AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii

Aller en bas 
AuteurMessage
Lune E. Raw
Serpentard, 7eme année
Serpentard, 7eme année
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   Lun 7 Juil - 22:42

    Le froid était de plus en plus implacable avec l’année qui touchait à sa fin, les arbres se paraient de leur nudité hivernale, déployant pour certains des montagnes de supercherie pour cacher au regard humain cette dépravante apparence. Contrairement au cycle humain l’arbre perdait sa beauté majestueuse en hiver laissant apparaître sa chair et l’humain qui préférait la chaleur des nuits d’Août laissait plus facilement les couvertures le choyer lorsque s’en venait les vents d’hiver.

    Les couloirs étaient aussi vides que le cœur des gens à cette époque, les plus optimistes se consolaient à l’idée de l’approche des fêtes de Noël durant lesquelles les familles se retrouvaient mais Lune lui pensait à autre chose. Sa famille et lui étaient en froid, disons plutôt qu’il recevrait encore à Noël de quoi se divertir pendant une partie de l’année et ils glisseraient sûrement une carte de Saint Bart au dos de laquelle ils écriraient un truc du genre « Nous t’aimons très fort. » Message rédigé par un garçon de chambre. Enfin… Peu lui importait maintenant le but était de trouver des gens avec qui passer les fêtes, comprendre la population importante, délurée et partiellement névrosée de Poudlard.

    Pourquoi eux ? Parce qu’eux. Il n’y avait qu’une seule réponse, ils étaient ceux qu’il fallait fréquenter, les fils de riches, les gens plus ou moins biens avec qui la fête serait tout à fait mémorable, des gens qui une fois sortis de l’école lui seraient des contacts utiles. Et puis c’est bien connu, les filles les plus faciles sont les plus connues, les plus belles et les plus sottes. Alors il fallait connaître au moins une fille de chacune des trois catégories. Mais pour l’instant il fallait qu’il trouve l’AD. C’était un club qui s’amusait à apprendre les sortilèges. Lune était extrêmement doué dans ce domaine mais il fallait parfois savoir manipuler les gens pour s’amuser un peu. En fait il voyait cette expérience dans l’AD comme un bonus pour sa future carrière de professeur, et comme un malus si jamais il ne pouvait rien faire de plus que d’écouter les ordres de gamins qui lançaient des sortilèges basiques.

    Le vent fouettait son visage, ses pas l’avaient tiré hors de l’enceinte du château, il n’était pas assez couvert. Son mince pull qui était plus là pour lui donner un style qu’une quelconque chaleur ne faisait finalement office que de cache-cœur. Il sentait le froid pénétrer les tissus de ce petit bouclier comme le poison qui progresse dans les veines inlassablement. Il se posa bientôt contre un arbre, heureusement il n’avait pas fait d’orage aujourd’hui, les bouts de bois prendraient feu sans trop de problème.


    **Incendio.**

    Le tas de brindilles se consuma instantanément, Lune chercha d’autres morceaux de bois plus gros et n’en trouva guère plus de cinq qui étaient en fait des branches tombées à terre qui provenaient des arbres de la forêt interdite. Il en avait fait des petites bûches mais ce serait largement suffisant. La nuit était belle, il voulait profiter d’elle comme on profite d’une amie à laquelle on tient, ce qu’il ne savait pas forcément faire.

    On venait, quelqu’un approchait, comment quelqu’un pouvait-il être dehors à une heure aussi avancée sans être là pour une seule et bonne raison. Le feu. Serait-ce un professeur ou bien un élève en mal d’ami ? Une fille ou un garçon ? Un glaçon ou un tempérament tout feu tout flamme ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susi Diamentino
Gryffondor completement folle, en tête de l'AD
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 28
Statut : 7 ème année
Age du Perso : 18 ans
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   Mar 8 Juil - 0:55

Une nuit de plus ou une nuit de moins... Plus rien n'avait de sens de toute façon. Tout ce qui importait c'était de foncer! Avant de partir, il fallait faire tout son possible, montrer qu'il ne fallait pas tout accepter... Susi avait envie de vengeance, elle voulait ouvrir les yeux de ses camarades si passifs! Pourtant c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Depuis que Potter était partit il n'y avait plus vraiment de "modèle", on ne faisait que subir, obéir aux ordres, ne cherchant pas à aller plus loin, à comprendre de sois-même et à se forger une opinion.

C'est la tête emplie de pensées que la Gryffondor sortit de sa chambre. Elle en avait marre de faire les cents pas dans une pièce qu'elle connaissait déjà par coeur. Elle avait besoin d'air, de contempler les étoiler, tout en essayant de trouver le moyen de faire un monde meilleur. Idée stupide et impossible me direz-vous, car ce n'est pas une fille de 18 ans qui allait changer grand chose!

Breffons! Pas un chat dans les couloirs, pas une mouche dans le parc, les environs semblaient vidés d'être humains... Pourtant, non loin, une petite lumière illuminait les rives du lac. Il restait donc encore quelqu'un dans ce bas monde! Une personne avec qui passer le temps!

La jeune fille resserra un peu plus son manteau contre elle tout en avançant à petits pas vers le lac. C'était assez dangereux de sa part, elle ne savait pas ce qu'elle pourrait y trouver mais son intuition lui disait que ce n'était rien de bien méchant. Quoi que, avec les Serpentards on ne sait jamais à quoi s'attendre!

Finalement ce n'était rien d'autre qu'un jeune homme! La belle s'approcha et s'assit à ses côtés. Un peu de compagnie ne faisait de mal à personne, surtout en cette nuit d'hiver!




Je suis pas la seule à m'aventurer dehors lorsqu'il fait -15° à ce que je vois... J'espère que ça te dérange pas que je vienne te tenir compagnie, et puis comme disent les moldus, plus on est de fous plus on rit!



Elle sourit au jeune homme, tout en se demandant ce qu'il faisait là. C'était quand même pas très commun de sortir du château à une heure pareille, surtout lorsqu'il fait aussi froid! Mais bon, cette question elle pouvait se la poser à elle même. Bon, l'excuse pour elle c'était bien son esprit tordu, donc c'était encore compréhensible ^^!

_________________
Save me from this sadness it's coming
or take me before my smile it's dissolving

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune E. Raw
Serpentard, 7eme année
Serpentard, 7eme année
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   Mar 8 Juil - 22:27

    La nuit assourdissante hurlait son désarroi, la complainte passive des arbres pleurait son incompréhension, la chaleur latente de son feu consumait avec effervescence les dernières minutes de vie que lui octroyaient ces quelques morceaux de bois. Lune restait impassible son beau regard dans le flou, il voyait indistinctement les flammes danser d’un pas rapide et rythmé. La vie avait cessé d’avoir de l’emprise sur les choses depuis bien longtemps déjà, il était condamné à ne plus rire, simplement à regarder ce feu, se tarir et mourir.

    Et la fille ? La fille, elle n’était pas laide, ni trop belle ni trop moche, c’était une jolie fille. Une petite brunette, ni plus ni moins qu’une cinquième année, elle était chez les rouges et or et dans ses souvenirs c’était elle qui était la « dirigeante » de l’AD, s’il voulait s’y inscrire il fallait forcément en passer par elle. Mignonne ouvrit la conversation sur le sujet banal mais néanmoins exploitable qu’est celui de la raison de la présence ici de Lune.


    Lune » De toute évidence puisque je suis là aussi.

    Quand on énonce l’évidence Lune ne rétorque pas, de plus la fille était totalement dans le vrai, bien sûr le fait qu’elle dise ça pouvait aussi la faire passer pour une personne sans conversation mais après tout peu importait. Le déranger ? Evidemment que non puisque c’était des gens comme elle qu’il voulait fréquenter à présent. Sa maison ? Qui a dit que cela posait un problème, le fait était que Lune avait déjà compris depuis longtemps que l’intelligence n’appartenait pas exclusivement aux Aigles, que l’hégémonie du courage n’était pas aux Lions, que la totalité de la loyauté n’était pas chez les Blaireaux, mais que la grande majorité de la cupidité était chez lui.

    Lune » Je t’attendais.

    Rien de plus, une simple phrase composé d’un sujet et d’un verbe, elle aurait eu le don de refroidir l’ambiance s’il l’avait prononcé avec ce ton si particulier qu’il adoptait parfois, mais là dite ainsi cette phrase n’avait aucun sens particulier sinon une petite connotation calculatrice et un soupçon de sous-entendus.

    Lune » Je ne suis pas fou, mais tu veux bien me faire tourner la tête ?

    Les sous-entendus n’étaient plus de rigueur, maintenant le jeu pouvait commencer et Lune sentait que cette nuit au feu de bois serait plus amusante que toutes les autres passées jusqu’ici en ce début d’année. Comme ça elle connaissait les pauvres gens sans pouvoirs magiques ? Pour avoir fréquenter l’élite d’entre eux jusqu’à cet été même, pour avoir partagé des soirées sexuellement inoubliables et d’autres particulièrement arrosées il savait comment on pouvait s’amuser à la manière moldu. Qui n’était pas la mauvaise d’ailleurs, car n’étant pas capables de faire ce que les sorciers étaient aptes à réaliser ils jouaient beaucoup plus facilement de leurs charmes et de leurs corps. Le cerveau était d’ailleurs souvent mis en veilleuse pendant ces soirées.

    Lune » Cap ou pas.. De te dévêtir autant que moi ?

    Le petit sourire qui illuminait son visage était bien synonyme de jeu, il commençait à s’amuser et ses yeux bleu-vert pétillaient d’excitation. Alors petite fille jusqu’où sais-tu jouer ? Les défis ne lui avaient jamais fait peur et Elliot sentait que la soirée serait particulièrement festive. La Mignonne serait de ces amies, ou plus si affinités, d’ici la fin de la nuit. Quoi de plus romantique qu’un rencard au coin du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susi Diamentino
Gryffondor completement folle, en tête de l'AD
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 28
Statut : 7 ème année
Age du Perso : 18 ans
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   Mer 9 Juil - 16:22

Le jeune homme paraissait perdu dans ses pensées, en tout cas c'est ce que Susi tira comme conclusion... Il parlait à peine et ne semblait pas vraiment subjugué par la présence d'une jeune fille à ses côtés. Il est normal que lorsqu'on s'isole à une heure et à une température pareille on ne s'attende pas forcément à voir quelqu'un débarquer pour nous tenir compagnie!

Pourtant, le vert et argent sortit une réplique des plus mystérieuses, le genre de répliques qu'on entend dans les films de gangsters moldus, vous voyez le genre! Susi observa son interlocuteur avec une certaine curiosité.. Comment avait-il pu deviner qu'elle viendrait dans le parc aujourd'hui, à une heure si tardive et avec un temps à faire fuir les Hypogriphes ( Suspect ) Franchement il cachait quelque chose! Et croyez moi qu'en général quand on attend quelqu'un on cherche un endroit un peu plus approprié pour lui faire de la raison de cette attente! Et pourquoi donc l'attendait-il? En général ce n'était pas les Serpentards qui lui courraient après...

Mais bon, avec Darkane et Black, Susi ne savait plus vraiment à quoi s'attendre... Elles étaient prêtes à tout pour savoir ses intentions... Pourtant, prendre un élève de Serpentard aurait été stupide de leur part, elles chercheraient plutôt à prendre directement un Gryffondor afin que la dirigeante de l'A.D n'ait pas de soupçons... En bref, tous ces préjugés sur les maisons finissaient pas agacer la Gryffondor plus qu'autre chose! La jeune femme avait envie de pouvoir rencontrer quelqu'un sans se dire que celui-ci était trop gentil ou bien trop calculateur comme le faisaient la plupart des élèves...

Puis vint une autre phrase plus énigmatique encore que la précédente! Le jeune homme réussit à éveiller la curiosité de la Gryffondor plus encore et ce petit jeu qu'il essayait d'instaurer était bien celui auquel Susi aimait plus jouer... Et question tournage ^^ de tête, elle savait plutôt y faire en général... Enfin, elle n'y avait jamais joué avec ce genre d'individu alors les certitudes, elles n'en avait plus vraiment...


Te faire tourner la tête... Et bien, ça dépend de quelle façon tu veux que j'essaie de le faire...


La réponse fut plus rapide et directe qu'elle ne l'imaginait... Et vu ce qu'il lui demandait, il faudra qu'il trouve un moyen de vite les réchauffer =D Mais bon, question de cap ou pas cap, il n'avait aucun risque que Susi refuse... La jeune femme adorait les défit et prenait un malin plaisir à se ridiculiser juste pour faire amuser la galerie! Et cette nuit-ci, vu la façon par laquelle tout commençait, promettait d'être haute en couleurs!

Et bien... Comment refuser un défit pareil... Me prendre directement par les sentiments, ce n'est pas très gentil de ta part joli Serpentard...

Youplaboum... Le pull de la jeune femme alla se loger entre les mains du Serpentard, restait à savoir désormais, comment cette soirée allait finir et surtout ce qu'attendait le jeune homme de sa part...

_________________
Save me from this sadness it's coming
or take me before my smile it's dissolving

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune E. Raw
Serpentard, 7eme année
Serpentard, 7eme année
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   Jeu 17 Juil - 20:43

    Ménager la chèvre et le choux n’avait jamais été une technique qu’appréciait Lune, il préférait être direct du moins de temps en temps, quand l’interlocutrice était aussi mignonne et qu’il était dans ses intérêts de ne pas paraître rustre et aussi distant que l’était l’image des Serpents. Il préférait amadouer sa cible mais quand celle-ci était une jolie jeune fille de deux ans sa cadette il préférait draguer ouvertement, sans vergogne ni remords pour les supposés concurrents masculins qu’il pourrait avoir. Un petit-ami ? Sûrement qu’il était dans les moyens de la demoiselle de s’en procurer un mais… Si elle en avait eu un pourquoi fût-elle ici plutôt que dans les bras de son cher et tendre ?

    Et elle se montrait particulièrement agréable la mignonne, alors comme ça elle n’était pas du genre à refuser un défi ? Ou du moins pas un aussi anodin. Tant mieux, les choses se simplifiaient pour lui et il trouvait de plus en plus agréable cette soirée froide. Lui faire tourner la tête ? Elle n’en serait pas capable, il le savait et elle aussi, sûrement, dans son for intérieur, il n’était pas aussi accessible que ça, depuis quand était-il un être public ? Lune n’avait jamais donné que des représentations privées.


    Lune » A toi de voir mais si tu connais un moyen meilleur pour rendre dingue un garçon que de le tenir par là où ça fait du bien.

    Exagérer ? Non il se montrait juste très entreprenant et il voulait lui faire comprendre qu’il la trouvait à son goût. Mais avant qu’il ne commence à réfléchir à une autre façon d’entrer dans la couchette de la jeune fille il devait réfléchir à une stratégie pour qu’il puisse parvenir à sa fin. S’il ne parvenait pas à « ça » il ne pourrait pas à réaliser son avenir dans les temps impartis.

    Lune » Cap ou pas… De te laisser embrasser ?

    Une réponse ? Elle serait positive de toute façon non ? Pas qu’il se considérât comme irrésistible mais il avait cru comprendre qu’elle ne se laisserait pas mener dans ce petit jeu pour un simple baiser. Son sourire s’élargit, finalement les jeux de ceux avec qui il avait passé une partie de son été n’étaient pas si nuls, il pourrait peut être même s’amuser avec elle.

    Son regard s’était intensifié, Elliot ne la lâchait pas des yeux il appuya sur ses épaules et la fit s’allonger. Avant de l’embrasser il fut frappé par son odeur, Susi sentait plutôt… bon. Aussi incroyable que cela puisse paraître il était alors pris d’une sorte de remord, elle n’était peut être pas celle qu’il fallait pour l’aider. Mais là, à une dizaine de centimètres de son visage il ne pouvait plus arrêter la machine. Alors comme si c’était une habitude entre eux Lune approcha ses lèvres de celles de la jeune fille, ses yeux toujours ouverts souriaient pour lui puis se fermèrent. Il l’embrassa, avec toute la douceur dont il était capable, ce qui en surprendrait plus d’une qu’il avait embrassé avec une férocité presque sauvage. Mais n’allons pas plus loin, pour l’instant les histoires de langues dansant ensemble ne devait pas avoir lieu. Il se contentait de lui donner un baiser.


    Lune » Deux à zéro pour toi. Tu me donnes un défi chérie ?

    Ne croyez pas qu’il la considérait comme sa petite amie, c’était une sorte de mode il appelait toutes les filles chéries. Après dans une semaine ça serait sûrement autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui va fraîchement, va tendrement. {Susii
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fraîchement débarqué ?
» Attention ! Peinture fraîche
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Salade fraîche aux légumes ensoleillés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS
-
Sauter vers: