AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Regarder en arrière, juste une fois... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Dim 29 Juil - 1:15

Le lendemain de son entrevue avec la Directrice, Daniel savait qu'il ne pourrait pas résister, il devait y aller, juste une fois... Cela lui ferait du mal, oui, certes, mais sans doute souffrirait-il encore plus s'il n'allait pas leur rentre visite. Il espérait seulement pourvoir repartir, avoir la force de détacher ses yeux des pierres grises et sinistres, de retourner à la vie, à sa vie...

Ne prenant pas la peine de se vêtir correctement, il était à tel point désorienté qu'il enfila un jean usé jusqu'à la corde, un débardeur et une chemise noire. Il passa par dessus tout cela une grande cape sombre, et glissa sa baguette dans une poche intérieure.

Là, il s'arrêta un moment, hésitant. Devait-il vraiment y aller ? Ne pouvait-il pas tout simplement oublier et continuer à vivre comme il le faisait ?

La réponse vint d'elle même : le coeur serré, Daniel revoyait le visage de la femme devant lui, comme si elle avait voulu lui parler, l'embrasser, encore...

Serrant les dents, le docteur sortit de son bureau. Il était tôt, le soleil n'était pas levé, et par conséquent il avait deux ou trois bonnes heures devant lui.
Connaissant Poudlard comme sa poche, il se dirigea vers les grilles, puis partit discrètement. Là, ce fut la brume qui le guida. Plus elle devenait épaisse et lourde, plus il savait qu'il approchait. Et enfin, il aperçut une slhouette sombre et immobile se dessiner à travers le voile gris de la brume. L'arbre mort, resté là depuis des années, qui indiquait l'entrée du cimetière.

Daniel ralentit son pas pour entrer, comme s'il ne voulait pas déranger le repos des âmes. Quelques graviers crissèrent sous ses semelles, un léger vent sifflait en zigzagant à travers les branches. Il faisait plus foid ici qu'ailleurs, plus sombre aussi.

Au bout de quelques minutes, il la trouva enfin. Posté devant la pierre où étaient gravés à tout jamais les noms de sa défunte femme et de son petit frère mort tout jeune, Daniel regretta presque d'être venu.
il demeura silencieux quelques minutes, puis dans un murmure qui s'envola immédiatement, emporté par le froid du vent, souffla :

"Tu me manques, Kane..."

Il n'ajouta pas un mot, de peur de craquer, comme chaque fois.

Ainsi, il demeura les yeux perdus dans le vague, essayant de toutes ses forces de vider le trop plein de désespoir que contenait son coeur. Il le fallait, car sans ça il ne pourrait pas continuer à exercer son métier correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Dark
Neutre
avatar

Nombre de messages : 479
Age : 31
Statut : Dans une impasse...
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 11/03/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mar 14 Aoû - 15:33

Andréa n'était pas venue là depuis fort longtemps. Enfin si, le cimetière était un endroit qu'elle connaissait fort bien, mais il y'avait un endroit qu'elle évitait toujours, près duquel elle ne voulait pas approcher.
Mais aujourd'hui elle avait décidé de s'y rendre. Elle s'était enfoncé dans ce cimetière sombre, dans une partie ou elle n'avait plus mis les pied depuis longtemps. Ici se trouvait la tombe de ses parents.

Elle s'approcha doucement et s'agenouilla. Aucune larme ne sortit. Andréa se contenta de fixer leur tombe, puis de repartir sans un mot.
C'est semaines passées a réfléchir lui avaient été bénéfiques. Elle était plus fort à présent.

Lorsqu'elle reparti, elle vit un homme, le regard perdu dans le vague. Elle ne voulait pas le déranger mais elle reconnu le Docteur Fox, le psycologue de Poudlard. Elle n'était jamais allée le voir et pourtant elle aurait mieux fait. Mais maintenant elle n'en aurait plus vraiment besoin. Elle s'approcha doucement de lui.


Il est difficile d eperdre des personnes que l'on aime.

Elle avait murmuré sa phrase comme pour ne pa briser le silence qui regnait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mer 15 Aoû - 5:37

Malgré lui, il revoyait son visage, entendait sa voix, comme si elle l'appelait encore, comme si elle lui parlait, lui disait qu'elle l'aimait, et qu'elle l'aimerait toujours. Tout ces mots qui réchauffent le coeur lorsqu'ils sont prononcés avec tant de sincérités. Mais elle n'était plus là, seuls les souvenirs restaient, bien cachés dans le coeur de Daniel, comme à la fois un poison violent qui lui faisait mal, et un précieux trésor qui reflétait tout ce qu'il était, tout ce qu'il aimait.

Il ne bougeait pas, mais ses pensées vagabondaient, s'envolaient...

Il est difficile de perdre des personnes que l'on aime.

Etait-ce le souffle du vent ? Non, ce souffle là avait un sens...

Daniel n'osa tout d'abord pas se tourner vers la personne qui venait de murmurer ses paroles. Il se contenta d'un timide sourire amer, et d'un simple :

"Oui."

Il n'était pas vraiment honteux d'avoir été prit dans cet instant de nostalgie, il avait l'esprit seulement quelque peu embrumé ce matin, tout comme l'était le cimetière.
Après quelques secondes durant lesquelles il demeura immobile, Daniel regarda la jeune femme qui lui avait adressé la parole. Elle était jeune, certainement une élève...

"...mais elles continuent de vivre à travers nous, c'est pour cette raison qu'il ne vaut pas rester dans le passé..." ajouta-t-il avec douceur.

Alors même qu'il prononçait ses paroles, il se dit mentalement qu'il était difficile de suivre ces conseils-là, et que lui-même ferait mieux de s'y atteler au lieu de les prodiguer.

Il regarda la jeune femme plus attentivement, il ne lui semblait pas l'avoir déjà croisé, mais il avait vu tant d'élève, en particulier dans la Grande Salle, qu'il lui serait impossible de le jurer.

Il ouvrit la bouche pour lui demander son nom, mais il se rendit compte qu'aucun son ne sortait, simplement car il n'avait pas le coeur à parler. Il lui fallait quelques minutes pour sortir de cette torpeur dans laquelle il s'était enfermé quelques minutes.

Il se contenta donc de rabattre sur lui les deux pans de sa cape, comme si il était soudain prit de froid.
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Dark
Neutre
avatar

Nombre de messages : 479
Age : 31
Statut : Dans une impasse...
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 11/03/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Jeu 16 Aoû - 12:41

Le Docteur Fox n'osa tout d'abord pas la regarder puis après quelques instant leva son regard vers elle. Certes, Andréa savait qu'il ne la connaissait pas. Ellle n'avait jamais eut de rendez vous avec lui et pourtant elle en aurait eut besoin! Etant donné le nombre important d'élève il ne pouvait se rappeler d'elle.

Il ne faut pas vivre dans le passé, mais ce n'est pas évident d'avancer lorsqu'une partie de nous même est morte.

Andréa l'observait attentivement. Son métier était de soigner le mentale des gens en quelque sorte. Mais la jeune fille compris à cet instant, que lui aussi souffrait. Comment pouvait il aider les autres alors que lui même en avait besoin?!

Il ouvrit la bouche, puis se ravisa. Il s'emitoufla dans sa cape. L'air n'était pourtant pas froid malgré l'heure qu'il était.
Elle se rapprocha de lui pour pouvoir distinguer les noms sur la tombe.
Puis elle décida de rompre a nouveau le silence, tout en gardant ce ton susurant qu'elle avait eut depuis le début de la conversation.


Je m'appel Andréa Dark je suis l'une des élèves de Poudlard. J'ai perdu mes parents il y'a quelques années de cela. Je sais ce que vous ressentez.

Pourquoi lui avait elle dit cela? Elle ne le savait pas. Peut etre pour lui montrer qu'a cet instant il n'était pas le seul à souffrir de la perte d'êtres chèrs...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Dim 19 Aoû - 4:58

*Il ne faut pas vivre dans le passé....Non...ne pas le regarder...jamais...sinon on ne peut plus s'en défaire...*

C'était des mots que Daniel se répétait sans cesse, comme un echo, essayant de se contraindre lui-même, toujours... Il était parfois à la limite de basculer, de tomber dans le noir, les larmes, les cris de rage qui s'adressaient à personne en particulier. A cet instant, c'était le cas...ou du moins ce fut le cas durant quelques secondes, imperceptibles, durant lesquelles sa machoire se serra avec force, ses yeux se baissèrent, et l'un de ses poings se ferma doucement.
Quelques secondes seulement...de liberté...la liberté de laisser aller tout ce qu'il garde enfermé au fond de lui. Mais lorsqu'il releva les yeux, son visage avait reprit son air habituel, détendu, doux. En regardant bien, on pouvait voir dans ses yeux le reflet de son passé, qui lui donnait un regard parfois nostalgique. Mais c'était souvent interprêté d'une manière différente...

La jeune fille se présenta, poliment, expliquant qu'elle aussi avait une situation difficile à gérer, et qu'elle le comprenait. Bien évidamment, dans ces moments là, on est tenté de se dire que c'est impossible, que personne ne peut nous comprendre...Mais en réalité, ce n'est pas totalement vrai.

A la suite de cela, Daniel ne savait pas quoi ajouter. Que pouvait-il dire ? "Oui, en effet" ? Ou bien "Non, vous ne savez pas...".
Ni l'un ni l'autre, souvent le silence signifie bien plus que des mots, et là, il était pesant.

Il se contenta de se présenter, d'un ton neutre :

"Je suis Daniel Fox, enchanté de vous connaitre, même si ce n'est peut-être pas l'endroit idéal pour une première rencontre..."

En effet, un cimetière, sauf exception, c'était pas le lieu auquel on pense en premier pour fixer un rendez-vous. Le docteur eut un sourire timide, il se disait déjà que, probablement, son apparence d'homme sans soucis allait être découverte comme fausse par cette jeune fille. Il ne pourrait sans doute pas jouer avec son masque, comme il le faisait de coutume.

"Je pense qu'il n'est pas bon de rester ici... Que diriez-vous si vous faisions le chemin du retour ensemble ? La journée commence, vous avez sans doute des cours, et j'ai mon bureau à ouvrir..."

Mais peut-être ignorait-elle qui il était... alors il le précisa :

"Vous m'avez peut-être déjà vu, j'ai été nommé psychologue de cette prestigieuse école qu'est Poudlard".
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Dark
Neutre
avatar

Nombre de messages : 479
Age : 31
Statut : Dans une impasse...
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 11/03/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Dim 19 Aoû - 22:03

Il ne parlait pas, il restait là, silencieux, les poings serrés. La jeune fille ne disait rien, respectant ce silence qui s'était imposé entre eux.
Elle savait ce qu'il ressentait, ou en tout cas, elle en avait une idée. Chaque souffrances, chaque perte est différente en fonction des evenements et des personnes. Mais la souffrance reste quelque chose d'universel. On a mal, envi de pleurer, de hurler toute la rage qu'il y a en nous, et ce , peut importe pourquoi, peut importe que ca soit la mort d'un ou plusieur etre chers, la rupture d'avec la personne que l'on aime plus que tout.

Elle attendit donc patiemment que le Docteur Fox reprenne ses esprits. Au bout de quelques minutes, il rompit ce silence qui les entourait et se présenta à la jeune fille. Elle le laissa parler. Il lui proposa de partir d'ici ajoutant qu'un cimetière n'était pas un lieu très.......... recommandable, ce qui fit sourir la jeune fille.


En effet c'est un peu glauque ici. Cela dit c'est un endroit ou je passe beaucoup de temps Docteur Fox. C'est le seul endroit où l'on peut trouver un minimum de tranquilité.

Elle le suivit donc en direction du château où effecivement, ses cours allaient commencer d'ici peu. Elle n'avait pas spécialement envi d'y aller ce matin, mais en avait elle le choix?

Je vous ai effectivement déja vu Monsieur. Poudlard est immense, mais une nouvelle tête se remarque très vite!!
Vous devez avoir énormément de travail au vu du nombre d'éleve et de la situation actuelle.


Elle ne désirait pas s'étendre sur le sujet de leurs proches décédés. Cela relevait de la vie privée du Docteur Fox et elle n'avait pas à s'en mêler. Ce n'était pas elle le psycologue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mar 21 Aoû - 21:54

De la tranquilité dans le cimetière il y en avait, c'était certain... L'âme des défunts ne font pas vraiment de bruit.

"C'est un lieu calme, c'est vrai, mais pas pour mon coeur."

Il regretta d'avoir prononcé cette phrase au moment même où les mots franchissaient ses lèvres, mais il était déjà trop tard. Il se tut donc, fixant au loin devant lui. Ils avaient commencés à marcher d'un pas lent en direction de la sortie du cimetière, vers Poudlard.
Daniel ne pensait qu'à une chose, parvenir à retrouver ses esprits avant que l'heure d'ouvrir son bureau n'arrive. Cela allait être chose difficile, vu l'état dans lequel il se trouvait, mais il en avait l'habitude. Il avait développé la faculté de changer assez rapidement d'état, ce qui fait qu'il passait vite de la tristesse à la sérénité. Malheureusement, cet effet marchait également dans l'autre sens, et il lui arrivait parfois de retomber rapidement, seulement à cause d'une phrase, d'un mot, d'un événement.

Il écouta les paroles d'Andréa, se concentrant dessus comme pour l'aider à revenir à la réalité. Il eut même un sourire à sa dernière remarque.

"Oui, en effet, la situation actuelle n'est pas vraiment propice aux effusions de joies, mais c'est plutôt l'inverse... J'essaie d'aider du mieux que je peux, mais parfois ça n'est pas simple, car j'ai tendance à faire plus que ce que je ne devrais...et quelqu'un qui ne veut pas remonter la pente de peut être aidé. C'est triste à dire, mais c'est ainsi. On a beau l'entourer de toute l'affection du monde, parfois cela ne suffit pas, si elle même ne veut pas être sauvée..."


Il avait parlé comme si personne ne l'écoutait, plus pour lui-même en fait. Il avait besoin de faire le point, de prendre un peu de recul.
Mais il se rendit vite compte que ce n'était pas vraiment la meilleure façon de lancer un dialogue, alors il ajouta :

"Et vous, mademoiselle, vous êtes en quelle année ? J'étais à Poudlard également, mais à Serdaigle..."
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Dark
Neutre
avatar

Nombre de messages : 479
Age : 31
Statut : Dans une impasse...
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 11/03/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mar 21 Aoû - 22:50

Décidemment, le Docteur Fox était sacrément perturbé à cet instant. C'était plutôt lui qui aurait besoin d'un psy.....
Mais bon personne ne pouvait prétendre n'avoir aucun souci dans ce monde, chacun avait sa part de malheur et il ne pouvait faire exeption.
Elle ne fit aucune remarque suite à cette phrase qui selon elle, avait été prononcée par mégarde.

Ils avancaient, chacun ayant des pensées bien a lui. Andréa elle, à ce moment précis, pensait a Gabriel. Il lui manquait terriblement, mais elle s'était faite une raison. Elle l'avait trahi de la pire manière qu'il soit et jamais elle ne pourrait se faire pardonner. Elle devait maintenant vivre avec le poids de sa trahison. Andréa savait qu'elle ne pourrait plus aimer apres lui.
Tout ce qu'elle avait, toutes les personnes qu'elle aimait, disparaissaient. Elle avait fini par penser que tout ça était de sa faute et c'est pourquoi elle ne s'attacherait plus à personne.


Vous savez, on peut croire que certain ne veulent pas remonter la pente comme vous dites, mais tout le monde, au fond de soi à envi de s'en sortir. Même si certain prétende aimer vivre dans la souffrance ce n'est que pur mensonge. Personne n'aime ça. Tout simplement on s'y habitu et on apprend a vivre avec. Alors on croit que l'on à pas besoin d'aide.....

Etait-ce l'effet psy qui la faisait parler ainsi? Elle ne le connaissait pas et commenciat à se livrer!! Elle s'en rendit vite compte et se tut soudainement. Elle jeta un rapide coup d'oeil en direction de Docteur.

Il avait dis qu'il était a Serdaigle......... TOUT!!! Absolument TOUT le rammenait dans ses pensées!! Comment pouvait elle "remonter la pente avec tout ca!!!" Une larme s'achappa contre sa volonté mais elle l'essuya rapidement.


Serdaigle est une bonne maison....
Moi je suis en dernière année à Serpentard. Je vais bientot devoir quitter Poudlard, cette grande école. On s'y attache en fin de compte. Mais bon il faut voir le bon coté des choses, ce qui nous attend après est tout aussi palpitant.
Et vous, pourquoi avoir choisi de travailler dans cette école?


Ils marchaient à pas lents, comme si aucun des deux ne voulait réellement rentrer au château où une longue journée les attendait. Une longue journée où ils devraient mettre de cotés leur problèmes alors que ces derniers les obsedaient....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mer 22 Aoû - 0:19

Les paroles d'Andréa étaient pleines de bon sens, Daniel ne pouvait que le constater. Mais lorsqu'une personne est persuadée qu'elle n'a pas droit au bonheur, lorsqu'elle sacrifie une partie, voire toute sa liberté pour les personnes qu'elle aime le plus, en faisant semblant d'être heureuse car elle pense ne pas avoir le choix, il est bien difficile de la convaincre du contraire.

Daniel avait été confronté à ce genre de personne, celles qui ont tellement souffert qu'elles n'ont plus la force de se battre. Et il se sentait désarmé face à tout cela. Il était psychologue, oui, mais également sensible et humain. Il avait ses sentiments, ses émotions, ses faiblesses.

Andréa lui parla de Poudlard, et Daniel, bien qu'étant malheureusement noyé dans des sentiments trop lourds pour lui, avait encore son instinct protecteur en éveil... Il y avait quelque chose sous les propos de la jeune fille... Des souvenirs peut-être... Elle avait relevé le nom de sa maison, alors que les Serpentards avaient la réputation de n'aimer que leur propre maison... Mais après tout, peut-être que les choses changent...
Ou alors, c'était peut-être autre chose...

Daniel eut une hésitation lorsqu'elle lui demanda quelles étaient ses motivations pour venir travailler à Poudlard. Il aurait été quelqu'un de froid et insensible, il lui aurait répliqué que cela ne la regardait pas. Mais il n'était pas comme ça, sans quoi il n'aurait certainement jamais exercé ce métier.

"J'étais moi-même un élève assez renfermé lorsque j'étais plus jeune. J'ai été marqué par cette période difficile qu'est l'adolescence, et je me suis promi qu'un jour j'aiderais à mon tour les jeunes à y voir plus clair. Puis j'ai changé un peu d'avis, et de voie. J'ai étudié la psychologie dans une université moldue, et je suis devenu "profiler" pour le Ministère, j'y ai travaillé pas mal de temps... et finalement...je suis revenu à sur ma première décision, alors j'ai demandé à venir ici."

L'essentiel était là, seulement ce qu'il pouvait se permettre de dire, et encore, tout n'était pas franchement exact. Mais qu'importe, c'était globalement la vérité. Il n'allait certainement pas lui raconter sa vie.

"Je ne suis pas un sujet de conversation très intéressant à vrai dire... Parlez-moi plutôt de vous. Avez-vous...toujours su que vous étiez une sorcière ? Vous êtes à Poudlard depuis vos 11 ans ?"


Des questions, enchainées, qui laissait à Daniel le temps de se remettre d'aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Dark
Neutre
avatar

Nombre de messages : 479
Age : 31
Statut : Dans une impasse...
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 11/03/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   Mer 22 Aoû - 21:46

La jeune fille s'était elle même surprise avec ses propres paroles. Mais au fond d'elle, elle savait qu'elle faisait parti des gens dont parlait le Docteur Fox. Elle était une jeune fille pertutbée qui avait vu ses parents mourir, était devenu alcoolique, et avait perdu l'amour de sa vie pour se renfermer d'avantage dans l'alcool à l'age de 17ans.
Même si ce dernier point était reglé, le reste persistait. Elle savait également qu'elle avait besoin de voir quelqu'un, mais elle ne l'avait jamais voulu et encore plus maintenant.
Quand un bonheur arrivait pour Andréa, il était toujours suivit d'un malheur encore plus grand.


Vous avez de la chance, vous avez toujours su ce que vous vous vouliez faire. Moi, pour le moment, je ne suis sur de rien ce qui est quelque peu embettant étant donné que la fin de l'année approche.

Il lui posa également des questions plus personnelle comme savait le faire tout bon psy! Andréa ne répondit pas tout de suite, se contentant d'un petit sourir. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas répondre, seulement elle devait faire attention à ce qu'elle allait dire. Elle était en face d'un psycologue, son métier étant d'analyse les gens.

Oui j'ai sus que j'étais sorcière des mon plus jeune âges. Mes parents étaient également sorciers. J'ai fais mes premières années d'études en France, j'y ai vécu l'année de mes 11ans, et je suis arrivée a Poudlard quand j'avais 14ans. Le changement n'a pas été facile les premiers mois mais je me suis vite adaptée.

Elle se contenta simplement de répondre à ses questions et de ne pas en dire d'avantage. S'il voulait en savoir plus, elle aviserait sur le moment.
Ils machaient toujours en direction du château qui avait l'air bien lointain. L'air était fraid mais pas froid, et Andréa appréciait ce contact sur sa peau.
Elle regardait le Docteur. C'était son habitude de chercher la moindre faille chez les gens. Mais elle n'avait aucunement envi d'être désagréable avec cet homme qui lui était sympathique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Regarder en arrière, juste une fois... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regarder en arrière, juste une fois... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour la première fois... [Libre]
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ? »
» Je suis là, me voilà, c'est petit et c'est trop drôle tout à la fois [LIBRE]
» Il était une fois.... [[Libre]]
» Happy Birthday ? ft Liu Yu Wan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Les Rencontres
-
Sauter vers: