AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les camps opposés se réveillent...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Torben B
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Dim 2 Sep - 19:16

Torben Badenov était seul. Enfin pas tout à fait seul. Pas moi de quatre aurors le cernaient. Tous ses alliés, mangemorts, Inferis, loups-garous, étaient morts ou en fuite. Ils l'avaient laissé ici sans le moindre remord. Torben ne leur en voulait pas pour ça. Il aurait sans doute fait la même chose, et ce depuis longtemps. Il avait néanmoins rempli ses objectfis. Il avait pu observé et analyser la valeur des aurors. Le seul petit accroc est qu'il faut rester en vie pour profiter de telles observations, et là, Torben devait avouer que c'était plutôt mal partit. Il avait une plaie à l'épaule, provoquée par le sort d'explulsion d'un auror. Il avait une grande blessure dans le dos, et le morceau de carreau brisé s'était enfoncé encore plus profondément dans son dos. Il devait saigner abondamment d'après l'engourdissement qui commençait à s'étendre a tout son corps. Par miracle, le sort de crache-limaces semblait avoir été levé. Son corps n'était que douleur, et il sentit la folie achever les dernières barrières de son esprit. Avec un sourire, Torben Badenov se releva et fit face à ses ennemis.

Il ne tomberait pas seul, il en fit le serment. Il ne renoncerait pas non plus, car la honte du déshonneur lui serait insupportable. Il n'y aurait pas de quartiers, pas de rémissions. Ses adversaires ne l'auront pas vivant. Avec un cri de rage, il acheva de se redresser, toujours un petit sourire aux lèvres. Il leva sa baguette et balança un "DOLORIS" informulé sur l'auror aux cheveux roses. Elle se plia de douleur, et il y mit toutes ses forces, toute sa colère. Il la fit souffrir comme il n'avait jamais fait souffrir quelqu'un. Il allait la tuer, lorsqu'il fut mit à terre par un autre sort. Il se remit debout et lança un "STUPEFIX" sur la dénommée Leandra. Mais l'autre auror n'agissait plus, et Torben sentait une autre présence. Peut être un allié, mais ce n'était pas sûr. Ne se fier qu'a soi, toujours. C'est la seule façon de survivre. Torben essaya de se remmettre debout, mais ses jambes de répondaient plus aux ordres que son cerveau tentait de transmettre. Une bulle de sang éclata au coin des lèvres de l'ancien officier estonien, et le sang se mit à couler de sa bouche
Revenir en haut Aller en bas
Torben B
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Dim 2 Sep - 20:24

Torben voyait des étoiles danser devant ses yeux. Des tâches noires lui brouillaient la vue alors qu'une espèce de sonnerie le rendait presque sourd. Il ne percevait plus grand chose autour de lui. quelques mouvements flous, des bruits sourds, une personne qui haletait. Tout semblait tourner autour de lui, alors qu'il prenait de plus en plus consience des lents battements de son coeur, de plus en plus espacés. Il essaya de se tirer en avant avec ses bras, mais il ne réussit même pas à bouger. Il ne sentait même plus la douleur. Juste un battement sourd dans son poitrail. BOUM....BOUM.........BOUM............................BOUM

Torben savait qu'il ne lui restait que peu de temps, aussi tenta t'il désespérement de se soigner, mais sa baguette magique n'était même plus entre ses mains. Où était son épée? Le jeune mangemort la supposait toujours à sa ceinture, mais rien n'était moins sûr. Ses pensées se firent de moins en moins rapides et il sentit que c'était la fin, que Torben Badenov, fléau des bêtes, allait mourir ici, dans une sordide boutique de confiseries, dans une guerre qui ne le concernait pas.


"Relève toi."
lui dit une voix à l'oreille, une voix qu'il connaissait. Une voix qui éclata d'un rire sans joie.

Torben releva la tête et vit un jeune homme devant lui. Tout était noir autour d'eux. L'homme était plutôt grand, les cheveux aussi sombres que la nuit. Il avait le teint plutôt pâle, ainsi qu'une cicatrise le long de sa mâchoire. Lui. Ou plutôt son "autre" Lui. Il souriait d'un air confiant.

Torben essaya de faire ce que l'"autre" lui disait, mais il ne parvint qu'à se retourner et à se mettre sur le dos. Il ferma les yeux alors que la douleur dans son dos se relança, ainsi que ses autres blessures. Il ne voyait plus l'"autre", mais il savait qu'il était toujours ici, et entendait toujours son rire dans sa tête.

Il ouvrit doucement les yeux, aveuglés par la lumière. Les larmes vinrent lui noyer les paupières, le soleil brûlant ses yeux. Il dû les refermer aussitôt. Il sentit le vent sur son visage et entendait des bruits autour de lui. Il rouvrit les yeux et vit une jeune femme debout devant lui, qui lui souriait d'un air qui se voulait rassurant. Il ne la reconnaissait pas mais son très joli visage lui rappelait quelque chose. Il ne la quitta pas des yeux, cherchant sa bagutte avec sa main, tatonnant le sol à la recherche de son bien
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Shupsuey
Vendeuse de Bonbons & completement félée
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Statut : dans le repère secret de SpiderSerpillère
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Dim 2 Sep - 21:18

Ils s'échappaient tous ... L'autre avec ces toutous pas zentils du tout.Et la cinglée avec des morts vivants sous le bras.
HA d'ailleurs le malade au tout avait "gentillement" What a Face nettoyé la rue, avec un espèce de machin très grand et très ... tout moche pas beau XD.
Bon bref il restait plus que l'autre énergumène qui lui avait pétouillé les dents ... Ce petit salopio, qui ...


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh

Ce cri n'avait plus rien à voir avec ceux d'hystérique qu'elle poussait habituellement. Na c'était plutôt un moyen d'évacuer la douleur qui venait se diffuser dans son corps. Le mangemort utilisait la torture sur la jeune femme aux cheveux couleur bubble gum. N'y tenant pas, Atomic Girl tomba à genoux, jamais elle n'avait connu pareille douleur. Ho na jamais, et plus jamais elle n'aimerait vivre une nouvelle fois cette épreuve. Poussant des gémissements, Que tout ça cesse. Certains aurait voulut mourir, mais Atomic Girl tient trop à la vie.

De la haine envers cemangemort qui usait de son dernier espoir de vaincre le camp ennemi. Nan juste de la pitié. Oui Lilith avait pitié d'être aussi abject. Puis tout cessa, la jeune femme reprit son souffle ... Serrant sa baguette, elle jeta un regard vers cet homme. il baiganit dans son sang, à l'agonie. Seul les mangemorts serainet capable de ne pas le sauver. Mais elle, même s'il voulait sa mort. Elle ne pouvait se résoudre à avoir la mort de quelqu'un sur la conscience. Aussi péniblement elle se releva. le corps endolori, meurtri. Elle s'avança lentement vers lui. Sentant une main qui tentait en vain de l'agripper.

Elle pointa sa baguette sur l'inconnu briseur de dents. Scène étrange que voici, une jeune femme aux cheveux rose pointant sa baguette sur un homme à l'agonie. La lueur verte de la marque éclairant la rue qui perçait l'ouverture du magasin en ruine. Et dire qu'elle ne l'avais que depuis deux ou trois mois ... Oh Mon Dieu ... Et lui qui se vidait de son sang sur sa moquette toute rose. Des étincelles roses et jaunes jaillirentde sa bageutte, mais la jeune femme ne pouvait se résoudre. Aucun sortilège ne pouvait en sortir.


[Torben j'ai faitencore plus mélo que toi cheers]

_________________


Dernière édition par le Jeu 6 Sep - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 3:21

[HJ: ton infirmière arrive Torbien What a Face ]



*tant pis, Peter devra se débrouiller sans moi, je sens que Torben est en danger*

La jeune mangemorte quitta Peter des yeux pour chercher son nouveau cheri des yeux dans le chemin de traverse. Elle ne le voyait nule part. Et s'il était resté dans la boutique?oh mon dieux, qu'elle avait été stupide de se préoccuper de l'auror plutôt que de sa pomme. Sans réfléchir, elle abandonna Peter et couru en longeant les murs jusqu'à la boutique sans se faire repérer. Quand elle pénétra dans cette dernière, son coeur fit un bond. Torben était encerclé par des aurors, gravement blessé par ces derniers. Tant pis, elle devait arrêter de se cacher et allait l'aider. Elle eut le nez de se dépecher, son mangemort se trouvait face à plusieurs aurors, en mauvaise posture.

Ne pouvant plus se retenir d'intervenir, l'enseignante rabattu son capuchon sur sa tête pour que l'on ne puisse pas voir son visage et couru auprès de Torben. Elle adressa un discret signe de la tête à sa soeur et s'agenouilla auprès de Torben. Se fut avec horreur qu'elle le vit perdre autant de sang? Sans plus attendre, elle lui enleva le morceau brisé qu'il avait dans le dos. Il laissa échapper un soupir de soufrance mais peu importe. Elle prit sa baguette et commença à le soigner du mieux qu'elle pouvait, toujours son capuchon sur la tête. Elle comptait bien évidement su rson sort de protection pour les protéger le temps qu'elle s'occupe de l'homme. Elle le renforça à l'aide d'un sortiège de magie noir.Reportant son attention sur Torben, elle prit la baguette de ce dernier et lui remis tout de suite. Elle déposa un léger baiser sur son front et lui chuchota à l'oreille des mots que seule le jeune homme pouvait entendre.



'-Tiens toi tranquille. On s'occupe de tout. Reste calme, tu as perdu beaucoup de sang mon amour'


Puis, rabattant encore plus son capuchon sur son visage, elle se leva et se mis devant Torben, pour le protéger sur son sortillège échouait. Elle se leva de toute sa grace et sa prestance. Puis, elle pointa sa baguette en direction des aurors. Elle voulait leur montrer qu'elle ne lachera pas l'affaire, et qu'elle était prête à se battre pour protéger Torben


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owen McGregor
Auror
Auror
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Statut : Ben... là... Mais si... regarde sous la barbe
Age du Perso : 43 ans
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 9:49

Le Mangemort aux Loups Gaous veanit de transplaner abandonnant les quelques Loups qu'Owen avait tué avec son dernier sort. Voyant qu'il n'avait plus rien à craindre de se côté là, il fit volte face et vit avec stupeur que les Inferis disparaisaient eux aussi. Les Mangemorts abandonnaient. Sauf un, le premier qu'il avait aperçu, Le dénomé "Badenov". Il était alongé dans une mar de sang au beau milieu de la confiserie de Lilith. Dans un dernier éspoir il leva sa baguette jettant un Doloris sur la jeune propriétaire de la boutique qui se tenait à côté d'Owen. Lilith tomba à terre, tordu par la douleur. Owen leva sa baguette et d'un seul coup, il fit retomber le Mangemort à terre afin que son sort s'arrette. Puis, il lança un Stupefix et commença à se laisser mourir, encerclé.

Lillith se precipita vers lui au moment où une jeune femme tranplana. Owen ne la connaissait pas, mais cette jeune femme se pencha sur Badenov et sembla vouloir le soiner, aussi Owen ne relacha-t-il pas son etreinte sur sa baguette, qu'il tenait encore fermemant dans sa main. Pret à toutes éventualité, même celle de se battre contre une jeune femme qui ne se faisait pas menacente (pour le moment). Il regarda autout de lui, mais il ne trouva pas Peter, il ne restait plus qu'une poignée d'Auror, encore debout et Owen put voir que certain étaient bien amochés. Lui aussi devait faire peine à voir. Il sentait le sang couler d'une de ses lèvres et coaguler dans sa barbe. Il avait pris des coups à force de se faire envoyer dans les murs, mais ce n'était rien comparé au Mangemort. Owen se tint donc près à un nouveau duel, qu'il voulait néanmoins éviter.


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 13:53

Les loups-garous et inferis disparaissaient...le mangemort qui l'avait enlevé un peu plus tôt était étendu par terre, baignant dans son sang. Une sorcière apparue. Elle se dirigea vers le mangemort, puis le soigna et l'embrassa sur le front. Pendant tout ce temps, aucun des aurors n'avaient bougés, gardant simplement leur baguette en main, observant la scène. Elia en profita pour récupérer un peu tout en restant attentive. Sa blessure lui faisait toujours mal, mais apparement le sang s'arrêtait de couler.

La mangemort se releva et était maintenant debout, face au groupe d'aurors. Personne ne faisait rien, se fusillant du regard. Tout le monde attendait que quelqu'un se décide à faire quelque chose, pour pouvoir contre attaquer.

Elia réfléchit rapidement. La sorcière avaitl'air résolue a faire tout ce qui était en son pouvoir pour sauver l'homme allongé derrière elle...Tant pis si elle prenait des coups, Elia ne voulait pas rester sans rien faire. Elle pointa alors sa baguette sur la mangemort dans le silence tendu qui c'était installé, Elle prit son courage à de mains et lança :


- Expelliarmus !

[HJ: voilàà édité xD]


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Krystel
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 15:52

[mode je sais pas quoi on XD]


Vouli voulou, Kya ayant enlevée son post, il va vous falloir éditer
Pour ma part c'est fait ^^

[mode je sais pas quoi off]
Revenir en haut Aller en bas
Torben B
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 16:05

Torben ne trouvait pas sa baguette et se sentait de plus en plus mal. Il sentait ses blessures se réveiller au fur et à mesure que la vie revenait en lui. C'était bon signe, mais la douleur était tout de même plutôt aigue. C'est que sa laisse des traces un bout de verre dans le dos! Il reprenait doucement son souffle alors qu'une personne vint s'accroupir au dessus de lui. Il fut retourner doucement, et une main ferme agrippa le morceau de verre et le tira d'un coup sec, faisant gicler un peu plus de sang encore. torben faillait sombrer dans l'inconscience alors qu'il se sentait de plus en plus affaibli. Le rire dément de son "autre" avait arrété de résonner à ses oreilles, ce qui le poussa à s'accrocher de toutes ses forces à la vie. Comment cela se faisait-il? Etait-il enfin débarassé de l'"autre"?

La douleur ne disparut pas, néanmoinsTorben senti ses blessures se refermer, doucement, mais elles étaient encore trop récentes et trop graves pour être complétement guérries. Il sentit sa baguette lui revenir dans les mains, en même temps qu'il ressentait la magie revenir en lui. Sensation étrange, mais plutôt agréable compte tenu de la situation. Au même moment qu'il serrait sa baguette avec une poigne plutôt faible, il sentit qu'une femme lui embrasser le front. Cela l'apaisa un instant, mais il ne voyait toujours rien, ses yeux ne lui montrant qu'un vaste brouillard. Il espérait que ce n'était que temporaire. Oui, la vue lui revenait peu à peu, c'était juste à cause de ce maudit soleil qui se reflétait sur les morceaux de vitre brisés.

Ce qu'il vit le ravit au plus haut point, un magasin complétement dévasté, du sang partout, des cadavres par terre et le gémissement des blessés. Il sentait aussi l'agréable odeur d'une femme qu'il avait déjç fait sienne. Mais son regard se porta sur la grande vitrine en face de lui, qui lui rendait son reflet. Celui-ci avait un sourire horrible et éclata de rire en le voyant. Le mangemort était décontenancé en voyant cela. Que se passait-il? Il était devenu fou ou quoi? Est ce que ça se passait que dans sa tête ou est ce que les autres le voyaient aussi?


- C'est mon tour.
dit simplement son reflet, toujours en souriant

Instantanément, il ressentit une grande douleur et retomba au sol. Il lutta quelques instants, puis devint immobile. Finalement, Torben Badenov se redressa avec un sourire franchement cruel. Il se releva et épousseta ses vêtements, et éclata de rire
Revenir en haut Aller en bas
Owen McGregor
Auror
Auror
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Statut : Ben... là... Mais si... regarde sous la barbe
Age du Perso : 43 ans
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 3 Sep - 16:29

Owen regardait la scène sans levé le petit doigt. Cela aurrait pu être atendrissant si il n'avait pas sagit de deux Mangemorts. Owen ne broncha pas mais se ne fut pas le cas de tout le monde. D'abord, un Experlliarmus fusa, puis, Badenov qui jusqu'a present se trouvait à terre se redressa et éclata de rire. Cette fois-ci, Owen leva sa baguette pret au combat, si toute fois il reprenait. Les Aurors avaient comme avantage le nombre cette fois-ci mais Owen était toujours inquiet de ne pas voir Peter revenir. Il avait affronté la Mangemort invoquatrice d'Inferi et avait disparu de son champs de vision. Malheureusement, Owen preferait attendre d'avoir mis les Mangemorts restant hors d'état de nuir avant.

Owen se reconcentra sur les Mangemorts debout et jetta un sortillège informulé.


"Incarcerem!!!"

Des liens jaillir de l'extremité de sa baguette pour voler droit sur Badenov, le combat reprenait, et les Aurors avaient plus de chance de vaincre cette fois-là que précedament. Bientôt, les sorts reprirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Mer 5 Sep - 19:41

Hm...les mangemorts étaient en mauvaise position. Les aurors étaient plus nombreux. Le mangemort qui était allongé par terre se releva, un sourire cruel aux lèvres. Un "incarcerem" vola en direction de celui-ci. Elia décida de consolider le sort. Elle pointa sa baguette vers l'homme autour de qui commencèrent à s'enrouler des liens.

- Stupéfix !

Pourquoi les loups-garous avaient laissé tomber le mangemort et étaient repartis ? Elia n'en avait aucune idée...Ils étaient repartis aussi vite qu'ils étaient arrivés, laissant derrière eux cadavres, sang et tripes sur les pavés du Chemin de Traverse.
Elia n'avait pas vérifié si son sort avait bien atteint le mangemort, elle jeta juste un regard aux aurors, et estimant qu'ils étaient désormais assez nombreux pour maîtriser les deux personnes portant la Marque des Ténèbres, elle rangea sa baguette et sortit de la boutique. Elle regarda un instant les restes du carnage des loups-garous qui gisaient dans la rue avec un air de culpabilité. Si elle avait arrêté le mangemort lorsqu'ils étaient dans la boutique du glacier, rien ne serait arrivé...elle soupira puis transplana.
Revenir en haut Aller en bas
Torben B
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Jeu 6 Sep - 21:07

Torben s'était replongé dans le combat. Il éclatait de rire comme un dément, esquivant les sortilèges en virevoltant dans tous les sens. Bien entendu, il ne pouvait tous les éviter mais sa nouvelle vivacité lui assurait une meilleure protection qu'un vulgaire "protego'". La mélée se fit beaucoup plus clairsemée, apparement beaucoup de protagonistes avaient quitté le combat.

Le mangemort et ses potes Loups-Garous s'étaient carapatés, l'autre mangemorte aussi, avec un prisonnier d'après ce qu'il avait pu comprendre, la femme que Torben avait torturée s'était enfuie à son tour. Il ne restait donc que les deux aurors timbrées, un auror visiblement bien amoché. Une dernière mangemort était à ses côtés. Il avait les souvenirs de l'ancien Torben, et se rendit compte que cette femme comptait beaucoup pour lui.

Torben se dit qu'il allait quand même essayer de remporter ce combat. Il regarda ses ennemis dans les yeux, un sourire s'étirant de plus en plus sur son visage. Il ramassa sa lame et se jeta sur l'auror avec un rire sauvage. Sur les trois mètres qui, les séparait, Torben eut le temps d'esquiver un sort, et larda son ennemi de rapides coups de lame. L'acier traversa son épaule, et tailla sur son torse, l'envoyant au sol.

Il s'appretait à faire la même chose aux deux autres femmes, mais porta d'abord la lame à sa bouche et lécha le sang qui la souillait.
Revenir en haut Aller en bas
Krystel
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Dim 9 Sep - 18:40

Krystel n’eût le temps que de jeter des protégo à son Homme et à elle-même avant que les Aurors ne leur lancent des sortilèges. Ils rebondirent tous sur son bouclier sans la touchait. Quand à Torben, il les évitât lui-même, sûrement ne sentait-il pas qu’elle le protégeait. Mais il y avait quelque chose de bizarre dans le regard de ce dernier. Il n’était pas dans son état normal. Son rire, son attitude, ses paroles, mais surtout, il ne l’avait pas reconnu, il n’avait fait aucun geste envers sa Belle. Non, ce n’était pas celui avec qui elle vivait une histoire d’amour. Jamais il ne l’aurait ignoré ainsi. Mais peut-être étais-ce pour qu’elle ne perde pas sa couverture, vu qu’elle restait cachée sous sa cape. Non, ce n’était pas cela non plus.

Alors qu’elle réfléchissait sur sa Pomme, il se lançât sur un Auror, et commençât à le lacérer à coup de couteau. Qui était-il ? Même si elle connaissait sa haine pour les serviteurs du bien, il n’aurait pas agis aussi inconsciemment. De plus, il se serait plutôt concentré pour la protéger elle, même si elle allait bien. Il ne l’aurait pas laissé en arrière, vulnérable aux Aurors.
Torben se mit à lécher le sang qui coulait de son épée gné . Elle eût un léger haut de cœur. Même si cela lui arrivait d’avaler quelques gouttes de sang, lors de certains de ses ébats amoureux pas vrai mon beau ? XD, elle ne pourrait pas agir ainsi, avec autant de violence, de cruauté. Et pourtant, elle l’était, elle l’était vraiment. Là, il devenait pire que tous, il frisait le sadisme, le satanisme même.

Plus la Belle l’observait, plus elle se disait que l’homme devant elle n’était pas celui qu’elle aimait profondément. Non, il était métamorphosé, changé, il n’était plus lui- même. Reprenant conscience de la situation, la vrai fausse membre du phénix tu as pas compris ? Pas grave XD lançât un sort de désarmement à la folle aux cheveux roses qu’elle connaissait pour l’avoir rencontré à la tête de sanglier. Bien sûre, cette dernière ne pouvait pas savoir qu’elle avait devant elle la fausse agent double de l’ordre, et ne le saurait jamais, heureusement pour la professeur de métamorphose. Quand son sort touchât sa cible, elle lança un stupéfix à la femme qui se trouvait à côté de la vendeuse désarmée.

Sans attendre de voir si son sortilège fonctionnât, elle courût auprès de Torben, qui s’apprêtait à taillader un peu plus son adversaire, et à lui porter un coup qui pourrait lui être fatal. Le saisissant dans ses bras, elle lui donnât un coup sur le poigné, le désarment de son arme. Elle lançât un sortilège de protection autour d’eux puis se concentrât sur son Homme. Elle croisât son regard et sût de nouveau qu’elle n’avait pas la personne qu’elle aimait en face d’elle. Ses yeux reflétaient de la folie, mais surtout une cruauté immense. Pour la première fois de sa vie, la belle eût peur de quelqu’un, peur de sa Pomme, peur de celui qui possédait son cœur. Que pouvait-elle faire pour qu’il retrouve ses esprits ? Elle sût tout de suite ce qu’il fallait faire. Elle devait pénétrer dans sa tête, lui remémorer ses souvenirs, sa vie, lui montrer sa véritable personnalité. Mais impossible de faire ça ici. D’une, elle n’avait pas assez de force magique pour accomplir un tel acte, elle s’était épuisée avec ses différents sorts lancés. Ensuite, elle ne pourrait risquer la vie de Torben, car en agissant ainsi, elle les mettait tout les deux en danger. Sa propre sécurité ne lui importait que trop peu. Mais celle de celui qu’elle aime, au contraire, que trop.

La Rose était démunie de solution. Elle commençât alors à paniquer pour la survie de Torben. Non, elle devait se calmer, les sortir de là vivant. Cependant, impossible de le faire tant qu’il ne reprenait pas un minimum ses esprits. Tentant le tout pour le tout, elle serrât sa pomme fortement contre elle, contre son cœur, et avec un certain dégoût, bah oui, il a léché du sang d’Auror, c’est pas très bon pour une mangemorte elle déposât un baiser sur ses lèvres. Elle ne s’attardât pas trop, elle ne pouvait pas se le permettre, c’est pourquoi, elle y mit tout son coeur, tout son amour pour Torben, toute sa passion. Puis se dégageant de sa bouche, elle lui murmurât :



‘-Mon amour, c’est moi…c’est moi Krystel…reprend tes esprits mon cœur…S’il te plait chéri…Calmes toi…je t’en suplis’
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Shupsuey
Vendeuse de Bonbons & completement félée
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Statut : dans le repère secret de SpiderSerpillère
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 10 Sep - 0:29

Na mais yo il voulait pas partir de son magasin … Pousse toi tu piqueuh … Na tu piqueuh :grr: … Bon ok en fait, on s’en fichait carrément si la moquette piquait. Ben oui la moquette qui a voulu jouer au marshmallow grillé c’est pas tout doux comme un ours en peluche … Au contraire on se croirait sur une râpe à fromage. Ha minceur on parlait pas de la moquette là !!!

Ha oui non maintenant ça me revient … Je revois l’image … Lilith était bien sur la moquette amouillée mais c’était parce qu’elle avait été projeté par terre suite à un sortilège de désarmement. Sa baguette à 2 cm d’elle … Ouais Ouais elle l’avait dévié grâce à son dos, maguséenne …

Ha heu oui il manque un bout entre le moment ou j’ai laissé Lilith et le moment du désarmage intensif par la nouvelle venue qui se trouvait être en mode je suis un détraqueur sous cette cape What a Face … Bon alors … Tadada le moment du *roulement de tambour*


Mini Flash Back


C’était la débandade totale dans les deux camps. En fait les seuls irréductibles qui restaient sont … Les mangemorts et Lilith, Leandrà et Owen. Les autres z’avez eu des peurs, ou ben en gros s’étaient barrés. Lilith elle ne voulait absolument pas partir, ne pas laisser son magasin seul et abandonné à la misère … Si elle aurait voulu elle se serait attaché à … heu à un endroit où elle pouvait s’attacher quoi …

Et là … Et là … là, c’est le drameuh. L’autre atteint du ciboulot de la cervelle s’était remit dans la bataille en solo, et avait planté son arme sur Owen … Pour en lécher le sang.


Yeurk …

Ni une ni une,la jeune fille se précipita sur le mangemorts avec l’intention de lui faire mal … C’est pour ça qu’elle lui planta sa baguette dans la yeule. Mais SBAAAAAAAAAAAAAM

C’est à ce moment là qu’on se retrouve au début de ce post. Lilith qui chavirait sous les râpure de sa moquette. Mais elle reprit vite ses esprits et sa baguette entre ses mains. Elle pointa le bout de bois sur la nouvelle venue. Et lança un sortilège informulé *waddiwasi*


Maintenant vous allez sortir de mon magasin Bordillou :grr:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen McGregor
Auror
Auror
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Statut : Ben... là... Mais si... regarde sous la barbe
Age du Perso : 43 ans
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Sam 15 Sep - 16:46

Owen n'avait pas bien vu tout se qui s'était passé après le sort qu'il avait jetté. Les incantations volaient de plus belle et se fut de nouveau la confusion total, bien que cette fois-ci il n'y avait plus ni Loups-Garous ni Inferi pour leur sauter dessus à tout moment.

Il évita quelque sort par-ci par-là, en devia pour les envoyer voler dans les murs aux alentours, puis, il vit un homme bondire dans sa direction. Owen n'eu pas le temps de reagir qu'il se retrouva à terre, sa baguette sur le sol à quelques centimètres de sa main sans qu'il parvienne à s'en saisir. L'homme en question était Badenov, ce dernier avait une sorte de couteau à la main et il le planta dans l'épaule d'Owen. Puis il retira la lame et commença à donner des furieux coup dans la poitrine de l'Auror. Badenov se redressa laissant Owen etendu sur le sol.

Mais l'Auror ne vit pas se qui se passait autour de lui. Une sorte de brouillard commença à enveloper son regard. Tout devenait flou. Owen sentait le sang couler abondament de son épaule, de son torse, ainsi que de quelques plaits où coupures qu'il avait un peu partout sur le corp. Serrant les dents, Owen se redressa s'acrochant à un tas de brique qui devait avoir été un mur dans le debut de la matinée mais qui à present n'était plus rien. Owen se redressa donc, chancela un peu lorsqu'il se retrouva debout mais il se ratrappa au mur (l'ex mur si vous preferez). Du regard, il balaya le sol en quète de sa baguette. Au bout de quelques secondes, Owen l'aperçu, il se dirigea vers elle évitant les sorts qui fusaient dans sa direction. Au moment où sa main allait se saisir de son arme, un éclair de desarmement, qui devait s'être égaré dans le combat, frappa la baguette qui alla s'envoler un peu plus loin.

Owen grogna et se redressa de toute sa hauteur. Il était faible mais le brouillard se dissipait et l'Auror commençait à croire qu'il ne mourrait pas dans les secondes qui suivaient. En effet, il enait d'apercevoir la outique qui lui serrait utile. Owen se faufila entre les decombres de pierres en tous genre et arriva devant la vitrine brisée d'Ollivender. Là, il recupera sa baguette qui avait roulée jusque devant la porte, et entra. D'un petit geste du poignet, il fit decoller des dizaines de petites boites, alignées sur les étagères. Il les attrapa et les vida une à une, se servant dans les baguettes invendu. Il en glissa dans sa ceinture, dans ses poches, puis, il ressortit. D'un petit coup de sa propre baguette, il arreta le sang qui coulait et il pris ensuite une deuxième baguette dans sa main disponible, et une troisième, et une quatrième. Levant bien haut les deux baguettes qu'il avait dans chaque main, il visa soigneusement la fassade de la boutique au dessous de laquelle se trouvait les deux Mangemorts. Puis, d'une voix puissante, il lença un sortillège qui jaillit de l'extremité des quatre baguettes en même temps.


"BOMBARDA MAXIMA!!!!"

La puissance des sorts qu'il avait jettés était telle qu'Owen dut faire quelques pas en arrière pour ne pas tomer. Quatre éclair volèrent droit sur le mur de la boutique qui explosa dans une detonation assourdissante. Un nuage de poussière s'eleva dans les air tandit que les briques et les morceaux de toit tombait sur les deux Mangemorts. Mais le nuage était si épaix qu'Owne ne sut pas si les debris étaient tombés sur les combatants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben B
Invité



MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Dim 16 Sep - 12:49

Torben était gentiment en train d'apprécier le goût du sang de cet auror sur son épée qu'une de ces cinglées venait de lui enfoncer sa baguette dans la tronche..... OUAILLLEEEEE! C'est que sa fait mal sa! En plus maintenant, il pissait le sang d'une coupure sur la joue, elle y était allée comme un bourrin!

Torben décocha une gifle à l'auror, qui fut deux socondes plus tard désarmée par son alliée. Une bonne chose de fait. Le petit problème était que cette petite diversion avait détourné son attention et il ne vit pas l'auror qu'il avait blessé se relever et aller chercher quelque chose. Bon, de toutes façons, c'était la fin, aussi Torben commença t'il a lancer des sortilèges d'incendie un peu partout.

PAF! Les bocaux de confiseries étranges explosaient les uns après les autres, alors que leur contenu produisait des petits craquements en s'enflammant. Une armoire, s'effondra sur elle même, renversa une tonne de paperasse et d'espèces de sucettes. Le sol était jonché de bonbons et de papiers, de copeaux de bois et de sang. C'était un vrai carnage.

D'ailleurs, la vue du sang lui rappela qu'il avait une énorme plaie dans le dos, digne du grand canyon. Il faudra bientôt qu'il pense à se retirer, de toutes façons c'était fini ici, il avait rempli son objectif. Il avait pu évaluer la capacité de réaction des aurors et leurs techniques de combat. Ils étaient peu organisés, même pas dignes d'être qualifiés de combattants. Tout juste de policiers, ils n'avaient ni les moyens, ni les capacités pour faire face à une invasion généralisée. Si les mangemorts attaquaient tous ensembles avec les Loups-garou au même endroit, s'en serait finit de la guerre.

Seulement, Torben n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit qu'un énorme BOUUUUUM! se fit entendre. Le magasin explosa dans un tonnerre assourdissant. Torben, comme les derniers combattants, fut soufflé par l'esplosion, et partit en volant à l'extérieur, traversant la vitrine. Le feu se propageait partout à l'intérieur et toutes les fenêtres avait explosé. Le bâtiment s'effondrait sur lui-même et Torben avait transplané inconsciement, avant même d'avoir touché le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Shupsuey
Vendeuse de Bonbons & completement félée
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Statut : dans le repère secret de SpiderSerpillère
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   Lun 1 Oct - 12:12

Il fait Noir What a Face ... Hoooo de la Lumière ... syl

Jsuis Morteuh ??? Suspect

Ouais, on sait jamais on peut toujours se poser la question, Lilith tentait de trouver un moyen de savoir si oui ou non elle avait quitté le monde terrien définitivement ... Ouais z'allez me dire qu'elle n'y a jamais vraiment été, c'est pas faux (qu'est-ce que j'ai pas compris allez vous me dire ... Raaah seul les inconditionnels de Kammeloot pourrait comprendre ^^).

Bon Bref, un moyen de savoir si elle était toujours en vie ... Et viteuh :grr: Haaaaa Oui cheers ...
Sbaaaaaaaam


Aïeuh ... C'est Officiel jsuis encore vivanteuh cheers

Ha UI vous voulez savoir comment elle avait fait, ben heu ... Elle s'était légérement éclaté contre le mur. Le reméde contre la mort, la douleur !!! (oui c'est un nouveau dicton made in Atomic Girl !!!). Rah mais revenons dans le vif du sujet du to de la mortadelle qui tuye troooop.

Mon Magasin !!!!!!!!!!!!!!! affraid affraid affraid affraid affraid

Na mais en agitant les bras, même avec la douleur au crâne qu'elle ressentait. Ben en agitant les bras, elle avait légérement évacuer la fumée. Na en fait l'a rien fait à part l'avaler.
Un maladeuh mental qui vient tout casser, un maladeuh mental qui lui a péter la yeule et un maladeuh encore plus mental qui lui a bousillé le magasin ...
Raaaah Bordillou !!!!!!!!!!!! Mais que Pasa par ici ?????

La jeune femme sorti sa baguette, et avec un léger mouvement du poignet, elle fit lever une légère brise, permettant d'évacuer la fumée, et la poussière qui envahissait le magasin de bonbons.

...

Mais ils étaient tous partit ... Il restait plus qu'elle et Leandrààààà ... Tout ces petits ... Chenapans les avaient laissé les deux là planté au milieu d'un magasin dévasté !!!!

Rah ils allaient payer foi de Lilith !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les camps opposés se réveillent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les camps opposés se réveillent...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Haiti Post-Séisme :Des camps de la Honte... SANS COMMENTAIRES
» Quand j'ai trouvé mon opposé...
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)
» Les opposés s'attirent... ou se déchirent [Jason]
» Bonjour de la Sarthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS :: Les Combats
-
Sauter vers: