne faisait que quelques jours que Naola était arrivée à Poudlard. Elle avait été répartie à Serdaigle. Cependant, depuis quelques années, elle avait développé ce saignement de nez qu'elle avait environ 1 fois par mois voire toutes les 3 semaines.

Lorsqu'elle voyait les médecins moldus lui expliquer en été que c'était la chaleur et qu'en hiver, c'était le froid, elle ne savait plus qui croire. Un jour, son père lui avait expliqué que lors de sa rencontre avec sa femme (la mère de Naola donc), la femme saignait du nez environ tous les mois. Elle disait que c'était une sorte de déficience physique, que pour que son corps puisse réguler les pouvoirs, il fallait qu'elle saigne du nez. Evidemment, l'histoire était un peu trop "tirée par les cheveux" mais c'était la seule explication que Naola avait. Son père lui avait dit de pencher un peu la tête et de mettre un coton dans le nez si elle était en présence moldue ou tout simplement de demander l'aide d'un sorcier pour qu'il arrête l'écoulement du sang.

Mais en ce moment, Naola n'avait ni coton, ni la possibilité d'utiliser sa baguette pour cesser l'écoulement du sang. A chaque pas, le sang se répandait sur ses mains et sur le sol et ça devenait de plus en plus glauque pour la personne qui marcherait derrière elle. A un moment, elle trouva la porte de l'infirmerie.
Elle frappa, puis entra.


Au moment où elle pénétrait dans le lieu, elle ne vit personne et se mit à observer la pièce. Elle était remplie de flacons en tout genre. Au fond, on pouvait voir une pièce avec des lits. Certainement la pièce où les élèves se reposaient...Proche de Naola se trouvaient un lavabo. Elle se demanda où était donc l'infirmière.

Elle trouvait que c'était frustrant de rester dans une infirmerie seule avec des gouttes de sang qui coulaient sur le carrelage. Surtout que les gouttes de sang commençaient à s'amasser en flaque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Mackensie Morrow
Suceuse de sang - Neutre - En stage à l'infirmerie
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 27
Age du Perso : 20 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   Lun 7 Juil - 18:36



    Poudlard… Ca y est, elle y était. Depuis le temps qu’elle entendait parler de cette école… Et dire que normalement elle aurait dû faire ses études dans ce magnifique château. Mais bon, l’académie de Beauxbatons n’était pas mal non plus dans son genre. Cela faisait à peine une semaine qu’Eden avait commencé son stage à l’infirmerie et elle avait déjà commencé à trouver ses marques. Elle avait un bureau minuscule mais qui n’appartenait qu’à elle, c’était ici qu’elle passait la plupart de la journée, attendant des élèves malades, essayant de concocter des potions de plus en plus puissantes qui pourront lui permettre de se promener à l’extérieur sans craindre les rayons du soleil pendant de longues durées. Bien entendu, elle se promenait tout le temps avec un flacon de sa fameuse potion dans la poche, elle en buvait toutes les heures. Ainsi, elle pouvait avoir une vie à peu près normale et éviter de se faire remarquer par les élèves mais aussi par le personnel du château.

    En parlant du personnel du château… En arrivant dans l’école, Eden avait espéré s’occuper de l’infirmerie toute seule. Ben oui quoi… cela faisait trois ans qu’elle étudiait la médecine magique en vue de travailler à Sainte Mangouste. Elle estimait avoir un assez bon niveau pour pouvoir prendre en charge une infirmerie d’école où les blessures qu’elle aurait à soigner ne seraient, pour la majorité des cas, que purement superficielles. Quelle surprise elle avait eu quand la directrice lui avait annoncé qu’elle allait devoir travailler avec le remplaçant de Madame Pomfresh. Désillusion complète pour la jeune suceuse de sang qui pensait être LA remplaçante de la vielle. Cela aurait été tellement bien… Imaginez le bonheur pour une jeune vampire d’avoir tous ces innocents à portée de main. Elle aurait pu avoir tout le sang qu’elle voulait sans avoir à faire le moindre effort… Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu. Peut-être que la directrice avait tout de suite compris ce qu’était réellement Eden, peut—être avait-elle des doutes… Peu probable quand on sait qu’Eden fait tout pour paraître comme une sorcière tout à fait banale si ce n’est un grosse touche de mystère, majeure partie de son charme.

    Autre déception quand elle avait appris que le remplaçant en question était aveugle… mais qu’il était toujours suivi de son elfe de maison. Décidemment Eden n’avait pas la chance de son côté… Elle qui avait espéré pouvoir agir dans le dos de l’homme se trouvait piégée. Impossibilité de laisser libre cours à son appétit de suceuse de sang… obligation de jouer la parfaite petite stagiaire, prête à tout pour le bien être de ses patients…

    Fin d’après-midi. Eden était dans son bureau de taille anormalement petite. Assise sur sa chaise, les pieds sur la table, elle feuilletait un gros livre de médecine sans vraiment faire attention à ce qu’elle faisait. Elle attendait avec impatience la fin de la journée. Elle allait enfin pouvoir se promener dans le château à la recherche d’une future victime. Cela faisait trop longtemps que ses dents aiguisées n’avaient pas caressé la peau si douce, si délicieuse du cou d’inconnu, totalement inconscient du danger que la jolie brune pouvait représenter. Aucun cas véritablement intéressant pendant la journée. Seulement quelques égratignures, un ou deux sortilèges qui étaient revenus à l’envoyeur, un évanouissement… Bref… l’ennui total… Eden, restait cloitrée dans son bureau, refusant de faire la conversation à son « boss ». Medriwen Ar Duen qu’il s’appelait. C’était lui qui était censé supervisé son stage, mais elle n’avait aucune envie de le côtoyer. Non pas parce qu’elle ne l’aimait pas ou quoi que soit… juste que la colère qu’elle avait ressenti quand on lui avait annoncé qu’elle n’allait pas être seule et qu’elle allait devoir obéir à quelqu’un, ne s’était pas encore totalement évaporée. Il fallait patienter encore un peu.

    Elle revint sur terre quand elle entendit que quelqu’un frappait à la porte de l’infirmerie. Encore un élève. Chute dans les escaliers ? Duel qui a mal tourné ? Potion qui a explosé ? Allez-y mesdames et messieurs, lançons les paris ! Trop c’est trop. Eden en avait assez. Elle avait fait assez de travail pour la journée. Elle ne bougea pas, restant dans sa position, son livre en main. Elle attendait que Medriwen y aille. Mais, au bout de quelques minutes, celui-ci ne s’était toujours pas déplacé.


    « Mais, qu’est-ce qu’il fout bon sang ! »

    Phrase marmonnée, presque inaudible, dite avec une certaine mauvaise humeur dans la voix. Quelques secondes plus tard, un raclement de chaise se fit entendre dans le bureau de la suceuse de sang. Elle avait enfin daigné se lever, défroissé sa jolie petite robe couleur sang (évident non ?) et était sortie de la pièce, se dirigeant à grand pas dans l’infirmerie.

    « Tiens, un saignement de nez… j’ai perdu mon pari… encore pire que ce que je croyais. »

    Elle avait prononcé ces mots en s’approchant de la petite qui saignait du nez, le précieux liquide se répandant par terre. Ed’ ne pouvait s’empêcher de fixer la flaque au sol. Elle regarda enfin la fillette dans les yeux, la prit par le bras et l’assit sur l’un des lits. Elle prit un mouchoir dans une des armoires et lui donna.

    « Essuie le sang sur ton visage, ca sera plus simple pour moi pour arrêter le saignement. »

    La brune sortait sa baguette de sa poche et la pointait sur le nez de l’élève quand elle entendit des bruits de pas derrière elle, le guérisseur entrait enfin dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médriwen Ar Duen
Guerisseur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 44
Age du Perso : 32 ans
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   Mar 8 Juil - 23:54

Quand Médriwen avait quitté Poudlard, c’était un jeune adolescent de 17 ans, plein d’espoir et confiant en l’avenir. Il avait passé toute sa scolarité dans la noble maison de Poufsouffle. Chose assez étrange étant donné son caractère, en effet Médriwen avait été un enfant colérique, susceptible mais studieux. Malgré tout cela le choixpeau avait choisi de l’envoyer à Poufsouffle. Allez savoir pourquoi.
A sa sortie de Poudlard, Médriwen était retourné en France et était resté dans le clan de sa mère.

Depuis six mois, le guerisseur était de retour en Angleterre et il avait bien l’intention d’y rester. Il en avait assez des réprimandes des sorciers de son clan et un matin, le guérisseur avait envoyé, tout le monde, promener sans ménagement. Le jeune sorcier s’était senti soudain libéré d’un poids et il avait décidé de prendre un nouveau chemin. Médriwen n’en gardait pas moins le contact avec sa sœur, Luned et leur fille, Iseult.
N’allez pas croire que c’était sa fille naturelle, il l’avait simplement adoptée à la demande de la mère. Jamais Médriwen n’aurait commis un acte aussi contraire à sa morale.

Depuis son retour sur le sol anglais, jamais le guérisseur n’avait pensé à aller faire un tour à Poudlard. Il s’était même tenu à l’écart de toute manifestation sorcière. Les récentes rumeurs du retour du seigneur des ténèbres n’avaient pas réussi à le faire sortir de sa réserve. Au contraire Médriwen s’était encore plus enfermé et protégé. De toute façon que pouvait bien faire un guérisseur aveugle dans cette guerre.
Et pourtant Il avait fini par accepter la proposition de Poudlard de remplacer Madame Pomfresh qui avait du s’absenter pour une raison obscure.

C’est ainsi que Médriwen s’était retrouvé à l’infirmerie de l’école. Et à son arrivée quelle ne fut pas sa surprise d’apprendre qu’il allait avoir une stagiaire. C’est fou ce que cette nouvelle avait mis le guérisseur d’excellente humeur. En plus il devait soigner les bobos de la jeunesse anglaise mais de surcroit il devait supporter une pimbêche fraichement sortie de son école. Médriwen avait l’habitude de travailler seul depuis que son frère était dans le coma et la présence de cette drôlesse n’était pas faite pour le mettre de bonne humeur.

Heureusement pour lui, il s’aperçut au bout de quelques jours que la demoiselle, en question, n’était pas très enclin à la conversation, ce qui ne le gênait nullement. De plus Victoire, son elfe de maison, n’était pas très rassurée de la voir trainer dans les parages de son maitre. Mise à part ça, Eden, c’était son prénom, passait beaucoup de temps dans son bureau et Médriwen reculait sans cesse le moment de lui parler. Il faut dire que les inquiétudes de Victoire le perturbaient un peu. Depuis qu’il était aveugle, elle avait été ses yeux et savait très bien s’occuper de lui. Au point qu’une véritable symbiose s’était installée entre les deux êtres. Une seule chose le gênait chez l’elfe, c’était sa passion pour les motos. Oui Victoire les adorait. Elle allait jusqu’à s’habiller comme les bikers, Médriwen le tolérait juste pour avoir la paix.

Mais avec Eden il y avait quelque chose d’indéfinissable autour de sa personne et ça faisait peur à Victoire. Le guérisseur devait vite le découvrir s’il voulait que l’elfe le laissât en paix.

En cette fin d’après-midi, Médriwen était dans son bureau, Eden dans le sien et Victoire faisait des allers-retours entre la bibliothèque et le bureau de son maitre. Oui Médriwen pouvait lire comme la plupart des aveugles : avec ses doigts. Il ne lisait pas le braille mais des caractères d’imprimerie en relief. A chaque fois que le guérisseur prenait un livre, il appliquait la formule adéquate pour faire apparaitre les reliefs.

Donc Médriwen lisait quand il entendit des pas dans l’infirmerie : Eden s’était levée et elle parlait avec une autre personne. Le guérisseur tendit l’oreille. Victoire était partie voir à la porte du bureau. Médriwen avait suivi, il voulait « voir » comment Eden allait s’en sortir.
Le guérisseur entra dans la pièce. Victoire le guida jusqu’au lit où se trouvait la malade.

« Alors qu’avons-nous là ? » demanda-t-il à Eden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naola Mitchell
Serdaigle, 1er année
Serdaigle, 1er année
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Age du Perso : 11
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   Mer 9 Juil - 11:15

La jeune femme arriva et tendit un mouchoir à Naola. Cette dernière sourit timidement et essaya et nettoyer le sang sur son visage. Le sang se mit à couler à flots. Evidemment, comme Naola avait maintenu son doigt sur sa narine et qu'elle tenait maintenant le mouchoir, impossible de faire deux choses en même temps. En reflexe, elle appuya son doigt sur sa narine tout en essuyant. Une goutte de sang tomba sur le lit. La petite Serdaigle releva alors sa tête en arrière.

Le flux de sang coincé lui fit un mal horrible. Il lui était arrivé la même chose l'an dernier. Elle marchait tranquillement dans le parc avec deux amies moldues quand soudainement, son nez s'était mis à saigner. Le temps que les deux petites filles aillent chercher le père de Naola était le temps nécessaire pour que la douleur arrive à la tête. Elle s'était carrément évanouie sur le gazon. Trop de sang dans le cerveau...

Soudain, un bruit de pas résonna dans la salle. Elle jeta un regard et vit un homme. Ses yeux étaient vides, ternes, gris. Etait-il donc aveugle ?
Lorsque Naola visitait sa mère à Sainte Mangouste, il y avait toujours des aveugles. Mais ils ressentaient des douleurs à chaque fois qu'il voyait un rayon de lumière.
A l'infirmerie, la pièce n'était pas totalement sombre, au contraire et l'homme ne semblait pas s'en plaindre. Il demanda à sa collègue ce qui se passait.

Naola serra les dents, pour ne pas crier de douleur. Son père disait que tant qu'ils ne sauront pas pourquoi tous les mois Naola saignait du nez, ce serait une véritable malédiction. Elle commença à avoir des vertiges. Elle savait qu'elle inquiétait le monde avec son incurable saignement de nez qui se transformait en évanouissement. Mais elle savait qu'elle n'y pouvait rien. Enfin, le seul moyen de la soigner était d'arrêter le flot de sang et de connaitre la source de ce mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médriwen Ar Duen
Guerisseur
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 44
Age du Perso : 32 ans
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   Dim 27 Juil - 18:46

Médriwen attendait une réponse mais rien ne vint. Alors il prit les choses en main. Près de lui se trouvait un lavabo, il alla se laver les mains. Puis Médriwen revint vers le ou la patient(e). Le guérisseur poussa un peu Eden pour se retrouver face à le ou la malade. Il sentait l’odeur du sang. Pour en déterminer l’origine, il attrapa les épaules qui se trouvaient devant lui. Puis il palpa doucement le cou et sentit un liquide poisseux : Médriwen porta un de ses doigts à ses lèvres et gouta. C’était du sang. Les doigts du guérisseur remontèrent jusqu’à l’origine du saignement : le nez.
Sans dire un mot, Victoire l’elfe de Médriwen, lui tendit un linge. Le mouvement d’air créait par ses gestes alerta le guérisseur qui le prit et nettoya comme il pouvait le sang. L’épistaxis reprit de plus belle.


« Victoire, ma baguette vite »

Médriwen entendit les pas de l’elfe partir vers son bureau et en revenir très rapidement. Le guérisseur prit sa baguette de sa main gauche et l’ajusta au nez de sa main droite. Puis le jeune homme murmura une formule. Ensuite Médriwen nettoya de nouveau le nez et surveilla de nouveau le flux du saignement de ses doigts. L’épistaxis diminuait peu à peu.

Médriwen se redressa quand il jugea qu’il n’y avait plus aucun risque. Puis il se dirigea de nouveau vers le lavabo pour se laver les mains. Enfin il revint vers le lit.

Le guérisseur n’avait pas mis de tablier et son gilet ainsi que son pantalon étaient tachés de sang. L’aveugle ne pouvait pas le voir et de toute façon Victoire ne manquerait pas de lui signaler après la consultation.

« Bon maintenant j’aimerai savoir depuis quand vous avez ça ? Quelles est la fréquence des saignements ? Est-ce qu’un médecin moldu a déjà essayé de cautériser votre nez ? Est-ce que ça saigne plutôt de vos narines ou dans votre gorge ? »

Médriwen attendait la réponse du ou de la patient(e) De toute façon il allait lui demander de repasser régulièrement pendant cinq jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sang coulé [pv Eden et Médriwen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sang coulé [pv Eden et Médriwen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS
-
Sauter vers: