AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Mer 2 Avr - 19:23

[PNJ : Gill, Sarah et Grégory]

Grégory avait déjà reçu son châtiment. Il avait commis une faute et le maître l'avait puni. Son visage était encore plein de sueure et il avait énormément de mal à marcher. Il était cependant redescendu dans la cour. Il attendait, son heure viendrait bientôt. Il tituba un moment puis se posa sur une pierre de la cour. Une ombre passa à proximité de lui. Cette chose qui s'était avancée aurait plongé dans la terreur n'importe qui. N'importe qui mais pas les Ombres. Le détraqueur s'approcha de l'homme qu'il sentait blessé et vulnérable. Grégory sorti sa baguette :

- Eloigne toi sangsue ou je te fais goûter à une souffrance pire que la mienne.

Un râle de frustration s'échappa de la cagoule du détraqueur qui s'éloigna vers les geôles contenant encore des prisonniers de l'époque où la prison était encore contrôlée par le ministère. L'Ombre toussa un instant, tachetant un peu sa main de sang. Il pesta encore lorsqu'un portail s'ouvrit. Dans Nurmengard il était impossible de transplaner mais les Ombres pouvaient utiliser leur magie spéciale pour ouvrir un portail vers la cour. Le reste du bâtiment devait être parcouru à pied sauf par Geena ou le maître. Il repensa à Geena, elle était présente lorsqu'il avait été torturé. Il était impressionné par la jeune femme. Elle semblait toute gentille en présence de Tom Pereth mais pouvait se montrer aussi tordue que lui quand il s'agissait de montrer ce qui arrivait à ceux qui faisaient des erreurs. Il sortit de ses songes pour voir qui aller arriver par ce portail. Une sorcière suivie d'un sorcier qui portait un enfant dans ses bras. L'Ombre se releva aussi vite qu'il le put :

- Sarah ! Gill ! Qu'est-ce que vous faisiez ? Et qui est ce gosse ?

- Silence Gregory. Ne m'adresse pas la parole. Tu n'es qu'un imbécile, aurais-tu oublié les bases de notre magie ?

- Ne me parle pas sur ce ton ! Regarde ce que tu ammène. Tu n'as pas étée capable de tuer un gosse ? Je peux le faire si tu veux.

Il sortit sa baguette une demi-seconde trop tard. elle venait de lui fuser hors des doigts d'un expeliarmus informulé par Sarah :

- Nous ne devons pas nous battre entre nous. Gardes ta colère pour les Moldus ! Ce gosse, je dois en parler avec le maître.

- Comme tu veux Sarah.

Il se baissa douloureusement pour ramasser sa baguette. Lorsqu'il tendit le bras celui sortit légèrement de la manche de sa robe, révélant une chair brûlée et pleine de cicatrices. Sarah hocqueta de surprise. Grégory souria :

- Et oui, j'ai désobéi à un ordre du chef de mon groupe, j'ai été puni justement.

Il marmonna un mot et une béquille de bois apparut. Il s'en saisit avant de s'éloigner en clopinant. Sarah regarda Gill qui hocha tristement la tête :

- Mais ce n'est pas toi la responsable. Il a fait l'idiot.

- Oui mais il a tout de même rapporté la licorne. Et du coup nous avons ce gamin.

- Tu es jeune Sarah, tu n'es ici que depuis peu, il est normal que tu ne sache pas encore comment fonctionne la hierarchie ici. Elle est très différente de celle des mangemorts.

La jeune femme se serra le bras. Sa voix devint glaciale :

- Tu ne sais pas de quoi tu parles. Maintenant tais-toi et suis moi !

- Comme tu veux.

Gill avait touché un point sensible, l'ancienne appartenance de Sarah chez les Mangemorts. Elle n'y était pas restée longtemps mais son passage lui avait laissé certaines marques qui ne partiraient pas. Matt sur les épaules il commença à gravir les marche derrière sa supérieure, vers les locaux où Tom rencontrait les Ombres après une mission. Sarah ouvrit la porte et Gill la suivie. La pièce où ils entrèrent était plutôt bien éclairée sauf tout au bout où il n'y avait que deux points rouges dans un demi-cercle de ténèbres. Tom était dans cette obscurité, guettant les deux Ombres qui venaient de s'égenouiller. Matt avait été posé à terre et le Petrificus Totalus s'arréta, libérant Matt Sullivan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sullivan
Admin, Roi des Blaireaux
Admin, Roi des Blaireaux
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 26
Statut : Eleve de 6em année
Age du Perso : 16 ans
Date d'inscription : 13/08/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Mer 2 Avr - 23:22

Regard vide, quasi inexpressif voir même totalement. Après tout peut être pensif, à vrai dire son visage était pétrifié donc difficile de dire à quoi pensait le garçon sur les épaules d’un homme qu’il ne connaissait d’ailleurs pas. Inutile de dire aussi qu’il ne se sentait pas vraiment bien, tout d’abord à cause de cet saleté de sortilège qui vous immobilise alors que vous vous apprêtiez à faire quelque chose, puis ensuite qu’on vous porte comme un sac de pomme de terre… Bref, mauvaise suite en perspective d’autant plus qu’il l’avait emmené on ne sait où et que bien sûr il était incapable de refaire le chemin inverse, n’ayant pas suivit le trajet un seul instant, enfin bon c’est pas comme si il allait se plaindre non plus…

Le pire dans tout ça s’était sûrement l’atmosphère qui régnait dans cette endroit sordide. Pesante et oppressante voilà ce qu’elle signifiait, l’état mental du Poufsouffle empira de plus belle et c’était sans compté sur le tempérament plutôt violent de l’adolescent lorsqu’il se sentait en danger. Le danger… Justement parlons-en… Il fallait dire que niveau danger il y avait quoi s’inquiéter ici dans cette espèce de "truc" bizarre… On l’avait souvent traité de peureux auparavant mais la peur n’était-elle pas la preuve que le danger existe ? Sans la peur il n’y a pas de danger… Il fallait dire aussi que ses réactions lorsqu’il se sentait menacé étaient un peu abusives. Toujours est il que dans cette endroit bizarrement angoissant ou deux lucioles rouge sang semblaient s’être perdu, le sixième année pu enfin bouger. Pas plus joyeux pour autant, Matthew releva son regard sur les deux points lumineux…

Il ne les regardait pas méchamment, ni même avec arrogance, en fait il était plutôt stupéfait par cette couleur étonnante. Le jeune Sullivan avait peur et comment ne pas l’être ! Après s’être fait enlevé, et déposé ici sans savoir pourquoi ni comment. Il se redressa lentement sans détacher ses yeux de ceux du présumé "homme" qui était censé être dans cette partie obscurcit. Maintenant à mi hauteur il s’arrêta, une idée lui vint et malgré le fait qu’il voulait partir en courant il resta là, planté à mi-relevé tel un primate. Le Poufsouffle n’avait peut être jamais connu une telle crainte, il avait envie de crier à l’aide, de courir et pourtant… Oui, pourtant il ne bougeait pas car une autre idée lui était venue, stupide certes mais lorsque le désespoir nous gagne nous serions prêt à n’importe quoi, non ?

En y réfléchissant bien, avec qui avait-il à faire ? Ce n’était certainement pas des membres de l’ordre du phénix, ni d’Aurors au service du Ministère… Mais alors… Qui étaient-ils ? Qui étaient tout ces gens ? Des Mangemorts ? Cela ne pouvait être que ça après tout… Sinon pourquoi seraient-ils cachés dans cet endroit si lugubre ? Cesse de rêvasser, il fallait qu’il se sorte de là à tout prix et plutôt mourir que de rester avec ces infâmes serviteurs du Lord !
Matt se redressa d’un bond brandissant sa baguette d’un seul geste en direction de ces yeux rouges qui l’oppressaient tant. En agissant comme il venait de le faire, on aurait pu s’attendre à un gaillard courageux prêt à n’importe quoi… Mais très vite cette image se dissipa, laissant place à un bras tremblant et à une voix hésitante voir confuse.


- "Ex… Ex… Experliarmus !"

L’effet de surprise n’était pas vraiment au rendez-vous, après avoir bégayé à deux reprises son sort… Même un première année aurait pu échapper à ce tour grotesque et pitoyable. Mais alors que le sort sortait de la baguette il se dissipa aussitôt, la peur lui faisait perdre tous ses moyens… Le Poufsouffle ravala sa salive dans un bruit léger, on pouvait désormais voir les quelques gouttes de sueurs qui s’étaient formées dû à un stress plus que visible.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Ven 4 Avr - 18:45

Alors que les deux sorciers étaient agenouillés le garçon se leva en tremblant. Il tendit sa baguette qui battait le rythme de ses tremblements dans l'air. Lorsqu'il réussi finalement à prononcer l'unique mot de sa formuls après trois reprises il ne se passa rien. Les deux points rouges s'écartèrent pour aller à chaque extrémité de la zone d'ombre. Une silhouette se détacha des ténèbres, la tête recouverte d'un capuchon et le visage masqué par un voile de ténèbres. Une voix douce et amicale en sortit :

- Inutile Sullivan, la magie normal n'a aucun pouvoir en ces lieux.

Entre ses mains il tenait une petite fiole d'argent contenant un liquide pâteux et brun.

- Sarah, révèle ton bras.

La sorcière relev sa manche droite, faisant apparaître un tatouage noir : un crâne, la bouche ouverte de laquelle sortait un serpent. La marque des ténèbres. La fiole s'envola des mains de la silhouette et eclata juste au dessus du bras tendu, recouvrant la marque. La sorcière posa sa main dessus et se massa le bras.

Après un certain temps elle arréta de frotter et s'arracha rapidement la pâte qui avait séchée comme si elle voulait s'arracher la peau. Lorsque la croûte fut complètement enlevée elle révéla un avant-bras nettoyé de toute marque. Là où était auparavant la marque des ténèbres se trouvait une tâche un peu pâle. La silhouette reprit la parole de sa voix douce :

- La marque n'est plus là mais le sortilège si. La licorne n'était pas assez jeune.

Il agita la main et les morceaux d'argent se fondirent dans le sol, laissant un minuscule éclat brillant fugitif.

- Aujourd'hui les gens sont terrorisés par la seule vision de ce dessin. Bientôt ils regretteront le temps où au moins ils savaient ce qu'ils allaient trouver.

- J'y retournerais maître je...

- Non ! Regarde ce garçon ! Tu n'as pas eu le courage de le tuer ou de l'amnésier. Les détraqueurs s'auront s'en occuper mais tu m'obliges à accélérer les choses, et je n'aimes pas ça. Pourquoi l'as-tu fais venir ? Non, ne dis rien... Tu pensais le faire venir avec nous ??

Cette fois le ton de sa voix était beaucoup moins agréable. l'individu parraissait furieux à présent. Sarah baissa les yeux avant de hocher la tête :

- Je...

La silhouette leva la main :

- Gill.

Le dénommé hocha la tête et attrappa Matt qui n'avait été réappelé jusque là. Il pprocha son visage et chuchota :

- Suis moi sans rien dire et tout ira bien.

Il tira le Poufsoufle avec lui et sorti de la salle avant de refermer la porte. Il était impossible d'entendre quoi que ce soit depuis le couloir et la porte n'avait pas de serrure. L'Ombre regarda autour de lui et sans qu'il n'ait esquissé un geste sa baguette lui apparut dans la main gauche, le long de son corps. Au bout du couloir qui n'était pas spécialement long un détraqueur apparaissait, se tournant vers le duo. Matt était jeune et effrayé, une proie facile, la préférée de ces monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sullivan
Admin, Roi des Blaireaux
Admin, Roi des Blaireaux
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 26
Statut : Eleve de 6em année
Age du Perso : 16 ans
Date d'inscription : 13/08/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Mar 8 Avr - 18:46

La première réaction du Poufsouffle après cet "incident" fut bien sûr la chose évidente, banale et aussi – on peut le dire – nul : Comment connaît-il mon nom ?! Bref inutile d’insister sur le fait que l’adolescent avait des questions idiotes car après tout ce n’était qu’un jaune et noir n’est-ce pas… A sa grande surprise le ton de sa voix n’était pas agressif, loin de là elle semblait calme et posée malgré l’apparence – en excluant le fait qu’il faisait peur évidement -que ce curieux personnage donnait. Sans s’en rendre compte Matthew assistait à une scène peu commune, il ne savait pas vraiment ce qu’il se passait et d’ailleurs c’était peut être mieux ainsi. Toujours tremblant de terreur malgré le fait que cette voix s’était faite plutôt rassurante, le jeune Sullivan sentait que quelque chose allait arriver et cela ne disait rien qui vaille…

Le regard hasardeux il scrutait de fond en comble cette salle mystérieuse lorsque soudain, son regard ce posa sur cette chose… Chose immonde qu’était cette marque… La marque de cet homme ou bien cet créature infâme qu’il était. Il fut d’ailleurs assez surpris lorsque l’espèce de pâte visqueuse semblait avoir retirer la marque des ténèbres. Le Poufsouffle s’était donc trompé ? Pourquoi un Mangemort voudrait-il enlever ce qui prouve qu’il y appartient justement ? Pour lui, un Mangemort ne peu changer… Il s’agissait sûrement d’un complot machiavélique […] – coupons ici ce serai beaucoup trop long et stupide – tout ça pour dire que dans l’esprit dérangé de Matthew les choses lui paraissaient ce qu’elles n’étaient pas.

Mais voila que la silhouette se mit à gronder, des phrases, des mots, des syllabes que l’adolescent n’eut pas tout à fait le cran d’écouter. A vrai dire il n’écouta que lorsque cet être parla de lui, l’amnésier ? Pourquoi pas au moins il ne se rappellera plus de ces gens là. Durant sa réflexion il n’eut pas le temps d’écouter le reste, il parlait vite… Sûrement de la colère ou tout simplement une manifestation de son autorité, oui s’était sûrement lui leur supérieur. Une tête se rapprocha de lui le faisant légèrement sursauter, elle lui indiqua quelques consignes qu’il suivit à la lettre, inutile de faire enrager d’avantage l’autre homme en criant comme une putois.
Il l’entraîna dehors, jusque là tout allait bien… Tout à coup, une silhouette et surtout une sensation qui ne lui était pas inconnue… Un détraqueur, juste là en face de lui à quelques mètres seulement. Pas de doute, plutôt défier l’homme derrière cette porte que de revivre les émotions qu’il avait ressentit la dernière fois !

Matthew regarda la chose au bout du couloir, il fallait réagir maintenant ou ce serait trop tard. C’était le moment ou jamais de tester ses talents d’artiste comédien en herbes, non en fait c’était pas vraiment le bon moment…Il regarda l’homme qu’on avait appelé "Gill" avant de se débarrasser de sa robe de sorcier, il se retrouvait maintenant en gilet, cravate, pantalon laissant seulement la robe dans la forte poigne de "Gill". Le Poufsouffle profita de ce petit temps de réaction nécessaire à tout le monde pour toquer sur la porte de toute ses forces en suppliant de l’aide, chose futile car après tout s’était eux qui l’avaient mit dehors mais bon la panique fait faire des choses stupides parfois.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Mar 13 Mai - 20:33

L'Ombre n'esquissa pas un geste lorsque le jeune jaune et noir s'échappa de sa poigne. Il lâcha simplement la robe qui pendait inutilement dans sa main et regarda le détraqueur s'approcher de lui et de Matt, il sentit les pires souvenirs du garçon remonter dans son esprit et eut un sourire invisible, ses pires souvenirs ne lui apportaient pas de la terreur mais de la colère, une énergie très puissante, dès qu'on savait la manipuler. Il tourna sa tête vers le détraqueur :

- Le maître n'a pas encore décidé de son sort, détraqueur. Vas rejoindre tes semblables et laisse le garçon tranquille.

Son ton était tranquille et n’avait pas la même méchanceté que les mots eux-mêmes mais dans ses yeux brillait une nouvelle lueur, une lueur d’autorité enfouie en présence des deux autres sorciers mais révélée maintenant qu’il était seul. Le détraqueur avait obéi au sorcier très rapidement et été retourné d’où il venait. Gill se tourna vers la porte, ou plutôt vers le garçon qui tapait dessus :

- Inutile Matt, tu n'as pas les pouvoirs suffisants pour ouvrir cette porte.

Sa voix était toujours calme, il n'était apparemment pas dérangé par le fait que l'élève ait tenté de s'échapper. C'était comme s'il avait su à l'avance qu'il voulait partir et qu'il l’avait laissé faire. En effet, le jeune Poufsoufle n'avait aucune bases de l'occlumencie (peut être que si, dans ce cas prévient moi mais ça ne changera rien Razz ) et ne pouvait pas s'être rendu compte que le sorcier naviguait dans son esprit depuis qu'ils étaient entrés dans la cour de la prison-QG. Le garçon n’était absolument pas un danger pour un Ombre mais savoir à l’avance se que les autres voulaient savoir était un des plus grands plaisirs du sorcier. A ce jeu là il était très doué, l’un des meilleurs, même s’il arrivait beaucoup moins bien à protéger son propre esprit. Le détraqueur était maintenant parti depuis un certain temps quand la porte s’ouvrit brusquement malgré le fait que personne d’autre que Matt ne se trouve devant. Le sorcier au visage invisible se tenait devant la sorcière, livide, agenouillée, qui se serrait le bras gauche de douleur :

- Tu peux entrer mon garçon. Sarah m’a révélé certaines choses intéressantes. Gill, tu peux partir, emmène Sarah.

- Bien maître.

Gill entra dans la sale et plaça un bras de la sorcière autour de son épaule avant de la soulever. Il passa à côté de Matt et lui souffla un "Bonne chance" presque inaudible. Lorsqu’il disparut dans les couloirs la silhouette abaissa sa baguette et deux fauteuils apparurent, l’un derrière le sorcier et l’autre derrière l’élève.

- Tu veux boire ou manger quelque chose ? On conseille du chocolat après une rencontre avec un détraqueur. En vrai un thé brûlant est beaucoup plus adapté.

Les paroles du sorcier étaient incroyablement calmes et sympathiques par rapport à la vue qu’il offrait. Il faut en même temps préciser que ses paroles étaient accompagnées d’une magie sournoise, caractéristique de la magie de l’ombre, une magie qui insufflait la confiance. Le sorcier regarda le garçon :

- Je suis désolé de la venue de ce détraqueur. Il n’aurait jamais dû monter si haut dans les étages, en temps normal ils restent en bas, mais je suis persuadé que Gill a parfaitement géré la situation. Un être incroyable, il n’a jamais ressenti de terreur à proximité d’un détraqueur et il a repoussé un épouvantard en retournant contre lui son propre pouvoir. Je vais t’épargner les détails offerts par cela. Par contre je voudrais que tu me réponde franchement, lors de cette « confrontation » avec le détraqueur, as-tu ressenti une tristesse de terreur ou une tristesse de colère ?

Oui il était direct, aussi voulait-il une réponse tout aussi directe. Il n'avait pas de temps à perdre. Il n’y avait pas de grands pouvoirs dans le Poufsoufle, Tom voyait un potentiel minuscule, digne d’un blaireau fils de Moldu Razz , mais ça c’était s’il continuait uniquement sur sa lancée. Non, l’Ombre avait posé sa question en connaissant d’avance la réponse, et il pouvait se servir de cela en jouant sur l’intelligence peu utilisée du Pouffy ainsi que sur l’envie de pouvoir propre aux humains pour tirer un avantage de la position du garçon en temps qu’élève. Bien sûr il lui faudrait être surveillé de l’intérieur, deux Ombres devraient suffire, il faudrait donc enlever deux élèves, bah, les détails avaient l’avantage de se régler assez facilement si on ne s’en préoccupait qu’à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sullivan
Admin, Roi des Blaireaux
Admin, Roi des Blaireaux
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 26
Statut : Eleve de 6em année
Age du Perso : 16 ans
Date d'inscription : 13/08/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Dim 15 Juin - 20:15

Pas assez de pouvoir ? Non mais oh puis quoi encore ! Marre d’être considéré comme un moins que rien, un moins que moins c’est mieux et puis au moins personne le dit. De la colère ? A cause du détraqueur ou simplement à cause des réflexions vexantes de cet homme étrange aux allure de mort-vivant mais vivant quand même ? STOOOOP ! La porte venait de s’ouvrir, si Matt n’avait pas été autant stresser en si peu de temps peut être aurait-il lâché un bien haut et fort « Enfin ! » mais ce n’était ni le moment ni l’endroit. C’est alors qu’une voix qui lui sembla à nouveau bien étrange – en fait y avait rien de pas étrange dans cet endroit bizarre, y avait rien de pas bizarre non plus. Il s’y trouvait encore la femme, qui ne tarda pas à partir grâce à l’aide sûrement précieuse de l’autre homme, celui-ci en profita pour lui murmurer une formule de politesse que Matt n’aurait préféré pas entendre… Pourquoi avait-il besoin de chance ?! Mais aussi stupéfiant que cela puisse paraître, le jeune Sullivan se sentait mieux seul avec cet « homme mystère » qu’en compagnie des autres gens qu’il avait croiser jusqu’à lors.

- "Oh oui j’en voudrais bien du chocolat !"

Bas quoi ? On ne va pas cracher sur les petits plaisirs de la vie non plus ! Mais une autre question l’intrigua un peu plus… L’autre homme était donc si fort que cela en sorcellerie ? Ce n’était pas Matthew qui pouvait en faire ne serais-ce un quart en tout cas. Fils de moldu, petit fils de moldu, arrière petit-fils de moldu et on pouvait continuer comme ça jusqu’à ses ancêtres préhistorique, il avait pensé à le faire – on ne sait jamais, des fois qu’il trouve un ancêtre chaman ! L’homme au visage semi caché ne lui faisait plus peur mais pourtant il hésitait à répondre à sa question et bien que la sienne fût d’une franchise à toute épreuve, le Poufsouffle semblait préoccupé. Puis l’heure n’était pas aux tracas, ce grand homme avait l’air inquiétant mais autant lui dire ce qu’il veut savoir et rentrer chez soi le plus vite possible, si bien sûr il rentrerait chez lui un jour…

- "En fait, c’était plutôt assez spécial… Au départ j’ai cru que ce n’était pas la faute de ce détraqueur mais j’ai réalisé après que lorsqu’il était parti, je ne ressentais plus le genre de chose qui me faisait me révolter lors de sa présence…"

Sullivan n’avait peut être pas un grand potentiel magique mais il avait au moins la qualité de posséder une grande force de volonté, qualité dérisoire contre quelqu’un qui peut vous envoyer au cimetière rien qu’en récitant une de ces formules interdites.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Pereth
Maître des Ombres
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Statut : Maître des Ombres
Age du Perso : 34 ans
Date d'inscription : 14/10/2007

La Pensine
Puissance:
0/0  (0/0)
Taux d'equive:
0/0  (0/0)
Ministère:

MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   Jeu 31 Juil - 14:33

Lorsque Matt demanda du chocolat, le sorcier hocha la tête en souriant légèrement. Il n'avait pas sous-estimé le garçon. Sa magie fonctionnait et il obtenait petit à petit, sûrement, sa confiance. L'Ombre se recula légèrement avant de faire apparaître un fauteuil devant Matt, l'obligeant ainsi à s'avancer pour s'asseoir. Il glissa sa main dans un des replis de sa robe et en sorti une barre de chocolat qu'il tendit au garçon. Lui même ne s'assit pas, observant l'étudiant qui réflechissait à sa question. Lorsque le sorcier reçu la réponse il hocha une nouvelle fois la tête :

- Très bien Matt. Et ces choses qui te faisaient te révolter, les avais-tu déjà ressenties auparavant ? Et si oui, est-ce que tu t'étais alors senti capable de faire des choses avec plus d'efficacité ?

Il guidait le jeune homme, il était facile de se rendre compte que Matt aurait de la chance si les deux réponses pouvaient être positives. Dans le cas contraire il vaudrait mieux pour lui que la première soit négative. Quand à mentir, ce serait carrément se jeter dans la gueule du loup, le sorcier étant complètement dans son esprit, scruttant tout ce qu'il pouvait atteindre sans que Matt ne soit au courant de cette action. Il voyait clairement dans l'esprit de Matt, aussi surpris-t-il une pensée qui le fit sourire :

- Pourquoi voudrais-tu savoir si l'un de tes ancètres savait manier un tant soit peu de magie ? Tu es toi-même un sorcier, avec ton propre potentiel. Un potentiel qu'il t'es possible d'exploiter efficacement si tu accepte une aide lorsqu'elle se présente. Maintenant que tu as mangé ce chocolat et que son effet appaisant n'agit plus, voudrais-tu boire quelque chose, jeune Sullivan ?

Il était passé du coq à l'âne en quelques instants sans cesser de parler. Même si la puissance était importe, savoir parler l'était aussi pour mener un groupe, savoir que dire et que taire, savoir à quel moment révéler quelque chose, savoir quoi ordonner et quoi juste demander mais de telle façon que l'on obtenait encore plus de résultats. Savoir comment dire quelque chose pour capter l'attention et comment en profiter pour glisser quelques mots important dont l'autre ne se souviendrait pas. Savoir manier la langue, jouer avec les mots, était quelque d'important pour un chef, pour n'importe quel chef. Quelqu'un qui révélait tous ses plans ou quelqu'un qui n'en expliquait pas le moindre point ne pouvait diriger efficacement. Là, il ne jouait pas sur les mots, il se contentait d'insulfler continuellement de sa magie pour garder la confiance du garçon, diminuant petit à petit la dose afin de l'inciter à placer de lui-même sa confiance dans le sorcier.

- Au fait, je suis bien impoli, je me prénomme Tom. Mon nom ne te serait pas utile, je ne suis pas dans les livres d'histoire de la magie. Mais celui qui fut mon maître y est, lui.

Ces quelques données servaient à Tom à évaluer encore Matt, si celui-ci était méfiant il voudrait savoir vraiment à qui il avait à faire, mais il voudrait le savoir également s'il était trop curieux ou s'il avait une trop grande confiance en ce sorcier vêtu de noir. Dans ces trois cas le garçon ne lui servirait pas et il n'aurait plus qu'à s'en débarasser.

Si, au contraire, il se contentait des informations qui lui était donné, cela signifierait qu'il savait réfreiner sa curiosité ou qu'il avait juste assez confiance pour s'en contenter. Une troisième possibilité était qu'il soit vraiment terrorisé par l'Ombre, cependant le sorcier s'était arrangé pour que cette terreur s'atténue fortement. Une des deux dernières solutions serait, en soi, un "bon point" pour le garçon. Tom observa attentivement Matt, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fugue ou un enlèvement ? [pv Matt]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Après la fugue de Sybille
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Signature de contrat - Matt Moulson
» Fugue Amoureuse... [PV Épine de Hérisson et Etoile d'Orient]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last School - Ou fini la réalité? Ou commence l'illusion? :: 

Ou l'art de se divertir

 :: 
La boite à souvenirs
 :: Ancien LS
-
Sauter vers: